Chien

Couverture du livre « Chien » de Samuel Benchetrit aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

« Je ne pouvais pas trop regarder mon fils jouer avec le chien de notre petite voisine parce que ma femme me parlait :
- La peau me brûle, je perds mes cheveux et mes ongles jaunissent. Je suis allée consulter un spécialiste, le docteur Zenger, et figure-toi qu'il a fini par trouver la cause de... Voir plus

« Je ne pouvais pas trop regarder mon fils jouer avec le chien de notre petite voisine parce que ma femme me parlait :
- La peau me brûle, je perds mes cheveux et mes ongles jaunissent. Je suis allée consulter un spécialiste, le docteur Zenger, et figure-toi qu'il a fini par trouver la cause de cette maladie. Tu veux connaître la cause, Jacques ?
- Oui.
- C'est toi. C'est toi, Jacques !
- Moi ?
- Oui. D'ailleurs, tu apprendras que désormais cette maladie porte ton nom, c'est une Blanchoïte aiguë. (Je m'appelle Jacques Blanchot.) Pour le moment, il n'y a rien à faire pour la soigner. Ni traitement. Ni crème. Alors. il faudrait que tu partes.
- Quand ça ?
- Maintenant. » Bienvenue dans le roman le plus déjanté, drôle, tendre et cruel de notre monde contemporain où « l'homme est un chien pour l'homme ».

Donner votre avis

Les derniers avis

  • C'est un roman qui paraît de prime abord cocasse et drôle mais quand on gratte un peu le vernis burlesque, on s'aperçoit que Samuel Benchetrit décrit la triste réalité de la société. Sous ses airs amusants et farfelus, absurdes et comiques (on rigole bien à certaines scènes), cette histoire où...
    Voir plus

    C'est un roman qui paraît de prime abord cocasse et drôle mais quand on gratte un peu le vernis burlesque, on s'aperçoit que Samuel Benchetrit décrit la triste réalité de la société. Sous ses airs amusants et farfelus, absurdes et comiques (on rigole bien à certaines scènes), cette histoire où les chiens sont plus humains que les hommes et les hommes foncièrement méchants, est fondamentalement triste et dramatique.

    J'ai ri, j'ai été émue, surprise et j'ai terminé le livre en pleurant à grosses larmes... Une lecture touchante, farfelue certes, mais qui donne à réfléchir sur la nature humaine et l'importance de la nature et de la condition animale.

    L'histoire : Jacques Blanchot doit quitter le domicile conjugal car sa femme est atteinte d'une étrange allergie provoquée par son propre mari et qui porte d'ailleurs désormais son nom : blanchoïte. Bon bougre qui ne se soucie que du bien-être de sa famille, Jacques s'en va et s'installe à l'hôtel, en attendant. Un peu esseulé, il rentre dans une animalerie et s'achète un chiot moche qui ressemble au chiot qu'aurait pu avoir Hitler en son temps. C'est ce chiot qui va bouleverser sa vie et rien ne sera plus jamais comme avant pour Jacques qui va peu à peu se transformer en Chien.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bien sympa ce roman , une lecture plutôt loufoque, avec un revirement de situation inattendu, l'auteur décrit à merveille les comportements humains et ses égarements, avec une plume assez originale .Certains passages heurteront les amoureux des bêtes mais cela est malheureusement tellement...
    Voir plus

    Bien sympa ce roman , une lecture plutôt loufoque, avec un revirement de situation inattendu, l'auteur décrit à merveille les comportements humains et ses égarements, avec une plume assez originale .Certains passages heurteront les amoureux des bêtes mais cela est malheureusement tellement répandu .....
    Une fable des temps moderne qui aurait bien plu à Jean De La Fontaine

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions