Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cherche jeunes filles à croquer

Couverture du livre « Cherche jeunes filles à croquer » de Francoise Guerin aux éditions Editions Du Masque
Résumé:

Le commandant Eric Lanester de la police criminelle de Paris reçoit par texto la confirmation d'une réservation dans un hôtel de Chamonix. Or il n'a pas du tout l'intention de partir en vacances et encore moins à la montagne. D'autant que cela signifierait laisser derrière lui : Jacinthe... Voir plus

Le commandant Eric Lanester de la police criminelle de Paris reçoit par texto la confirmation d'une réservation dans un hôtel de Chamonix. Or il n'a pas du tout l'intention de partir en vacances et encore moins à la montagne. D'autant que cela signifierait laisser derrière lui : Jacinthe Bergeret, sa psy ; Walesa le chat dont il vient d'hériter et Léo son amoureuse.
Hélas son supérieur lui annonce qu'il part bel et bien en renfort, avec toute son équipe, sur une enquête qui piétine depuis trop longtemps et qui plonge plusieurs familles dans la détresse. Des disparitions de jeunes filles en série et la thèse de la fugue qui ne tient plus vraiment.. Sans compter que l'on va vite découvrir que ces jeunes filles souffrent de troubles du comportement alimentaire et qu'elles ont toutes fait un séjour dans une institution prestigieuse prétendant les soigner par un subtil mélange d'art et de thérapie.

Donner votre avis

Avis (4)

  • Eric Lanester, commandant au 36 quai des Orfèvres et analyste en criminologie, nous revient un brin traumatisé après sa précédente enquête qui l'a momentanément plongé dans le noir au sens propre. C'est vers les montagnes de Haute-Savoie qu'il se dirige avec ses collaborateurs, chargé par son...
    Voir plus

    Eric Lanester, commandant au 36 quai des Orfèvres et analyste en criminologie, nous revient un brin traumatisé après sa précédente enquête qui l'a momentanément plongé dans le noir au sens propre. C'est vers les montagnes de Haute-Savoie qu'il se dirige avec ses collaborateurs, chargé par son supérieur de faire toute la lumière sur la disparition de jeunes filles, et accessoirement de monter un peu ses statistiques d'affaires résolues.

    Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y va franchement à reculons à Chamonix, n'ayant pas très envie de quitter Paris où se trouve Léo, sa toute nouvelle petite amie qui est aussi l'infirmière qui suit son frère Xavier, et Jacinthe, la psychiatre dont il ne peut plus se passer depuis la traque du tueur en série surnommé Caïn. De plus il ne la sent pas cette affaire sans réelles victimes, la fugue faisant toujours partie des hypothèses possibles, ne voyant pas comment sa fonction de profileur pourrait faire avancer l'enquête.

    Cerise sur le gâteau, son équipe doit cohabiter avec les gendarmes qui ont initialement mené les investigations. C'est d'ailleurs là que se situe une grande partie de l'intérêt de ce roman, la cohabitation se passant rarement dans les meilleures conditions entre police et gendarmerie. Un fossé sépare des képis dirigés par le commandant Pierrefeu à la rigidité toute militaire, sûr de lui, ayant une véritable emprise sur des hommes qui le craignent autant qu'ils le respectent, et un groupe de policiers dont la tête pensante est quelque peu perturbée, Lanester se trouvant en pleine crise existentielle concernant son avenir, ayant de plus beaucoup de mal à gérer les états d'âme et les personnalités de ses collaborateurs.

    L'histoire aborde un problème d'adolescence sensible : toutes les jeunes filles concernées par les disparitions se trouvant dans un état d'anorexie très avancé étaient pensionnaires d'un centre de traitement d'urgence de cette pathologie. L'auteur, par son style empreint d'un certain humour, maintient un temps une légèreté toute relative dans un récit particulièrement sombre qui bascule peu à peu vers le sordide.

    J'ai trouvé que l'intrigue manquait un tout petit peu de rythme, mais la galerie de personnages que nous propose Françoise Guérin est tellement impressionnante que j'ai lu ce deuxième épisode des aventures d'Éric Lanester avec beaucoup de plaisir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C’est avec un grand plaisir que j’ai reçu ce livre qui voyage au gré de nos désirs grâce à l’auteure Françoise Guérin que je remercie beaucoup de ce geste altruiste.

    J’ai lu, il y a quelques temps, « à la vue, à la mort » et j’avais aimé suivre ce commissaire-profileur Lanester. Ce n’est pas...
    Voir plus

    C’est avec un grand plaisir que j’ai reçu ce livre qui voyage au gré de nos désirs grâce à l’auteure Françoise Guérin que je remercie beaucoup de ce geste altruiste.

