Ce qui nous revient

Couverture du livre « Ce qui nous revient » de Corinne Royer aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330117788
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (1)

Avis(7)

  • Dans le cadre de sa thèse en médecine, Louisa est amenée à rencontrer Marthe Gautier.

    « –Mais vous êtes comme neuve, ma p'tite Louisa. Vous êtes un miracle en chair et en os. Plutôt en os, c'est vrai... Mais un miracle tout de même ! Vous allez me faire croire en Dieu en qui je ne crois plus...
    Voir plus

    Dans le cadre de sa thèse en médecine, Louisa est amenée à rencontrer Marthe Gautier.

    « –Mais vous êtes comme neuve, ma p'tite Louisa. Vous êtes un miracle en chair et en os. Plutôt en os, c'est vrai... Mais un miracle tout de même ! Vous allez me faire croire en Dieu en qui je ne crois plus et il va falloir que je le complimente pour cette double résurrection, la vôtre et la sienne. »

    Louisa est la fille de parents plutôt originaux, ils habitent illégalement des maisons à vendre, Nicolaï le père est un peintre faussaire, Elena la mère une soprano. Quand Louisa a 10 ans, sa mère est partie trois jours parce qu'ils ont ensemble décidé de ne pas garder ce foetus porteur d'un chromosome surnuméraire logé dans son ventre. Elena ne reviendra pas et Nicolaï va sombrer.

    Marthe Gautier est une femme fleur, elle a quatre-vingt-douze ans. Après avoir entrepris des études de médecine, décidée à gravir un sommet qui n'est pas destiné à une fille d'agriculteurs, elle travaille dans un laboratoire sans aucun crédit de fonctionnement, c'est à ses frais avec un emprunt personnel qu'elle financera l'achat du matériel nécessaire à ses expériences. En 1958, elle isole l'anomalie surnuméraire de la trisomie 2, mais sa découverte sera attribuée à un professeur ambitieux. Marthe demeure celle qu'il convient de nommer la Découvreuse oubliée.

    Louisa va s'attacher à rétablir la vérité, faire savoir que le chromosome surnuméraire a été découvert par une femme.

    J'ai apprécié la qualité de l'écriture et la richesse des mots. Dans ce roman Corinne Royer réussit à mêler fiction et réalité, si le personnage de Louisa est inventé, Marthe Gautier a bel et bien existé. Et ce livre a le mérite de la réhabiliter. Corinne Royer réunit d'une façon habile le destin de ces deux femmes, deux beaux portraits, deux caractères forts. Ce récit nous fait pénétrer aussi dans le monde obscur et parfois sans pitié de la recherche, et nous interroge sur la richesse de ces enfants qui ont beaucoup plus qu'un chromosome supplémentaire et qui ont énormément à nous apprendre.

    « Il faut, dit-elle, atteindre l'inattendu et inventer le possible. Il faut savoir se perdre. Tout est là. Peu importe le savoir et la méthode s'ils ne sont pas magnifiés par l'insolite et la bizarrerie. »

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 2 façons de comprendre "Ce qui nous revient", ce titre mystérieux : 1/ ce qui nous revient parce que nous le méritons, parce qu'il est à nous, mais aussi 2/ ce qui revient à nous après nous avoir échappé. Ces deux sens sont au cœur de l'ouvrage de Corinne Royer. Un livre étonnant, retournant...
    Voir plus

    2 façons de comprendre "Ce qui nous revient", ce titre mystérieux : 1/ ce qui nous revient parce que nous le méritons, parce qu'il est à nous, mais aussi 2/ ce qui revient à nous après nous avoir échappé. Ces deux sens sont au cœur de l'ouvrage de Corinne Royer. Un livre étonnant, retournant même..
    Une histoire étonnante qui s'appuie sur un fait réel : la découverte par une femme, du fameux chromosome supplémentaire, celui donne lieu à la découverte de la Trisomie 21. Marthe Gauthier, chercheuse bien réelle, celle que l'on a surnommée "La Découvreuse oubliée", a mis à jour en 1958, le chromosome surnuméraire qui explique cette "anomalie" de ce que l'on appelait alors, le mongolisme. Découverte dont la paternité est reconnue au professeur Jérôme Lejeune, qui faisait alors partie de la même équipe que Mme Gauthier, à l'hôpital Trousseau, sous la direction du Professeur Turpin,
    C'est en partant de ces faits justifiés (les sources et copies de documents consultés à la fin de l'ouvrage sont vraiment intéressants) qui en disent long sur une époque, sur les évolutions de la recherche scientifique et sur le sexisme de ce temps, que l'on appelait alors pas comme cela, que Corinne Royer a brodé une fiction folle. Louisa, jeune étudiante en médecine vient à la rencontre de Marthe Gauthier pour échanger sur ses recherches sur la Trisomie 21. Mais Louisa est elle-même porteuse d'une histoire où la Trisomie a sa place. Les premières pages de "Ce qui nous revient" sont sans doute "trop" : trop riches, trop pleines, trop virevoltantes, trop folles, trop travaillées ou trop mystérieuses, et je ne doute pas que d'aucuns se soient lassés, mais une fois passées, ces premières pages participent d'un tout. Car c'est un roman lumineux et au verbe haut, qui ne peut que faire réfléchir à la contribution de chacun, aux cases dans lesquelles on enferme les porteurs de différence quelle qu'elle soit, à la quête de sens, à la place de l'amour, au respect d'une décision de couple, à ce qui guide nos décisions, au pardon ... à la vie sommes toutes.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Louisa attend sa maman partie pour un concert.
    En fait Louisa est hospitalisée , car suite à l'amniocentèse montrant une trisomie 21 , elle a , d'un commun accord avec son mari opté pour l'avortement.
    Après des années, Eléna n'est pas rentrée au domicile familial , Louisa devenue étudiante...
    Voir plus

    Louisa attend sa maman partie pour un concert.
    En fait Louisa est hospitalisée , car suite à l'amniocentèse montrant une trisomie 21 , elle a , d'un commun accord avec son mari opté pour l'avortement.
    Après des années, Eléna n'est pas rentrée au domicile familial , Louisa devenue étudiante en médecine - secteur pédiatrie - fait une thèse sur le syndrome 21 et rencontre Marthe Gautier dans son petit appartement parisien.
    Cette femme, ancienne laborantine , est en fait la personne qui a découvert la présence du chromosome 21 mais dont ses collaborateurs se sont empressés de l'écarter des résultats.
    L'auteure va nous raconter sous forme d'histoire fictive, le parcours de cette combattante spoliée et oubliée.
    Combien sont-ils ces pionniers oubliés ????
    Un roman et en même temps une biographie de Marthe Gautier que je viens de découvrir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un vrai coup de coeur !

    Un vocabulaire riche, recherché qui ralentit la lecture en même temps qu'il la "densifie". J'ai apprécié le rythme et la tournure des phrases, l'alternance des chapitres qui tricotent l'histoire de deux vies : celle de Louisa et de ses parents (Elena et Nicolaï) et...
    Voir plus

    Un vrai coup de coeur !

    Un vocabulaire riche, recherché qui ralentit la lecture en même temps qu'il la "densifie". J'ai apprécié le rythme et la tournure des phrases, l'alternance des chapitres qui tricotent l'histoire de deux vies : celle de Louisa et de ses parents (Elena et Nicolaï) et celle de Marthe Gautier (la découvreuse oubliée de la trisomie 21).

    J'ai aussi beaucoup aimé l'intensité du récit dès la première page, intensité qui monte crescendo jusqu'aux dernières pages du roman.

    J'ai aimé la pudeur, la grandeur des sentiments... malgré les thèmes sérieux (voire dramatiques) abordés. L'auteure ne tombe jamais dans le voyeurisme, le jugement rapide, le blâme. Beaucoup d'empathie et finalement, beaucoup de gaité. Un mélange de génération et finalement des vies qui se construisent et se reconstruisent.

    "La vie c'est comme une boite de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber". Exactement comme pour ce roman commencé sans trop de conviction mais qui se révèle particulièrement savoureux.

    Peut être enfin ai-je été particulièrement touchée par cette lecture du fait que je suis une femme. Tenue en haleine jusqu'à la fin. Un vrai plaisir.

    Je le recommande vivement. Et je vais tenter de découvrir les autres livres de l'auteure, celui ci étant son quatrième.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com