Chères visitandines ; l'ordre de la Visitation Sainte-Marie à Monaco

Couverture du livre « Chères visitandines ; l'ordre de la Visitation Sainte-Marie à Monaco » de Olivia Antoni aux éditions Liber Faber
  • Date de parution :
  • Editeur : Liber Faber
  • EAN : 9782365801546
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quelques voiles de tissu posés sur des ombres ressuscitées, et voilà l'histoire d'une spiritualité, mais aussi celle d'une petite ville toute entière qui vibra, à sa façon, à l'introduction d'autres coutumes et moeurs ; à d'autres apparences aussi. Quelques lignes inscrites au hasard de... Voir plus

Quelques voiles de tissu posés sur des ombres ressuscitées, et voilà l'histoire d'une spiritualité, mais aussi celle d'une petite ville toute entière qui vibra, à sa façon, à l'introduction d'autres coutumes et moeurs ; à d'autres apparences aussi. Quelques lignes inscrites au hasard de documents, et voilà l'histoire d'une ténacité et d'une constance arrachées aux aléas de la vie. Mais, quelle était la prise du temps humain sur l'intangible et l'irréel ?


L'Ordre de la Visitation de Monaco élut domicile à Monaco-Ville en 1663, et il s'épanouit en principauté pendant 130 longues années, accueillant des religieuses qui venaient tant de Monaco que d'autres horizons. De par sa longévité et sa coloration sociale, il est dès lors impossible qu'il n'ait laissé aucune trace dans la pierre comme dans les coeurs et les âmes. Ainsi, son histoire est une invite à relire la société du Rocher des XVIIe et XVIIIe siècles, à travers son propre prisme. Qui étaient les religieuses ? Comment, pourquoi sont-elles arrivées à Monaco, et dans quel(s) endroits(s) furent-elles logées ? Quel accueil leur réservèrent, au fil du temps, les princes mais aussi les habitants du Rocher qui vivaient dès lors dans un environnement bouleversé et transformé par une grande et austère bâtisse close. Leurs repères étaient brouillés car les éléments architecturaux auxquels ils étaient confrontés depuis des générations (le palais princier, le cimetière, les chapelles et les maisons des pénitents) avaient dès lors une « concurrence » impressionnante. Leur en tinrent-ils rigueur ? Et enfin, où situer le monastère de Monaco par rapport aux autres couvents de l'Ordre ? Quel rôle joua-t-il (financier, humain) dans la société civile qui les accueillait ?


Toutes ces interrogations plaident en faveur d'une entité d'importance. Et pourtant, elle ne fut jamais étudiée en elle-même. Certes, après la Révolution Française, les transformations successives du couvent (en caserne, puis en lycée), firent oublier progressivement mais inéluctablement que d'autres respirations et d'autres inspirations aussi, avaient modelé l'espace. Et pourtant...
Pourtant, l'histoire n'est pas faite que de dates et les âmes sont tout aussi importantes pour la mieux comprendre.
Tel est le but de cet ouvrage : compléter le tableau d'une certaine société en prenant en compte les soupirs et les prières trop souvent masqués par les chiffres et les mots.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com