    J’ai lu, il y a quelques temps, « à la vue, à la mort » et j’avais aimé suivre ce commissaire-profileur Lanester. Ce n’est pas un super-héros à l’américaine. Ce n’est pas non plus un flic blindé, tombeur de jupons, alcoolique…. Non juste un homme normal (Et oui, j’ai osé la normalité !!!)

    Jeunes filles à croquer ??? Cela sent son peintre pédophile à plein nez ou son tueur en série qui aimerait croquer des jeunes filles… Que voulez-vous, il y a plusieurs acceptations du mot croquer !!! Allez, hop, je plonge du côté des jeunes filles en fleurs. Mais…. Ce n’est pas ça du tout !
    Lanester, son équipe désordonnée mais qui le suit comme un seul homme, va se coltiner une enquête sur la disparition de jeunes filles anorexiques suivant des soins dans un certain établissement alpestre. Vous mettez Lanester and Co dans les Alpes et vous avez une équipe qui est perdue, surtout qu’elle doit travailler « en étroite collaboration » avec la gendarmerie locale commandée par le très séduisant et chef dans l’âme : le commandant Pierrefeu.
    Bien entendu, ils se regardent comme chat et chien d’autant Pierrefeu a un certain ascendant sur notre cher Lanester qui déprime loin de la pollution parisienne et de ses repères de citadin. Notre profileur chéri n’est pas au mieux de sa forme depuis la résolution de l’énigme précédente, « A la vue, à la mort », consulte sa psy, fait câlin avec l’infirmière qui s’occupe de son jeune frère enfermé dans son silence.

    Le professionnel qu’il est s’attachera à des petits riens pour finir par découvrir les acceptations du mot « Croquer ». Tel une fourmi, il amasse des informations improbables, sans liens entre elles, tissent petit à petit sa toile, je te fais un nœud ici, je te lance un fil dans cette direction…. jusqu’à franchir la porte du labyrinthe au sens propre et figuré du terme. Le suspens va crescendo jusqu’à la fin et quelle fin !

    Françoise Guérin m’a encore offert une nuit blanche entre les mains de Lanester. J’ai apprécié ses analyses de l’anorexie, de la culpabilité, du non-dit. Une analyse très fine et intelligente qu’elle distille pour mon plus grand plaisir.

    J’attends avec impatience la suite des aventures de Lanester et sa compagnie de branquignoles super-doués.
    J’ai lu ce livre il y a quelques deux mois et….. j’ai oublié d’en rédiger la chronique. Ne l’ayant pas relu, mon commentaire retrace ce qu’il me reste dans le coin arrière-gauche de ma jolie petite cervelle et je vois que ce bouquin a laissé quelques indices (normal pour un polar)

    Merci Françoise Guérin de faire voyager ce livre vers nous lecteurs.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avais adoré A la vue, à la mort, le premier volume des enquêtes d'Eric Lanester, j'ai adoré tout autant Cherche jeunes filles à croquer.
    Cet excellent polar contient tous les ingrédients qui m'avaient fait aimer le premier opus : des personnages fouillés et attachants, que j'ai retrouvé avec...
    Voir plus

    J'avais adoré A la vue, à la mort, le premier volume des enquêtes d'Eric Lanester, j'ai adoré tout autant Cherche jeunes filles à croquer.
    Cet excellent polar contient tous les ingrédients qui m'avaient fait aimer le premier opus : des personnages fouillés et attachants, que j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir, une intrigue de qualité, tortueuse à souhait, un style très agréable à lire, un peu d'humour... Les petits + de ce volume ? Le dépaysement de l'enquête et de l'équipe en Savoie, de nouveaux personnages hauts en couleur, ainsi qu'un thème difficile, l'anorexie, traité avec délicatesse par l'auteur. En lisant ce roman on s'instruit, on s'émeut, on se questionne, et surtout on ne s'ennuie pas une seule seconde !
    Le volume 3 des aventures d'Eric Lanester, Les enfants de la dernière pluie, sort début avril 2014. Il est d'ores et déjà dans ma liste d'achats prioritaires...

    http://andree-la-papivore.blogspot.fr/2014/03/cherche-jeunes-filles-croquer-de.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce polar français intéressant, nous emmène dans une étrange clinique ou de jeunes filles anorexiques disparaissent...le commissaire Lanester lui même enfermé dans une psychanalyse douloureuse, mène l’enquête. Un ton et une ambiance singulière, bon polar

    Ce polar français intéressant, nous emmène dans une étrange clinique ou de jeunes filles anorexiques disparaissent...le commissaire Lanester lui même enfermé dans une psychanalyse douloureuse, mène l’enquête. Un ton et une ambiance singulière, bon polar

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.