Chicken street

Couverture du livre « Chicken street » de Amanda Sthers aux éditions Grasset
Résumé:

Chicken street, c'est la rue principale de Kaboul... Et dans cette rue, vivaient deux juifs, les deux seuls juifs de Kaboul, qui se sont faits très discrets sous le régime des Talibans. Dans la réalité, ces deux juifs ont vraiment existé. Tout le reste, dans ce roman, appartient à la fiction...... Voir plus

Chicken street, c'est la rue principale de Kaboul... Et dans cette rue, vivaient deux juifs, les deux seuls juifs de Kaboul, qui se sont faits très discrets sous le régime des Talibans. Dans la réalité, ces deux juifs ont vraiment existé. Tout le reste, dans ce roman, appartient à la fiction... Alfred et Simon. Le premier est « écrivain public », le second fabrique des chaussures. Ils sont bien obligés de se fréquenter pour les fêtes religieuses, mais ils s'insupportent l'un l'autre. Ils se détestent - avec beaucoup d'amour. Quand s'ouvre ce roman, Alfred, l'écrivain public, confie à son ami Simon qu'il est fou d'amour pour une jeune Afghane, Naema, qui a été séduite et engrossée par un journaliste américain. Alfred est chargé d'écrire à cet Américain pour lui apprendre l'état de la jeune fille. Le tout se passe dans l'immédiat « après Taliban » mais dans un climat d'intolérance, de lapidation, d'antisémitisme - qui, dans ce roman, devienent des thèmes traités avec drôlerie et légèreté... Pas question, bien sûr, de tout détailler : mais sachons que l'intrigue nous conduit de Kaboul à Manhattan. Des désarrois de la jeune Naema à ceux de Peter, le journaliste américain. De l'amour d'Alfred à la complicité de Simon. Cette intrigue baigne dans un climat de fable, d'humour, de sens du tragique. Impossible de ne pas songer aux climats d'Isaac Singer ou de Chaïm Potoch avec, en plus, une dose de Woody Allen à qui l'auteur fait dire à l'exergue de son roman : « Si Dieu a vraiment créé le monde, j'espère qu'il a une bonne excuse... » Pour son premier livre, très autobiographique, Amanda Sthers n'avait pas souhaité répondre à toutes les sollicitations médiatiques dont elle faisait l'objet. Avec ce roman, elle jouera le jeu. Et on peut supposer que les media ne manqueront pas d'en profiter.
Amanda Sthers a déjà publié, chez Grasset, Ma place sur la photo. Elle est, par ailleurs, scénariste, auteur(e) de chansons. Sa première pièce de théâtre, Thalasso, a été créée à la Gaité Montparnasse.

Donner votre avis

Les derniers avis

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com