Chimaeris

Couverture du livre « Chimaeris » de Eric Tourville aux éditions Slatkine Et Cie
Résumé:

« La première chose qu'il vit, ce fut le symbole en rouge au-dessus de la porte d'entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L'impression angoissante d'être devant les portes de l'Enfer ».

Vermont. Octobre 2015. Le lieutenant Frémont... Voir plus

« La première chose qu'il vit, ce fut le symbole en rouge au-dessus de la porte d'entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L'impression angoissante d'être devant les portes de l'Enfer ».

Vermont. Octobre 2015. Le lieutenant Frémont s'apprête à passer une journée comme les autres dans sa petite bourgade de province, lorsque son téléphone sonne.

Six petits tombeaux ont été retrouvés en plein coeur de la forêt, dans une ferme abandonnée. Au-dessus de la porte, une étoile rouge à cinq branches. Dans les tombeaux, cinq corps de fillettes calcinés.

Que s'est-il passé, et surtout, où est donc passé le sixième corps ?

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Ce livre me laisse perplexe. Je l'ai aimé avec un petit mais.....
    Le début de l'histoire m'a emporté, l'intrigue était présente, addictive, mais à mesure de ma lecture, j'ai trouvé quelques longueurs de trop, ce qui m'a un peu refroidie. J'ai mis du temps à le terminer pour cette raison.
    Par...
    Voir plus

    Ce livre me laisse perplexe. Je l'ai aimé avec un petit mais.....
    Le début de l'histoire m'a emporté, l'intrigue était présente, addictive, mais à mesure de ma lecture, j'ai trouvé quelques longueurs de trop, ce qui m'a un peu refroidie. J'ai mis du temps à le terminer pour cette raison.
    Par contre, je n'ai pas du tout vu venir la réponse au meurtre de ses jeunes enfants, ce mélange de réalité et de fiction font de ce livre un bon roman, il plaira aux fans d'énigme, de policier et de fiction.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai eu énormément de mal à entrer dans ma lecture. J'ai trouvé le rythme beaucoup trop lent. Au bout de 100 pages j'avais l'impression d'en être toujours au même point. Le personnage principal Alex Fremont en charge de l'enquête m'a paru bien insignifiant. J'aurais aimé sur une bonne partie...
    Voir plus

    J'ai eu énormément de mal à entrer dans ma lecture. J'ai trouvé le rythme beaucoup trop lent. Au bout de 100 pages j'avais l'impression d'en être toujours au même point. Le personnage principal Alex Fremont en charge de l'enquête m'a paru bien insignifiant. J'aurais aimé sur une bonne partie qu'il s'intéresse plus à l'enquête qu'à ses problèmes personnels. Et l'une de ses pensées résume très bien mon ressenti :" il lui arrivait souvent de réfléchir par intermittence, mêlant dans une certaine confusion mentale, problèmes personnels et questions liées aux enquêtes en cours." Alors moi aussi je suis en pleine confusion mentale. Quand le personnage se dit qu'il faut qu'il pense à faire son contrôle technique en croisant une épave. Mouais bon...où est l'intérêt ?
    Sur toute la première partie, outre les quelques éléments qui se rajoutent à l'enquête j'ai eu l'impression que ça piétinait beaucoup et qu'au final on nous répétait toujours les mêmes choses. Même si le sujet abordé, que je ne revelerai pas pour ne pas spoiler, est assez surprenant et m'intéresse assez, je n'ai pas eu cette curiosité qui me pousse à me dire:"Allez encore un petit chapitre".

    Pourtant les chapitres courts ont tendance à dynamiser l'histoire mais pour moi le suspense n'était pas au rdv.
    Au final je me suis ennuyée. J'ai absolument pas réussi à entrer dans l'histoire. Alors que ça aurait pu être un très bon livre de part son sujet assez inhabituel pour un thriller, je suis restée sur ma faim.

    Merci aux éditions Slatkine & Cie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • L'histoire se déroule dans le Vermont en octobre 2015.
    Près de Salem, dans une maison abandonnée, 4 cadavres sont retrouvés et un corps est manquant.
    Quand je referme ce livre, je suis bluffée. Ce roman est intense, addictif un vrai page-turner lu d'une traite en quelques heures.
    Sur fond de...
    Voir plus

    L'histoire se déroule dans le Vermont en octobre 2015.
    Près de Salem, dans une maison abandonnée, 4 cadavres sont retrouvés et un corps est manquant.
    Quand je referme ce livre, je suis bluffée. Ce roman est intense, addictif un vrai page-turner lu d'une traite en quelques heures.
    Sur fond de croyance, de science, de sorcellerie l'auteur nous emporte avec lui de pays en pays, à travers de petits sentiers pour nous conduire jusqu'à la porte des limbes.
    Les personnages sont travaillés et l'équipe d'enquêteurs de l'inspecteur Fremont est crédible.
    Merci # Slatkine Et Cie #Lecteurs.com #EricTourville et #Explorateursdupolar pour cette jolie découverte.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Chimaeris est un livre haletant qui emprunte les codes du thriller et de la science-fiction.

