Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cet instant-là

Couverture du livre « Cet instant-là » de Douglas Kennedy aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266227384
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Écrivain new-yorkais, Thomas Neesbitt, reçoit à quelques jours d'intervalle deux courriers qui le replongent dans son passé : les papiers de son divorce après vingt ans de mariage, puis le journal de son premier amour.
1984. Parti à Berlin pour écrire, Thomas arrondit ses fins de mois en... Voir plus

Écrivain new-yorkais, Thomas Neesbitt, reçoit à quelques jours d'intervalle deux courriers qui le replongent dans son passé : les papiers de son divorce après vingt ans de mariage, puis le journal de son premier amour.
1984. Parti à Berlin pour écrire, Thomas arrondit ses fins de mois en travaillant pour Radio Liberty. Il rencontre alors Petra, sa traductrice. Entre eux, naît une passion dévorante. Peu à peu, Petra lui confie son histoire et le récit de son passage à l'Ouest. Thomas est bouleversé. Rien désormais ne semble pouvoir séparer les deux amants...

Donner votre avis

Articles (3)

  • Berlin, atypique et éclectique : une sélection de livres sur la capitale allemande
    Berlin, atypique et éclectique : une sélection de livres sur la capitale allemande

    Fondée en 1244, Berlin a traversé au cours de près de huit siècles, des périodes très contrastées qui ont bouleversé le devenir de l'Europe. Tour à tour capitale royale qui inaugure la porte de Brandebourg, république de Weimar, théâtre de la Nuit de cristal, foyer de la guerre froide, Berlin se relève toujours, même de son mur de la honte construit en août 1961 et détruit en novembre 1989. Une Histoire qui inspire des histoires…  

  • Cet instant là de Douglas Kennedy
    Cet instant là, le nouveau best-seller de Douglas Kennedy

    Douglas Kennedy, maître incontesté des histoires à rebondissements, change de cap et se lance dans la romance. Cet opus est une oeuvre très personnelle. Lui-même explique qu’elle lui fût inspirée alors qu'il était en pleine rupture conjugale. Mais même si son héros vit comme lui dans le Maine, est auteur de romans et en plein divorce, la comparaison s'arrête là. Cet instant là n'est, certes, pas autobiographique.

  • Autour d'un verre avec Douglas Kennedy à propos de "Cet instant là"
    Autour d'un verre avec Douglas Kennedy à propos de "Cet instant là"

      Voués au succès, tous ses romans sont plébiscités. Son dernier livre, Cet instant là, ne déroge pas à la règle. La sortie de son livre est l'occasion de s'entretenir avec Douglas Kennedy au Café "Les Editeurs" à Paris. Rencontre avec un écrivain modeste, passionné et déjà en réflexion sur son prochain ouvrage.

Avis (28)

  • J’ai lu déjà pas mal de romans de Douglas Kennedy, et j’avais arrêté après « la femme de Ve », sans doute parce qu’à moment donné j’avais l’impression de connaître déjà ? Il n’empêche, c’est un auteur dont j’aime l’écriture et la vision anglo-saxonne de l’Europe, même si c’est également un...
    Voir plus

    J’ai lu déjà pas mal de romans de Douglas Kennedy, et j’avais arrêté après « la femme de Ve », sans doute parce qu’à moment donné j’avais l’impression de connaître déjà ? Il n’empêche, c’est un auteur dont j’aime l’écriture et la vision anglo-saxonne de l’Europe, même si c’est également un auteur que l’on sent presque français.
    Ici, le narrateur Thomas Nesbitt, la cinquantaine, est écrivain. Après quelques années d’une vie de couple banale et sans passion, il décide de divorcer. Au même moment, il reçoit un paquet et un courrier venus d’Allemagne. Les souvenirs remontent, ceux d’une période de sa vie passée à Berlin au temps de la RDA et du mur.
    Nous découvrons vingt-cinq ans plus tôt, Thomas, jeune auteur, parti à Berlin pour écrire un livre sur la vie de l’autre côté du mur. Il rencontre Alistair, peintre anglais homosexuel, drogué et particulièrement talentueux chez qui il va sous louer une chambre, et trouve un emploi dans une chaine de radio locale. Son ambition est d’écrire ses impressions de voyage sur Berlin Est. Là, il croise Petra, transfuge de la RDA, qui travaille comme traductrice. C’est le coup de foudre, la rencontre de sa vie. Mais dans l’Allemagne du mur, la cohabitation entre une allemande réfugiée de l’Est et un jeune américain est quasi impossible, même si l’amour fou est bien réel.
    Sur fond de romance et d’espionnage, Douglas Kennedy aborde le dilemme de l’amour et de la confiance, de la capacité de chacun à savoir saisir sa chance et à ne pas laisser passer « Cet instant-là ». Le bonheur est parfois éphémère et savoir l’accepter quand il se présente n’est pas forcément donné à tout le monde. Le poids des regrets peut parfois compliquer toute une existence. Ah, savoir comprendre et choisir ce qui sera le mieux pour soi, est-ce vraiment si simple ? Ce n’est pas forcément mon roman préféré de cet auteur, mais cette plongée et ce regard vers une époque pas si lointaine mais déjà en partie oubliée est très intéressante. Et les descriptions de Berlin, replacée dans un contexte historique et géopolitique passionnant et bien décrit sont un des intérêts de ce roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • un gros coup de coeur pour moi. Une belle histoire d'amour...

    un gros coup de coeur pour moi. Une belle histoire d'amour...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un très bon témoignage de ce que fut Berlin du temps des deux Allemagne avec en prime les rebondissements et les non-dits dévastateurs qui ont fait le succès de Douglas Kennedy!

    Un très bon témoignage de ce que fut Berlin du temps des deux Allemagne avec en prime les rebondissements et les non-dits dévastateurs qui ont fait le succès de Douglas Kennedy!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • une plongée dans le Berlin du mur....on s'y croirait...et la finesse de l'histoire entre les personnages...

    une plongée dans le Berlin du mur....on s'y croirait...et la finesse de l'histoire entre les personnages...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • "À quel instant « pas maintenant » se transforme en « jamais» ? Quand un paquet arrive par la poste. Et que tout ce que l'on a passé des années à essayer d'esquiver revient vous submerger. À quel moment le passé cesse-t-il d'être un théâtre d'ombres et de spectres ? Quand nous sommes capables de...
    Voir plus

    "À quel instant « pas maintenant » se transforme en « jamais» ? Quand un paquet arrive par la poste. Et que tout ce que l'on a passé des années à essayer d'esquiver revient vous submerger. À quel moment le passé cesse-t-il d'être un théâtre d'ombres et de spectres ? Quand nous sommes capables de vivre avec lui."

    Ce mystérieux paquet qui arrive par la poste chez Thomas Nesbitt, juste après les papiers de son divorce, est le point de départ d'un flash-back qui constitue l'essentiel du roman et qui nous ramène en 1984, à Berlin, à l'époque du Mur qui séparait non seulement la ville mais aussi le monde en deux blocs antagonistes.

    L'adresse de l'expédition fait immédiatement resurgir un nom, celui d'une femme, Petra Dussmann, à la mémoire de Thomas. Et avec lui, la nécessité de replonger dans le manuscrit jamais publié d'un récit qui relate "sa version des faits" de cette histoire vécue.

    Retour à Berlin, donc, en pleine Guerre Froide. Le jeune Thomas, après un récit de voyage remarqué sur l'Egypte, propose à son éditeur d'un écrire un autre, sur Berlin, cette fois-ci. Il s'envole donc pour l'Allemagne.

    Face au Mur, impressionné, il sait que "c'est ici que le livre sera écrit". Le hasard lui fait trouver une offre de colocation dans le quartier de Kreuzberg, le quartier de la marge, de l'hétéroclite, "la véritable bohème – pas celle affectée par les jeunes des classes aisées." Et en effet, il se retrouve en colocation avec un artiste torturé et brillant, homosexuel, drogué et adepte de la "dissipation bien ordonnée"... Engagé par Radio Liberty pour écrire des billets radiophoniques, il fait la rencontre d'un jeune traductrice, Petra. Dès l'instant où leurs mains se touchent, où ils se retrouvent l'un devant l'autre, Thomas "sait". Il sait que "la vie telle (qu'il) la connaissait vient de changer". C'est le début d'une histoire d'amour passionnelle, un amour total, fou, absolu. "Il y avait tout ce qui compose l'amour : la passion infinie, la complicité la plus profonde et la certitude que je venais de rencontrer celle qui serait avec moi toute ma vie".

