Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Changements environnementaux globaux et droits de l'homme

Couverture du livre « Changements environnementaux globaux et droits de l'homme » de Christel Cournil et Catherine Colard-Fabregoule aux éditions Bruylant
  • Date de parution :
  • Editeur : Bruylant
  • EAN : 9782802737339
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Cet ouvrage, regroupant la participation de trente spécialistes, analyse la pertinence d'une approche " droit de l'Hommiste " des changements environnementaux globaux en interrogeant les questions de justice et de responsabilité environnementale ainsi que celle des droits des générations futures... Voir plus

Cet ouvrage, regroupant la participation de trente spécialistes, analyse la pertinence d'une approche " droit de l'Hommiste " des changements environnementaux globaux en interrogeant les questions de justice et de responsabilité environnementale ainsi que celle des droits des générations futures et de l'affirmation d'un principe de non régression en matière de protection de l'environnement (Partie 1).
Les conditions d'émergence des droits de l'Homme à l'environnement, ainsi que les principaux " artisans " de cette émergence, les contenus de ces droits selon les systèmes juridiques, leurs portées, leurs interactions positives ou négatives avec les autres droits humains, mais aussi leurs interdépendances et leur théorisation y sont présentés (Partie 2).
Le lien entre la protection de l'environnement et certains droits " vitaux " de la personne humaine tels que : le droit à la vie, à la dignité, à la santé et à l'eau est mis en évidence. Des études établissent également des liens entre droits de l'Homme et les problématiques nouvelles du droit à l'alimentation et des droits de l'Homme en cas de catastrophes écologiques (Partie 3).
L'approche " droit de l'Hommiste " met l'accent sur l'impact des changements environnementaux globaux sur la vie et donc sur les droits de certaines populations vulnérables, tels que les communautés locales, les peuples autochtones ou les personnes déplacées en raison de leur environnement dégradé ou menacé. Elle appelle la participation et l'appropriation de ces questions par les populations, afin de sauvegarder leurs droits (Partie 4).

Donner votre avis