Cerro Rico

Couverture du livre « Cerro Rico » de Thierry Berlanda aux éditions Rocher
  • Date de parution :
  • Editeur : Rocher
  • EAN : 9782268101941
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Les principaux monopoles privés de la planète réalisent jour après jour leur projet d'emprise totale.Les informations que Dupin publie dans les quelques médias qui échappent encore à leur contrôle, gênent à peine leur expansion... jusqu'au jour où il révèle un plan illicite d'acquisition de la... Voir plus

Les principaux monopoles privés de la planète réalisent jour après jour leur projet d'emprise totale.Les informations que Dupin publie dans les quelques médias qui échappent encore à leur contrôle, gênent à peine leur expansion... jusqu'au jour où il révèle un plan illicite d'acquisition de la plus importante réserve de lithium, en Bolivie.Jane Kirpatrick, l'âme du cartel, déclenche alors son agent le plus redoutable, Jacques Salmon alias le Python, afin d'anéantir le journaliste et son réseau d'informateurs clandestins.Seule Justine Barcella, qui formait autrefois avec Salmon un commando de liquidateurs, pourrait le contrer. Mais elle se voue désormais à sa vie d'institutrice dans un village toscan. Décidera-t-elle de revenir dans le jeu ? La réponse semble celée dans les entrailles du Cerro Rico.Un techno-thriller implacable, mené de main de maître jusqu'à l'imprévisible dénouement.
Thierry Berlanda est notamment l'auteur des romans L'Insigne du Boiteux, La Fureur du Prince, La Nuit du Sacre, L'Affaire Creutzwald. Aux Éditions du Rocher, il a publié en 2017 Naija, où l'on découvrait pour la première fois Justine Barcella, puis Jurong Island, en 2018.

Donner votre avis

Avis(4)

  • Après "Naja" et "Jurong Island", Thierry Berlanda revient vers nous pour clore cette trilogie des Cercles et par la même occasion mettre tous nos sens en alerte. Le pouvoir des multinationales atteint ici son paroxysme, les états capitulent, l'implosion menace et Justine Barcella se prépare à...
    Voir plus

    Après "Naja" et "Jurong Island", Thierry Berlanda revient vers nous pour clore cette trilogie des Cercles et par la même occasion mettre tous nos sens en alerte. Le pouvoir des multinationales atteint ici son paroxysme, les états capitulent, l'implosion menace et Justine Barcella se prépare à livrer bataille une fois de plus...

    Avec cette saga, on est allé crescendo de surprises en cauchemars puisant dans une réalité avertie et terrifiante que l'on se refuse pourtant de voir. L'auteur met l'accent où cela fait mal et nous projette dans une société corrompue et aliénante.

    L'écriture est vive, détaillée, acérée. Rien n'est laissé ici au hasard, on est en face d'une interprétation visuelle et ultra moderne. Il y a un sens de l'observation, de l'analyse et du développement chez Thierry Berlanda qui greville l'esprit et qui retient. Ici, on voyage, on gravite autour des dérives technologiques irradiantes et belliqueuses. On retrouve des personnages à cran et déterminés. La mort est partout, obsédante, cruelle et inévitable.

    L'aventure est électrique, décapante. On est ravie de retrouver notre Justine qui en a définitivement dans le ventre. On est rivé à son exigence, son énergie et avec elle, on fait front aux évènements. Le rythme est périlleux et infernal. On parle ici d'exploitation des ressources, d'éthique, de survie. Des thèmes récurrents qui méritent que l'on s'y arrête.

    Thierry Berlanda souligne les failles humaines et les étirent à l'extrême pour notre plus grand plaisir. Un roman avisé et qui ne manque pas de panache pour les amateurs d'ambiance cruciale ou et ravageuse...

    L'emprise est totale et irrévocable !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Cela fait deux ou trois livres dans lesquels je plonge dans le monde des techno-thrillers et c’est un genre qui me plaît particulièrement bien. Alors quand j’ai découvert la possibilité de lire ce nouveau livre de Thierry Berlanda et lu la quatrième de couverture de « Cerro rico », j’ai souhaité...
    Voir plus

    Cela fait deux ou trois livres dans lesquels je plonge dans le monde des techno-thrillers et c’est un genre qui me plaît particulièrement bien. Alors quand j’ai découvert la possibilité de lire ce nouveau livre de Thierry Berlanda et lu la quatrième de couverture de « Cerro rico », j’ai souhaité poursuivre sur ma lancée. Mais blonde que je suis, je n’en ai lu que le résumé et je n’ai pas été plus loin dans mes recherches.

    Or, c’est là que le bât blesse. En effet, il s’agit du troisième volet de la trilogie des Cercles et je n’avais pas lu les deux premiers tomes. Souvent, cela ne me pose pas problème pour malgré tout, rentrer dans l’histoire mais ici, cela n’a pas été faisable pour moi. J’ai, hélas, dû abandonner la lecture de ce livre.

    Attention, ce n’est pas parce que le livre est mauvais ou mal écrit. Loin de là! Mais, même si j’ai tenté de rentrer dans l’histoire, je n’arrivais pas à la comprendre. Les rappels aux deux précédents épisodes sont multiples sans être évoqués en long et en large.

    J’ai pourtant tenté de persévérer au plus possible mais je trouvais ça dommage de ne pas comprendre les tenants et les aboutissants mis en place par l’auteur. C’est pourquoi après près de 150 pages, j’ai préféré le laisser de côté. Je ne peux donc que vous conseiller de vous procurer et de lire les deux premiers tomes avant de celui-ci. Vu la qualité de ces livres, ça serait dommage de passer à côté.

    Je tiens à remercier BePolar.fr et aux Editions du Rocher pour l’envoi de ce livre ainsi que de m’excuser pour ne pas pu poursuivre sa lecture. Toutefois, si j’arrive à me procurer les deux premiers volets de cette trilogie, c’est promis, je recommence!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Le monde devient fou: une lutte presque impossible à enrayer
    *
    Je crois que je n'ai encore jamais lu de techno-thriller.
    Celui-ci est le dernier opus d'une trilogie. Je n'ai pas lu les 2 premiers tomes.
    J'avoue que c'est bien la couverture flashy et colorée qui m'a attirée en premier lieu...
    Voir plus

    Le monde devient fou: une lutte presque impossible à enrayer
    *
    Je crois que je n'ai encore jamais lu de techno-thriller.
    Celui-ci est le dernier opus d'une trilogie. Je n'ai pas lu les 2 premiers tomes.
    J'avoue que c'est bien la couverture flashy et colorée qui m'a attirée en premier lieu (eh oui, je suis faible, bon, on va plutôt dire "sensible à l'esthétique du livre-objet :))
    *
    Dur de résumer sans spoiler les deux premiers tomes (pour ceux qui aimeraient découvrir cette saga). Imaginez un monde (la planète entière!) dominé par une société privée. Un conglomérat écrasant les Etats, forçant ceux-ci à utiliser leurs produits (nanotechnologie entre autres). Rajoutez à ça des jeux télévisés sanguinaires dont les habitants sont les cobayes malgré eux. Un monde nouveau dont l'être humain sera évincé peu à peu par une intelligence artificielle dominante. Brrr, roman d'anticipation?
    Une bande de résistants essaie pourtant de contrer cette abomination.
    Un journaliste quelque peu chétif, une agent spéciale à la retraite, un haut-fonctionnaire français révolté. Voici un trio hétéroclite qui va pourtant tout faire pour renverser ce pouvoir obscène.
    Y arrivera-t-il? Cela vous intéresse de le savoir? Alors, je vous invite à lire ce thriller au rythme redoutable et haletant.
    *
    Le début est certes difficile à appréhender, notamment dans les termes de géopolitique et également les évènements sur les épisodes précédents. Mais l'auteur a réussi a distiller intelligemment les informations nécessaires à la compréhension du récit. Les actions s'enchaînent efficacement d'une manière à composer un puzzle entier. A savoir une fresque humaine sur fond de dérives environnementales, économiques, scientifiques et militaires.
    *
    L'écriture assez soutenue est redoutable en efficacité. Il faut s'accrocher aux termes un peu techniques. Les personnages sont savoureux dans la composante psychologique. Parfois clichés certes. Le récit se passe à plusieurs endroits et chouette, d'un vol d'avion, le lecteur se trouve vite embarqué :)
    Un fin surprenante qui m'a déboussolé. Je m'attendais à un happy-end classique mais là encore, l'auteur a choisi une alternative plus plausible. Même si on espère que ce ne soit que fictionnel....
    A l'issue de cette lecture, je pourrais le qualifier plutot de genre science-fiction puisque l'on parle bien de l'avenir de l'humanité à long terme.
    *
    De distrayant, le récit est devenu matière à réflexion. Alors, souhaitons que cela reste dans l'imaginaire....
    *
    Merci aux Editions du Rocher pour cet ouvrage intéressant.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voici le dernier volet de la trilogie des cercles, après Naija et Jurong Island, nous retrouvons les personnages récurrents de Juliette et de Salmon. Je n’ai pas lu les deux premiers volets et je découvre l’univers sordide de ce thriller d’anticipation crée par l’auteur. Il peut être lu...
    Voir plus

    Voici le dernier volet de la trilogie des cercles, après Naija et Jurong Island, nous retrouvons les personnages récurrents de Juliette et de Salmon. Je n’ai pas lu les deux premiers volets et je découvre l’univers sordide de ce thriller d’anticipation crée par l’auteur. Il peut être lu séparément, toutefois on perd certainement beaucoup dans la connaissance de la psychologie des personnages. Après avoir subit une cyber-attaque par un groupe international LamarCorp, un nouvel ordre mondial se met en place sous la direction de Jane Kirkpatrick . Aider dans sa tâche de destruction par Jacques Salmon devenu Le Python, qui détruit toutes les résistances qu’il rencontre. Toutes ? Pas tout à fait, en effet il reste quelques rares opposants prêts à les contrer, Justine incarne leur tête de proue. Dupin journaliste lui demande son aide bien qu’elle vive isolée avec son fils comme institutrice en Toscane. Commence alors la bataille de pot de terre contre le pot de fer. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation avant d’être happée par ce techno-thriller. Pas si éloigné de notre société actuelle, on ne peut s’empêcher d’y voir comme une sorte de sinistre prédiction si on laisse les choses évoluer dans la course aux technologies. Cela entraîne une réflexion chez le lecteur qui peut à juste titre s’interroger sur ce que devient l’humain face aux « machines ». Réfléchir aussi aux questions éthiques qui en découlent. La survie de la planète oui, mais à quel prix ? L’écriture de Thierry Berlanda est rythmée et inquiétante. Ses personnages possèdent une véritable épaisseur que ce soit du côté des « méchants » qui sont d’affreux zozos robotisés, tout aussi bien qu’avec Antoine qui est le garant de ce qu’est notre humanité et puis il y a le personnage de Catherine, innocente parmi les innocents. Quant à Justine, elle porte en elle tous les marqueurs de ce qui fait un héros. Une fin surprenante à découvrir. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/06/04/37394361.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions