Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chaosphonies

Couverture du livre « Chaosphonies » de Theo Lessour aux éditions Ollendorff
  • Date de parution :
  • Editeur : Ollendorff
  • EAN : 9782918002109
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Chaosphonies est un essai de philosophie des musiques contre-culturelles.
Il s'intéresse à l'usage et à la fonction du désordre dans les productions emblématiques de la culture populaire des 70 dernières années, ces musiques du bruit et de la fureur.
On sait bien que la jeunesse veut faire du... Voir plus

Chaosphonies est un essai de philosophie des musiques contre-culturelles.
Il s'intéresse à l'usage et à la fonction du désordre dans les productions emblématiques de la culture populaire des 70 dernières années, ces musiques du bruit et de la fureur.
On sait bien que la jeunesse veut faire du « boucan ».
Mais qu'est-ce qui se cache derrière une telle assertion ?
Quelle genre d'approche du monde ?
Rock, psychédéliques, industrielles, dub, noise, électroniques, mais aussi blues et jazz : selon Théo Lessour, la plupart des productions les plus marquantes de la seconde moitié du vingtième siècle cherchent à créer du désordre, ou pour le dire mieux, à approcher le chaos.
Le musicien ne chercherait plus tant à « organiser des sons » qu'à s'organiser pour produire du désordre, pour cultiver le chaos.
Dans sa première partie l'ouvrage montre comment surtout à partir du 20e siècle l'idée du désordre est devenue de plus en plus attirante pour le musicien. Tout en revenant sur leurs lointaines origines (tèrs lointaines), il développe les stratégies d'approche du Chaos qui ont eu cours chez John Cage, dans le cabaret le blues et le jazz puis dans le monde des musiques technologiques nées avec l'apparition de l'enregistrement et du studio.
Dans sa seconde, il disserte sur les usages de cette quête du désordre et sur leur évolution.
Des usages politiques bien entendu (le vieux rêve rock de la révolution par le bruit mais aussi la dénonciation à l'aide du son du caractère inhumain du monde industriel sont les plus évidents), mais aussi de manière peut-être plus intéressante, des usages spirituels : se servir du chaos du son pour ré-enchanter le monde, nous remettre en contact avec des réalités physiques incontrôlées, aussi imprévisibles que la nature indomptée d'avant le monde

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.