Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chanter plus haut ; la chanson religieuse vernaculaire au moyen-âge (essai de contextualisation)

Couverture du livre « Chanter plus haut ; la chanson religieuse vernaculaire au moyen-âge (essai de contextualisation) » de Levente Selaf aux éditions Honore Champion
Résumé:

La chanson religieuse en langues vernaculaires est un genre paradoxal de la lyrique médiévale. Influencée tant par les hymnes latins que par les chansons courtoises, elle a longtemps été discréditée par les chercheurs comme étant un mélange sans originalité. Cet ouvrage porte un nouveau regard... Voir plus

La chanson religieuse en langues vernaculaires est un genre paradoxal de la lyrique médiévale. Influencée tant par les hymnes latins que par les chansons courtoises, elle a longtemps été discréditée par les chercheurs comme étant un mélange sans originalité. Cet ouvrage porte un nouveau regard sur ce genre, par une approche comparatiste des différentes traditions lyriques romanes, française, occitane et galicienne. Certes la plupart des poèmes pieux chantant l'amour et la gloire de Dieu étaient des imitations formelles de chansons courtoises, mais l'analyse des variations dans ces procédés d'imitation permet de montrer l'ambition d'un réel dépassement du modèle profane, de la même façon que l'amour spirituel devait dépasser l'amour terrestre en un « chant plus haut ». Cette étude offre ainsi une meilleure compréhension des techniques poétiques du Moyen Âge et traite aussi de questions générales telles que la définition du lyrisme. Elle effectue enfin une tentative de contextualisation de la chanson religieuse, en étudiant la place occupée par celle-ci dans l'organisation des chansonniers, et un examen des différentes appellations médiévales du genre, de ses motifs essentiels, des différents milieux de création de ces textes, ainsi que des auteurs, de Gautier de Coinci aux bourgeois d'Arras, en passant par Thibaut de Champagne, Guiraut Riquier ou Alphonse X le Sage.

Donner votre avis