    Cet amour inespéré, merveilleux, va déterminer tout le reste de son existence, le relier à jamais au destin de Petra et de Berlin-Est...

    "Il ne faut jamais sous-estimer l'influence du hasard sur l'existence de tout être. Se trouver à un certain endroit, à une certaine date et à une certaine heure peut bouleverser la trajectoire personnelle d'un individu. N'oublions jamais que nous sommes tout otages des rythmes capricieux de la vie"...

    Avec cette plongée dans une Allemagne fracturée, à l'atmosphère oppressante perdue dans les sombres méandres de la suspicion permanente, des pactes avec le diable, de la manipulation, du double jeu et de la cruauté instaurés en système politique, Douglas Kennedy nous entraîne dans un roman captivant où la grande Histoire vient bousculer les histoires particulières et personnelles et où la poursuite du bonheur s'avère aussi hasardeuse que complexe. Et au diable les esprits chagrins qui taxent de "mièvrerie" la description de l'amour fou entre Thomas et Petra ! Non, elle n'est ni ridicule ni fade, la passion dévorante, irraisonnée, absolue, charnelle entre deux êtres, elle est parfaitement décrite, d'une plume sensible, intense et habitée, parce que l'amour n'est pas un concept intellectuel désincarné, c'est un "état d'émerveillement total" et parfois une source de souffrance terrible et définitive, mais toujours un privilège.

    La grande force de Douglas Kennedy est celle qui est reconnue à son double, Thomas : sa "fascination pour l'univers intérieur de chacun, la façon dont (il arrive) à faire passer le message que chaque vie est un roman en soi" et son talent pour amener le lecteur à réfléchir sur sa propre vie, à toutes les "forces discordantes" qui parcourent l'existence et au milieu desquelles "il y a aussi l'instant. L'instant qui peut tout bouleverser ou ne rien changer. L'instant qui nous induit en erreur ou nous révèle enfin qui nous sommes, ce que nous cherchons, ce que nous voulons obstinément approcher et qui restera peut-être à jamais hors d'atteinte"...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • D'habitude, les romans de D. Kennedy ont un schéma narratif récurent : une personne apparemment à qui tout réussi connait une violente et interminable descente aux enfers avant une rédemption pleine de sens. "Cet instant là" déroge à ce schéma. Long à démarrer, et un peu long à finir aussi, il...
    Voir plus

    D'habitude, les romans de D. Kennedy ont un schéma narratif récurent : une personne apparemment à qui tout réussi connait une violente et interminable descente aux enfers avant une rédemption pleine de sens. "Cet instant là" déroge à ce schéma. Long à démarrer, et un peu long à finir aussi, il se décompose en 4 parties. Une histoire d'amour (qui parait un peu culcul la praline au début) fou qui tourne mal, à cause de la politique et l'Histoire de la Guerre Froide. Un peu mièvre au début, l'histoire de Thomas et Petra prend un tour de plus en plus passionnant et tragique au fil des pages, et la fin est plus amère que douce. C'est au final un très bon Douglas Kennedy, qui parle d'amour, de politique, d'Histoire, dans le Berlin scindé en 2 des années 80.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'ai beaucoup aimé et l'histoire m'a énormément touchée. Plein d'émotions dans cette belle histoire!

    J'ai beaucoup aimé et l'histoire m'a énormément touchée. Plein d'émotions dans cette belle histoire!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Passionnant. J'ai aimé l'analyse de Berlin avant la chûte du Mur. Beaucoup d'émotions. Des personnages attachants. la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

    Passionnant. J'ai aimé l'analyse de Berlin avant la chûte du Mur. Beaucoup d'émotions. Des personnages attachants. la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.