Chiennes

Couverture du livre « Chiennes » de Marie Vindy aux éditions La Manufacture Des Livres
Résumé:

Simon Carrière, policier, a planté le gyrophare sur le toit de sa voiture, seul moyen de se rapprocher au plus près d'une scène macabre. Toute la cité est bloquée et tous ses habitants présents : jeunes encapuchonnés et pères de famille en une masse compacte, encore sous le choc, mais prêts à... Voir plus

Simon Carrière, policier, a planté le gyrophare sur le toit de sa voiture, seul moyen de se rapprocher au plus près d'une scène macabre. Toute la cité est bloquée et tous ses habitants présents : jeunes encapuchonnés et pères de famille en une masse compacte, encore sous le choc, mais prêts à en découdre. Les femmes et leurs enfants aux fenêtres ou hululant depuis les balcons : une jeune fille du quartier vient de se suicider... Le capitaine Humbert enquête, lui, sur la disparition d'Aude : elle a été exécutée pour une embrouille de stups. Reste la violence de sa mise à mort. Il y a certainement autre chose derrière tout ça. Séquestrations, violences, balances et autres coups bas, c'est le lot du trafic de stups. Mais Dijon, ce n'est pas encore Marseille, Paris, Lyon ou Grenoble... La dope, ici, ce sont quelques familles, dont des membres sont en contact avec des grossistes basés dans des villes plus importantes. Il y a eu de belles affaires, mais on voit surtout des groupuscules plus anarchiques, quelques lascars qui font des trajets en Hollande pour ramener du produit, jusqu'à ce qu'ils finissent par se faire serrer par la douane volante à Gevrey-Chambertin. On est loin de la French Connection... A moins que les forces de l'ordre ne soient tout simplement trop aveugles pour voir dans ces gosses élevés de travers, pervertis par le fric facile des trafics et entraînés aux luttes viriles et à la violence, l'ombre d'une réalité inéluctable où le viol serait pratiqué comme une arme dissuasive, une arme de pouvoir aussi destructrice qu'une kalachnikov. Tournantes, violences faites aux femmes par des trafiquants de stupéfiants, disparitions de jeunes femmes : mélangeant plusieurs intrigues très contemporaines et nourrie aux faits divers qui ont défrayé la chronique judiciaire, Marie Vindy nous plonge dans un univers à la fois d'une grande proximité - une région et son quotidien avec des personnages auxquels il est aisé de s'identifier - et glaçant par la noirceur qu'il révèle. Son plus grand roman noir. Chiennes nous permet de retrouver les personnages croisés dans Une femme seule et Cavales : l'action se déroule au sein de la section de recherches de la gendarmerie nationale. Née en 1972 à Dijon, Marie Vindy finit par s'orienter vers l'écriture et publie Une femme seule en 2012 (Fayard), puis Cavales en 2014 à la Manufacture de livres. Passionnée de faits divers et de littérature policière, chroniqueuse judiciaire, Marie Vindy vit à Dijon avec son mari et ses enfants.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • L'auteure ne fait pas dans la dentelle , ici rien n'est cousu de fil blanc mais plutôt de fil noir bien noir .... Sale , ignoble ,répugnant, impensable.... L'auteure nous brode un portrait plus vrai que nature de ce que l'on peut malheureusement trouver dans les quartiers sensibles..... Dans les...
    Voir plus

    L'auteure ne fait pas dans la dentelle , ici rien n'est cousu de fil blanc mais plutôt de fil noir bien noir .... Sale , ignoble ,répugnant, impensable.... L'auteure nous brode un portrait plus vrai que nature de ce que l'on peut malheureusement trouver dans les quartiers sensibles..... Dans les cités dijonnaises ça craint pour les nanas rebeu..... Les méchants sont de sorties , leurs sales gueules avec .... Et même si les keufs tentent de faire leurs boulots , rien n'est simple et le mal explose.......
    Un roman scénario.... Très visuel .... Oú chaque vie est décortiquée que tu sois flics ou voyous, victime ou bourreaux......
    Pas de place pour la douceur.... C'est ni blanc ni noir mais très noir ....
    Les filles dérouillent, parfois putes mais jamais soumises .....
    Oui j'écris Trash mais bon voilà c'est pas un roman d'amour... Autant que vous le sachiez.... Et le pire dans tout ça , c'est que cette fiction Existe !!!!!
    La drogue, les tournantes , la prostitution, les violences de toutes sortes et qui n'en finissent pas d'augmenter, même dans les beaux quartiers....
    Alors foncez découvrir ce roman témoignage et ouvrez les yeux, ça se passe peut-être près de chez vous et en cas oú réagissez ...!!!!!

    Une roman plus vrai que les infos bidons .... Très réaliste ... Trop ,
    dans le sens où ça craint quand même un peu , beaucoup !!!!!
    Une enquête édifiante, des flics qui lâchent pas l'affaire et n'en sortent pas indemnes eux-mêmes....
    Un sacré bouquin, une écriture percutante, pas de place à la sensiblerie.... Alors âmes sensibles faites gaffe quand même....
    À découvrir......ne fermez pas les yeux ....lisez ....

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com