Choix de conférences ; religion et philosophie

Couverture du livre « Choix de conférences ; religion et philosophie » de Maxime De Tyr aux éditions Belles Lettres
Résumé:

Parmi les 41 conférences de Maxime de Tyr, auteur du IIe siècle associé au mouvement de la Seconde Sophistique, ont été retenues celles qui traitent de la philosophie de la religion, tant dans sa dimension institutionnelle (comment accorder rite et pratique avec les exigences de la spiritualité... Voir plus

Parmi les 41 conférences de Maxime de Tyr, auteur du IIe siècle associé au mouvement de la Seconde Sophistique, ont été retenues celles qui traitent de la philosophie de la religion, tant dans sa dimension institutionnelle (comment accorder rite et pratique avec les exigences de la spiritualité ?) que dans sa dimension plus proprement théologique (comment penser le dieu ? Comment le mal est-il possible ?).
Cette approche conduit à prendre également en compte les conférences portant sur la philosophie de Platon. Tout ce que nous avons gardé de Maxime est écrit au nom de la découverte philosophique et Platon est son modèle, comme penseur et comme « agent éthique ». Un tel projet n'empêche pas toutefois Maxime de divertir son public en l éduquant. Il prétend être capable de s'adresser aux jeunes gens aussi bien qu'aux philosophes les plus sophistiqués. L'attention particulière portée à Platon n'exclut pas la référence à d'autres philosophes. Mais Maxime n'est pas un éclectique qui puiserait des éléments épars afin d'en former un tout ; il demeure persuadé de l'unité fondamentale et essentielle des discours philosophiques, et poétiques, qu'il s'agit de penser au-delà de leur diversité apparente. Seul Épicure est exclu explicitement du choeur des philosophes en raison de son anti-providentialisme. L'un des points cruciaux de la pensée de Maxime est en effet l'organisation de l'univers à partir d'un dieu qui l'a fabriqué ; la référence au Timée, comme chez nombre de platoniciens de cette époque, reste toujours en filigrane derrière cette représentation cosmologique et guide aussi les interprétations allégoriques d'Homère. Maxime évite des digressions techniques et conceptuelles mais il n'hésite pas à montrer une large culture. Le souci affiché de la pratique le conduit à adopter des tons variés, polyphoniques, qui s'adaptent aux auditeurs et aux circonstances.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com