Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Champagne les vins que vous aimerez

Couverture du livre « Champagne les vins que vous aimerez » de Eric Clatre aux éditions Feret
  • Date de parution :
  • Editeur : Feret
  • EAN : 9782351561508
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Éric Glatre répond à nos questions ! (19/03/2015)

1) Qui êtes-vous ? ! Champenois, historien (avec pour spécialité universitaire l'Antiquité grecque) et écrivain, passionné par le vin et la gastronomie, comme par l'histoire et la lexicographie, je suis membre du réseau international de la Chaire UNESCO "Vin et Culture", de l'Académie Française du Chocolat et de la Confiserie et de la Société Française de Terminologie, ainsi que de la Société des Gens de Lettres. A ce jour, j'ai publié une cinquantaine d'ouvrages en France et à l'étranger : Angleterre, États-Unis et Italie (vous trouverez une bio-bibliographie plus complète sur https ://www.linkedin.com). En 2014, j'ai publié : Lexique Multilingue de la Vigne et du Vin Français-Anglais-Allemand-Espagnol-Italien-Portugais (aux Editions Dunod), Lexique de la Vigne et du Vin : Français-Anglais English-French (Editions Dunod) et Champagne, les Vins que vous aimerez (Editions Féret) 2) Quel est le thème central de ce livre ? La présentation - ou pour être plus exact la dégustation détaillée - de 150 cuvées de vins de Champagne choisies parmi les trois familles professionnelles (coopération, négoce, vignoble) et les différentes qualités commercialisées (extra-brut, brut, brut millésimé, blanc de blancs, blanc de noirs, rosé, cuvée spéciale, sec et demi-sec), après une introduction qui peut être historique, anecdotique, viti-vinicole ou humaine et avant mon sentiment personnel. Il s'agit de vins que je souhaite faire découvrir en détail au lecteur, car je les aime pour des raisons diverses et variées (circonstances de consommation, rencontres humaines, plaisirs gustatifs, etc.), avant de lui livrer mon sentiment personnel à leur sujet, loin des traditionnels commentaires de dégustation qui évaluent les vins et les classent en pourcentage sur 20 ou sur 100, en nombre d'étoiles ou autres systèmes de notation. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? Ce serait le titre de l'ouvrage : Champagne, les vins que vous aimerez... Car ce titre rend compte au fil des pages d'émotions suscitées, appelant au plaisir partagé de la découverte. Et c'est bien là l'essentiel... partager un plaisir qui ne saurait rester solitaire. A cet égard, le vin de Champagne est le symbole par excellence du partage d'un certain bonheur évoqué par son effervescence, sa couleur, ses arômes et ses saveurs, ses multiples instants de consommation et la magie du dialogue qu'il suscite autour de lui. 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Ce serait la Symphonie N° 9 en mi mineur, dite «Du Nouveau Monde», d'Antonín Dvořák, pour la nostalgie qui en émane. Car à bien y regarder de près, il y a nombre de similitudes avec l'éphémère ascension des bulles de champagne dans une flûte, leur musique intime et toutes les réminiscences qu'elles véhiculent, à commencer par la ronde des arômes et des saveurs qu'elles délivrent au fur et à mesure de la dégustation. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Ce que j'aimerai partager avec mes lecteurs tient en peu de mots : le plaisir de la dégustation visuelle, olfactive et gustative des vins ici présentés, les émotions suscitées au travers des portraits dressés et des suggestions d'instants de consommation. 6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ? Je n'ai aucun rituel d'écrivain (lieu, horaire, musique de fond, etc.) si ce n'est de toujours consacrer près de la moitié de mon temps de travail à des recherches (bibliothèques, archives) ou à des enquêtes (déplacements, interviews, dégustations, comme pour cet ouvrage). 7) Comment vous vient l'inspiration ? Écrivant essentiellement des ouvrages dits "techniques", mon inspiration se limite presque exclusivement aux sujets que je choisis de traiter. Exception faite des ouvrages où il y a des dégustations, l'inspiration étant là plutôt le fruit d'une bibliothèque personnelle d'impressions olfactives et gustatives, acquises après trois décennies de références patiemment collationnées. 8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ? L'écriture est entrée dans ma vie par le biais d'émissions radiophoniques (sur l'histoire, la gastronomie et le vin) animées au début de l'ère des radios libres, la rencontre avec nombre d'auteurs, puis au fil de la collaboration avec les services de presse et les éditeurs des ouvrages traités. Plusieurs professionnels, dont Jean-Claude Berline, alors directeur du Service de Presse des Editions Fayard, ont remarqué la pertinence et la qualité des chroniques (20 à 30 lignes) réalisées sur les ouvrages présentés, m'ont engagé à franchir le pas et invité à écrire sur des sujets (histoire, gastronomie ou oenologie) que j'aimais... Et puis le virus m'a pris, et depuis je n'ai jamais arrêté. Tout comme il y a six ans, ma nouvelle envie d'écrire des dictionnaires professionnels, en complément de l'enseignement de certaines matières (Hôtellerie-Restauration, Oenologie) - cf. mes publications aux Editions BPI. 9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ? Les grands classiques de la littérature d'aventure : le Dernier des Mohicans de Fenimore Cooper, les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, Ivanhoé de Walter Scott, les Misérables de Victor Hugo, Quo Vadis et les Chevaliers teutoniques d'Henryk Sienkiewicz, l'Ile au Trésor de Louis Stevenson, Guerre et Paix de Léon Tolstoï, et tant d'autres compagnons de mon enfance. Sans oublier, les bandes dessinées (Astérix, Tintin, Spirou, Journal de Mickey, etc.) Puis, au fil du temps, j'ai plus particulièrement aimé les romans et biographies historiques, les grands classiques de la littérature, les romans policiers, de fantasy et d'héroïc fiction, etc. jusqu'à lire aujourd'hui deux ouvrages par semaine. Il est un fait comme lequel je ne saurai lutter : j'aime lire. Et son corollaire au niveau professionnel : écrire. 10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? ! Selon la typicité de ses ouvrages, un écrivain donne l'occasion au lecteur de "vivre" une autre vie à travers l'histoire et les personnages créés, fait passer un message sur un thème intemporel ou d'actualité, défend des valeurs auxquelles il tient, aide le lecteur à ne jamais renoncer à l'esprit critique, lui apporte un supplément de connaissances nécessaires à sa culture personnelle ou à l'exercice de son activité professionnelle, etc. Soit à le divertir, à témoigner, à le faire réfléchir, à lui apporter des connaissances et tant d'autres utilités qui mériteraient plus que ces quelques lignes.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !