Chef

Couverture du livre « Chef » de Jaspreet Singh aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266221207
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Le chef cuisinier sikh, Kip (Kirpal Singh) revient au Cachemire après 14 ans d'abscence. Son ancien employeur, Kumar, lui a demandé de préparer le repas de mariage de sa fille unique. À bord du train lent et bondé, qui fait route de Dehli vers les hauteurs enneigées du Cachemire, Kip se remémore... Voir plus

Le chef cuisinier sikh, Kip (Kirpal Singh) revient au Cachemire après 14 ans d'abscence. Son ancien employeur, Kumar, lui a demandé de préparer le repas de mariage de sa fille unique. À bord du train lent et bondé, qui fait route de Dehli vers les hauteurs enneigées du Cachemire, Kip se remémore son passé. Il se rappelle le glacier géant de Siachen, surnommé le « troisième pôle » : l'air y est rare, les crevasses sont abyssales, les vents sont déchainés et le mercure est figé sous la barre des moins 50°C. C'est pourtant là, à 6 000 mètres d'altitude, que les forces armées indiennes et pakistanaises maintiennent des bases militaires pour surveiller la frontière sujette à discorde depuis plus de 20 ans. C'est là que son père a disparu. C'est aussi là qu'il y a 14 ans, il a appris à faire une cuisine délicate et parfumée, aux côtés de son mentor caustique et fougueux, le chef Kishen. Et c'est là, surtout, qu'il a rencontré une « terroriste » pakistanaise, Irem, qui devait être torturée. C'est pour elle que Kip a cuisiné un rogan josh, dont elle changera la recette à jamais.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • De montagnes et de glaciers, le Cachemire est une région en guerre depuis des temps immémoriaux. Entre l’Inde et le Pakistan, l’Angleterre et la Chine, les hindous et les musulmans, les Cachemiris s’affrontent.

    Kirpal, le narrateur, après avoir quitté le Cachemire pendant quatorze ans, y...
    Voir plus

    De montagnes et de glaciers, le Cachemire est une région en guerre depuis des temps immémoriaux. Entre l’Inde et le Pakistan, l’Angleterre et la Chine, les hindous et les musulmans, les Cachemiris s’affrontent.

    Kirpal, le narrateur, après avoir quitté le Cachemire pendant quatorze ans, y retourne. Son long voyage en train de Delhi à Srinagar est dilaté par les souvenirs qui l’assaillent. Si la trame est conventionnelle, elle permet de cerner les traces du temps et du cancer qui ronge les pensées du sikh.

    [...]
    Étranger à la culture occidentale, sans début ni fin, le premier roman de Jaspreet Singh publié par Buchet/Chastel est tantôt hallucinant, tantôt incompris. Ici, ce n’est pas une boucle avec une histoire aboutie, ce sont deux récits qui se croisent : celui du passé, le plus fort, le plus violent, et celui du présent, mélancolique et interrogateur. Le livre se lit avec une attention constante, semant davantage de questions que de réponses, et garde une part de mystère jusqu’à la fin.

    L’honneur, la pudeur, la tolérance, les saveurs et le désir y tiennent une place majeure, mettant au défit l’intelligence : on sent plus qu’on ne voit, on se laisse emporter ; on comprend à demi, on aime à demi.

    L'article entier sur mon blog :
    http://www.bibliolingus.fr/chef-jaspreet-singh-a80136638

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef...
    Voir plus

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef cuisinier du Général Kumar, est rappelé à Delhi par ce dernier : il doit préparer le repas de noces de sa fille. Alors que le trajet est long et sinueux, une kyrielle de souvenirs résonne en lui. Lui, qui pensait que le voyage le libèrerait du poids du passé, se souvient de son mentor le chef Kishen, au caractère truculent et caustique et surtout de cette femme terroriste pakistanaise qui bouleversa sa vie.
    En plaçant son récit du point de vue du cuisinier d'une armée, Jaspreet Singh dévoile un talent singulier, ludique et protéiforme pour dire l'Histoire d'un pays en proie à une violence chaotique. Suivant la pensée de Kirpal, l'auteur joue sur les tempos. Il ralentit sur des anecdotes intimes et accélère sur des faits guerriers légendaires et ainsi, il révèle l'importance de la grande Histoire sur les histoires personnelles. Son style est à l'image de cette contrée à la fois boueuse et sacrée. Il fait sourire avec des images érotico-culinaires, où les nombrils des femmes sont comparés à des tortellinis ; et des rapprochements inédits, où, au sein des couples, les femmes sont appelées «Le Pakistan» et les hommes «l'Inde». Mais, il pousse également à réfléchir sur un conflit incessant avec des analyses sociales précises et prises sur le vif. Bien plus encore, dans ce récit ardent et cruel, l'auteur nous entraîne dans les méandres de la vie d'un chef cuisinier éperdu : la ferveur qu'il portait à son maître épicurien n'a malheureusement d'égal que son adoration pour cette «ennemie» chauve, à qui il apporta un dâl avec une de ses mèches de cheveu dedans... Dans une écriture raffinée, intensément lyrique et poursuivant toujours la métaphore culinaire de manière drolatique, Chef est certes le roman d'un Cachemire, mais c'est avant tout le roman d'un amour utopique. Si dans Chef, Kirpal pense que «l'amour est un plat soit trop cuit, soit pas assez. L'amour n'a jamais le goût qui convient.», Jaspreet Singh, lui, a trouvé la recette parfaite d'un magnifique roman.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef...
    Voir plus

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef cuisinier du Général Kumar, est rappelé à Delhi par ce dernier : il doit préparer le repas de noces de sa fille. Alors que le trajet est long et sinueux, une kyrielle de souvenirs résonne en lui. Lui, qui pensait que le voyage le libèrerait du poids du passé, se souvient de son mentor le chef Kishen, au caractère truculent et caustique et surtout de cette femme terroriste pakistanaise qui bouleversa sa vie.
    En plaçant son récit du point de vue du cuisinier d'une armée, Jaspreet Singh dévoile un talent singulier, ludique et protéiforme pour dire l'Histoire d'un pays en proie à une violence chaotique. Suivant la pensée de Kirpal, l'auteur joue sur les tempos. Il ralentit sur des anecdotes intimes et accélère sur des faits guerriers légendaires et ainsi, il révèle l'importance de la grande Histoire sur les histoires personnelles. Son style est à l'image de cette contrée à la fois boueuse et sacrée. Il fait sourire avec des images érotico-culinaires, où les nombrils des femmes sont comparés à des tortellinis ; et des rapprochements inédits, où, au sein des couples, les femmes sont appelées «Le Pakistan» et les hommes «l'Inde». Mais, il pousse également à réfléchir sur un conflit incessant avec des analyses sociales précises et prises sur le vif. Bien plus encore, dans ce récit ardent et cruel, l'auteur nous entraîne dans les méandres de la vie d'un chef cuisinier éperdu : la ferveur qu'il portait à son maître épicurien n'a malheureusement d'égal que son adoration pour cette «ennemie» chauve, à qui il apporta un dâl avec une de ses mèches de cheveu dedans... Dans une écriture raffinée, intensément lyrique et poursuivant toujours la métaphore culinaire de manière drolatique, Chef est certes le roman d'un Cachemire, mais c'est avant tout le roman d'un amour utopique. Si dans Chef, Kirpal pense que «l'amour est un plat soit trop cuit, soit pas assez. L'amour n'a jamais le goût qui convient.», Jaspreet Singh, lui, a trouvé la recette parfaite d'un magnifique roman.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef...
    Voir plus

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef cuisinier du Général Kumar, est rappelé à Delhi par ce dernier : il doit préparer le repas de noces de sa fille. Alors que le trajet est long et sinueux, une kyrielle de souvenirs résonne en lui. Lui, qui pensait que le voyage le libèrerait du poids du passé, se souvient de son mentor le chef Kishen, au caractère truculent et caustique et surtout de cette femme terroriste pakistanaise qui bouleversa sa vie.
    En plaçant son récit du point de vue du cuisinier d'une armée, Jaspreet Singh dévoile un talent singulier, ludique et protéiforme pour dire l'Histoire d'un pays en proie à une violence chaotique. Suivant la pensée de Kirpal, l'auteur joue sur les tempos. Il ralentit sur des anecdotes intimes et accélère sur des faits guerriers légendaires et ainsi, il révèle l'importance de la grande Histoire sur les histoires personnelles. Son style est à l'image de cette contrée à la fois boueuse et sacrée. Il fait sourire avec des images érotico-culinaires, où les nombrils des femmes sont comparés à des tortellinis ; et des rapprochements inédits, où, au sein des couples, les femmes sont appelées «Le Pakistan» et les hommes «l'Inde». Mais, il pousse également à réfléchir sur un conflit incessant avec des analyses sociales précises et prises sur le vif. Bien plus encore, dans ce récit ardent et cruel, l'auteur nous entraîne dans les méandres de la vie d'un chef cuisinier éperdu : la ferveur qu'il portait à son maître épicurien n'a malheureusement d'égal que son adoration pour cette «ennemie» chauve, à qui il apporta un dâl avec une de ses mèches de cheveu dedans... Dans une écriture raffinée, intensément lyrique et poursuivant toujours la métaphore culinaire de manière drolatique, Chef est certes le roman d'un Cachemire, mais c'est avant tout le roman d'un amour utopique. Si dans Chef, Kirpal pense que «l'amour est un plat soit trop cuit, soit pas assez. L'amour n'a jamais le goût qui convient.», Jaspreet Singh, lui, a trouvé la recette parfaite d'un magnifique roman.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef...
    Voir plus

    Comme un cheveu dans le dâl...
    Alors que le Cachemire fait toujours l'objet de disputes entre l'Inde, le Pakistan et la Chine, Jaspreet Singh le présente comme le visage de l'être aimé que l'on voit en rêve et qui s'évanouit au réveil : avec poésie et mélancolie...
    Kirpal, ancien chef cuisinier du Général Kumar, est rappelé à Delhi par ce dernier : il doit préparer le repas de noces de sa fille. Alors que le trajet est long et sinueux, une kyrielle de souvenirs résonne en lui. Lui, qui pensait que le voyage le libèrerait du poids du passé, se souvient de son mentor le chef Kishen, au caractère truculent et caustique et surtout de cette femme terroriste pakistanaise qui bouleversa sa vie.
    En plaçant son récit du point de vue du cuisinier d'une armée, Jaspreet Singh dévoile un talent singulier, ludique et protéiforme pour dire l'Histoire d'un pays en proie à une violence chaotique. Suivant la pensée de Kirpal, l'auteur joue sur les tempos. Il ralentit sur des anecdotes intimes et accélère sur des faits guerriers légendaires et ainsi, il révèle l'importance de la grande Histoire sur les histoires personnelles. Son style est à l'image de cette contrée à la fois boueuse et sacrée. Il fait sourire avec des images érotico-culinaires, où les nombrils des femmes sont comparés à des tortellinis ; et des rapprochements inédits, où, au sein des couples, les femmes sont appelées «Le Pakistan» et les hommes «l'Inde». Mais, il pousse également à réfléchir sur un conflit incessant avec des analyses sociales précises et prises sur le vif. Bien plus encore, dans ce récit ardent et cruel, l'auteur nous entraîne dans les méandres de la vie d'un chef cuisinier éperdu : la ferveur qu'il portait à son maître épicurien n'a malheureusement d'égal que son adoration pour cette «ennemie» chauve, à qui il apporta un dâl avec une de ses mèches de cheveu dedans... Dans une écriture raffinée, intensément lyrique et poursuivant toujours la métaphore culinaire de manière drolatique, Chef est certes le roman d'un Cachemire, mais c'est avant tout le roman d'un amour utopique. Si dans Chef, Kirpal pense que «l'amour est un plat soit trop cuit, soit pas assez. L'amour n'a jamais le goût qui convient.», Jaspreet Singh, lui, a trouvé la recette parfaite d'un magnifique roman.

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum de discussion

Afficher plus de discussions