Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Charlotte Delbo ; la vie retrouvée

Couverture du livre « Charlotte Delbo ; la vie retrouvée » de Ghislaine Dunant aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

« Je rencontrais une écriture qui crevait la surface protectrice de la vie pour toucher l'âme, le corps qui souffre ce qu'un être humain ne doit pas souffrir. Les mots peuvent dire ce qu'il est à peine supportable de voir, et de concevoir. Et ils peuvent ramener l'amour que Charlotte Delbo avait... Voir plus

« Je rencontrais une écriture qui crevait la surface protectrice de la vie pour toucher l'âme, le corps qui souffre ce qu'un être humain ne doit pas souffrir. Les mots peuvent dire ce qu'il est à peine supportable de voir, et de concevoir. Et ils peuvent ramener l'amour que Charlotte Delbo avait eu pour toutes celles, ceux qu'elle avait vu souffrir. La lucidité, la capacité de dire et d'écrire était là. Une langue pouvait rendre ce qui avait eu lieu. Le trou que faisait dans notre humanité la catastrophe d'Auschwitz, un écrivain me donnait le moyen de le raccommoder avec une oeuvre qui en faisait le récit. Elle avait cherché la beauté de la langue dans le terrible des mots ciselés en arrêtes coupantes. Elle les disait avec la douceur qui prend quand l'au-delà de la douleur est atteint.
Elle l'écrivait des années plus tard, ouvrait les images restées, elle interrogeait avec liberté les souvenirs au moment où elle les écrivait, elle découvrait la vie retrouvée ». G. D.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (1)

  • Cet épais et très complet ouvrage relate sa vie, de ses premiers pas dans le monde professionnel comme secrétaire de Jouvet ( l'évolution de ses rapports au "maître" est d'ailleurs très intéressante) , sa passion pour le théâtre, son amour pour la langue, ses premiers engagements, et puis la...
    Voir plus

    Cet épais et très complet ouvrage relate sa vie, de ses premiers pas dans le monde professionnel comme secrétaire de Jouvet ( l'évolution de ses rapports au "maître" est d'ailleurs très intéressante) , sa passion pour le théâtre, son amour pour la langue, ses premiers engagements, et puis la rencontre avec son grand amour, le communisme et l'entrée en guerre.

    Nous la suivons ensuite dans la Résistance, et puis l'arrestation. La déportation. Auschwitz, Ravensbrück, Raisko. Et puis le retour.
    Faire partie des survivantes. Revenir à un monde qui n'existe plus. Être celle qui revient , alors que les autres ne sont plus. Son mari. Son frère. Et tant d'autres.

    Devenir celle qui donne l’indicible à voir, qui met des mots sur les pires des violences, qui redonne vie à ses compagnes mortes au camp.
    Graver dans la conscience ce que les hommes ont commis de plus atroce.
    Écrire ce qui était impensable et qui fut pourtant la réalité.



    Mais le travail de Ghislaine Dunant ne s'arrête pas à la biographie, c'est aussi une analyse très complète du point de vue littéraire de l'oeuvre de Charlotte Delbo, poétique, romanesque, théâtrale, mais aussi correspondance ou articles dans la presse, ainsi que de ces difficultés à trouver un éditeur, à se faire entendre, d'une réception de ces textes parfois plus facile aux Etats-Unis que dans une France plus prompte à fermer les yeux qu'à voir en face certaines pages sombres de son passé.
    La difficulté d'être femme aussi parfois.


    Et c'est bien là toute la vie de Charlotte Delbo.
    Donner à voir.
    Ce qui fait mal. Ce qui fait honte.Ce sur lequel on a fermé les yeux.
    [...]
    http://lecture-spectacle.blogspot.fr/2016/09/charlotte-delbo-ghislaine-dunant.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.