    Fremont et son équipe sont appelés sur un meurtre qui a eu lieu dans une ferme isolée et abandonnée au fin fond du Vermont. Dans cette maison, ils retrouvent plusieurs corps carbonisés qui semblent...
    Voir plus

    Chimaeris est un livre haletant qui emprunte les codes du thriller et de la science-fiction.

    Fremont et son équipe sont appelés sur un meurtre qui a eu lieu dans une ferme isolée et abandonnée au fin fond du Vermont. Dans cette maison, ils retrouvent plusieurs corps carbonisés qui semblent être ceux d'enfants. Sur la porte d'entrée, un signe est dessiné, c'est un pentagramme.
    L'enquête s'oriente très rapidement vers la piste d'un réseau pédophile mais beaucoup s'interrogent sur le symbole qui pourrait revêtir une signification ésotérique, d'autant que les croyances populaires de cette région proche de Salem sont nombreuses.

    Le sujet qui porte sur des questions de société est intéressant. L'auteur dénonce les dérives des progrès scientifiques et de ses applications et notamment l'eugénisme. Cependant ayant l'esprit cartésien, j'ai toujours eu du mal avec la SF. J'ai donc eu des difficultés à accrocher avec certains passages un peu trop fantastiques et surnaturels pour moi.

    C'est un thriller très ambitieux et riche, dans lequel l'auteur arrive à nous tenir en haleine malgré sa densité. Il aborde plusieurs thèmes très intéressants liés aux sciences. L'auteur, qui est scientifique, a joué le jeu d'aborder ces idées de façon compréhensible par tous.

    Les différents personnages sont attachants et les portraits fouillés. Celui qui m'a le plus touché est Gus, un marginale au cœur tendre qui habite près de la ferme et qui revient de la guerre d'Irak. Il sera impliqué de près dans cette enquête.

    Les réflexions philosophiques des personnages sur le sens de la vie, parleront à tout un chacun.
    L'écriture d'Eric Tourville est très fluide et agréable. Le choix des chapitres courts est judicieux au vu de la densité de son livre. Il n'y a pas de pause et l'auteur impose un rythme effréné.

    Un ovni littéraire qui diffère des thrillers traditionnels et qui peut faire penser aux livres de Stephen King. Un coup de maître pour un premier roman passionnant qui mérite que l'on suivre de près cet auteur.

    Je remercie les éditions "Slatkine & Cie" pour cet ouvrage.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je referme Chimaeris et j’en reste toute ébaubie. C’est un des meilleurs policier/thriller que je n’ai jamais lu, j’ai adoré. Pour un premier roman cela frise l’excellence. Tout commence par une enquête menée par l’inspecteur Fremont dans une vielle bicoque isolée, abandonnée dans les forêts du...
    Voir plus

    Je referme Chimaeris et j’en reste toute ébaubie. C’est un des meilleurs policier/thriller que je n’ai jamais lu, j’ai adoré. Pour un premier roman cela frise l’excellence. Tout commence par une enquête menée par l’inspecteur Fremont dans une vielle bicoque isolée, abandonnée dans les forêts du Vermont, proche de Salem. On y trouve les cadavres de quatre petites filles et apparemment la cinquième a réussi à s’échapper. A partir de là, on va suivre l’enquête aux côtés de Fremont mais aussi du médecin légiste Edward Todd qui a eux deux forment de superbes personnages, fouillés et attachants. Leurs questionnements existentiels sur la cinquantaine, la solitude et le sens de la vie ont su me toucher (voir citation).

    Pendant une bonne partie on va ainsi osciller entre intérêt grandissant des médias, guerre intestine entre FBI et police locale, chiens éviscérés et j’en passe. Lentement mais surement la galerie des personnages s’étoffe et les perspectives de pistes à suivre, s’élargissent allant de culte satanique aux sorcières de Salem, des réseaux de pédophilie aux expériences scientifiques. Alors impossible de refermer le livre, il faut en savoir plus et Eric Tourville choisit de m’embarquer sur une piste dont j’étais loin d’imaginer l’aboutissement, tant elle est difficile pour un esprit cartésien comme le mien. Pourtant il excelle dans les démonstrations et les descriptions qui loin de me perdre m’ont au contraire fasciné. Certes cela côtoie le fantastique et je m’étais préparée à du surnaturel avec cette histoire de sorcières pour être finalement bluffée par le chemin suivi. La tension et le suspense grimpent au fur et à mesure de l’intrigue, c’est redoutablement efficace j’avais presque le sentiment d’être dans du Stephen King. Je ne suis pas prête d’oublier ma lecture de Chimaeris qui a été un excellent moment et une belle découverte, j’espère que l’auteur ne s’arrêtera pas en si bon chemin car je suis dors et déjà devenue fan de son style.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !