Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Ce lien entre nous

Couverture du livre « Ce lien entre nous » de David Joy aux éditions Sonatine
  • Date de parution :
  • Editeur : Sonatine
  • EAN : 9782355847295
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l'ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu'il braconne sur des terres voisines, il tue accidentellement un homme. Lorsqu'il réalise qu'il s'agit d'un membre du clan Brewer, connu dans cette région désolée des Appalaches pour sa... Voir plus

Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l'ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu'il braconne sur des terres voisines, il tue accidentellement un homme. Lorsqu'il réalise qu'il s'agit d'un membre du clan Brewer, connu dans cette région désolée des Appalaches pour sa violence et sa cruauté, il craint pour sa vie et celle de ses proches. Une seule personne peut l'aider : son meilleur ami, Calvin Hooper. Mais Dwayne Brewer, à la recherche de son frère disparu, a vite fait de remonter la piste jusqu'à Darl et Calvin. Pour eux, le cauchemar ne fait que commencer.

Avec ce roman poignant comme une chanson de Springsteen, David Joy nous livre un nouveau portrait noir et sans concession des Appalaches. Quelle rédemption pour ces régions violentes et magnifiques, bénies par la nature, mais réduites au désespoir ? Seul un grand écrivain est capable de nous donner une réponse.

Donner votre avis

Articles (4)

Avis (15)

  • Voilà une sacrée découverte.
    Je ne connaissais pas du tout cet auteur et, franchement, c’est une très bonne surprise.
    Ce roman est maîtrisé de bout en bout, plongeant le lecteur dans un univers oppressant, au sein d’une nature cruelle et magnifique.
    Comment un homme bascule-t-il ? Quel est le...
    Voir plus

    Voilà une sacrée découverte.
    Je ne connaissais pas du tout cet auteur et, franchement, c’est une très bonne surprise.
    Ce roman est maîtrisé de bout en bout, plongeant le lecteur dans un univers oppressant, au sein d’une nature cruelle et magnifique.
    Comment un homme bascule-t-il ? Quel est le déclencheur qui fait qu’un homme ordinaire et frustre, porté sur la religion et la nature, puisse devenir un bourreau, torturant physiquement et psychiquement sa victime avant de l’achever ?
    C’est ce qui arrive à Dwayne Brewer. Lorsqu’il découvre que son frère a été abattu et enterré comme un animal, quelque chose se passe dans la tête de cet homme violent. Il va peu à peu perdre pied, s’enfonçant dans une violence morbide et sans limite, sous le regard de ce frère qu’il ne se résout pas à voir disparaitre.
    L’auteur des faits, Darl, ne se doutait certainement pas de la folie qu’il allait déclencher en confondant Sissy, le frère de Dwayne, avec un gibier.
    Cet accident de chasse malencontreux va faire de sa vie un enfer.
    Au fil des pages, la tension monte, la sueur perle au front, les mains tremblent… Comment diable cette histoire peut-elle se terminer ? Mal, forcément, sauf rédemption.
    Tout semble possible ; le meilleur comme le pire.
    Et le face à face entre les deux protagonistes de ce roman est attendu, redouté par le lecteur.
    Jusqu’au bout, le doute subsistera et la fin, toute surprenante qu’elle soit, ne décevra pas le lecteur.
    Je pense que je vais poursuivre la lecture des autres romans de cet auteur qui est, à mon avis, un futur grand sur lequel il va falloir compter.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • "Darl Moody n'avait strictement rien à foutre de ce que l'Etat considérait comme du braconnage"...mais lorsqu'il tue Sissy par accident, puis qu'il appelle à son secours son ami Calvin pour l'aider à faire disparaître le corps, il ne se doute pas encore des dramatiques conséquences de son acte ....
    Voir plus

    "Darl Moody n'avait strictement rien à foutre de ce que l'Etat considérait comme du braconnage"...mais lorsqu'il tue Sissy par accident, puis qu'il appelle à son secours son ami Calvin pour l'aider à faire disparaître le corps, il ne se doute pas encore des dramatiques conséquences de son acte . Car Dwayne, le frère de Sissy, enquête puis part en quête des meurtriers dans une traque impitoyable.
    Quand des hommes "ordinaires" se trouvent ainsi entraînés vers un destin funeste et révélateur du tréfonds des âmes.
    Dans le décor grandiose des Appalaches, où une faune libre et sauvage vit au coeur d'une nature originelle, envoûtante et gardienne de tous les secrets.
    Mais c'est au coeur des hommes que l'on trouve la cruauté du monde, là où la faiblesse n'a pas sa place. Et Dwayne, le chasseur d'hommes en est le représentant.
    Ce roman est une merveille.
    Sur la forme, un style à la fois épique et terriblement lyrique, voire poétique, surtout lorsqu'il s'agit de nous plonger au coeur de cette flamboyante nature appalachienne.. Odeurs, couleurs, poésie....
    et puis la mort, omniprésente...
    Plus complexe et noir est le coeur des ces hommes qui s'épient et se chassent . Une fascination pour la mort, attirance et répulsion, beauté et cruauté mêlées.
    Alors, quand la bonté semble avoir déserté le monde, quand l'enfer est autant à l'extérieur qu'à l'intérieur des âmes, la clémence est-elle encore possible ? Peut-on se sauver de soi-même ? Que vaut la vie ? Où est la Vérité ? Et Dieu dans tout ça ? Autant de questions que se pose Dwayne, noyées dans un océan de souffrance et de désir de vengeance.
    Ce roman bien noir est une merveille. Plus psychologique que thriller, aussi cruel que poétique.
    Et si le suspense vous fait vibrer, que la violence vous fait trembler, l'émotion sera également au rendez-vous, intense et inquiète...entre espoir et angoisse.
    "Ce lien entre nous", c'est l'amour qui nous lie aux êtres aimés; c'est lorsque l'on a quelque chose à perdre que tout devient possible.
    Grand grand merci à lecteurs.com et aux éditions 10/18 pour la découverte de ce roman coup de poing, coup de coeur et de son auteur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Bonjour chers lecteurs,

    Mélange entre roman noir à vous glacer le sang et chasse à l'homme. Quête de vengeance. Tous les coups sont permis.
    Oppression, scènes glauques, effroi, stupeur, on passe d'une émotion à une autre, ce sont les "montagnes russes" !
    Lu et vraiment apprécié, dévoré en...
    Voir plus

    Bonjour chers lecteurs,

    Mélange entre roman noir à vous glacer le sang et chasse à l'homme. Quête de vengeance. Tous les coups sont permis.
    Oppression, scènes glauques, effroi, stupeur, on passe d'une émotion à une autre, ce sont les "montagnes russes" !
    Lu et vraiment apprécié, dévoré en quelques jours.

    On vit le calvaire d'un homme ayant perdu son frère de façon tragique. L'angoisse monte au fil des pages.
    La descente aux enfers peut commencer !
    La chasse peut être mortelle. Un accident, un frère qui enquête seul sur la disparition inquiétante de son petit frère.
    Pas de temps mort, écriture soignée, on est au coeur de l'action.

    Un policier est sur les traces d'un tueur également. Une enquête sur le terrain menée avec précision.
    On éprouve de l'empathie pour ce tueur malgré tout.
    Amour, amitié, mort, haine, sont au coeur de l'ouvrage.
    Le yin et le yang font partie de chaque homme.

    N'hésitez pas à sauter le pas et à découvrir cet auteur méconnu mais bourré de talent.
    Je ne vous en dis pas plus, ouvrir ce livre c'est l'adopter et surtout le dévorer !
    Le final vous coupe le souffle. Tout va creschendo.

    Bonne lecture ...

    Bien cordialement,
    Mme GOUAILLARDOU Sandrine

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Voilà un livre qui ne vous laissera pas indifférent, ce roman sombre nous entraîne sans retenue dans ce que l'homme a de plus obscur.Les descriptions sont malgré tout saisissantes. Aucun mal à imaginer les scènes.
    Les personnages dans toutes leur noirceur reste attachant, car on comprend bien...
    Voir plus

    Voilà un livre qui ne vous laissera pas indifférent, ce roman sombre nous entraîne sans retenue dans ce que l'homme a de plus obscur.Les descriptions sont malgré tout saisissantes. Aucun mal à imaginer les scènes.
    Les personnages dans toutes leur noirceur reste attachant, car on comprend bien que chacun fait souvent comme il peut en fonction de son parcours,ses espoirs,ses peines,ses croyances.
    Je suis restée en suspens jusqu'à la fin .
    Je vous invite largement à découvrir ce petit bijou.
    Livre généreuse gagné grâce au concours organisé par lecteurs.com

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • Avis : FORT
    Le titre m’intriguait depuis le début et quand j’en ai eu l’explication, quasiment à la fin du roman, j’en ai compris toute la subtilité et son parfait accord avec l’atmosphère du roman, profonde et lumineuse à la fois.
    Au fin fond de la Caroline du Nord, dans les Appalaches, là...
    Voir plus

    Avis : FORT
    Le titre m’intriguait depuis le début et quand j’en ai eu l’explication, quasiment à la fin du roman, j’en ai compris toute la subtilité et son parfait accord avec l’atmosphère du roman, profonde et lumineuse à la fois.
    Au fin fond de la Caroline du Nord, dans les Appalaches, là où les hommes vivent près des arbres et des animaux, entre solitude des cœurs, violence des corps et beautés de la Nature reine, Darl Moody aime chasser. Et surtout braconner. Mais un soir, il tue Sissy par accident !
    Il sait que Dwayne, son frère est sauvage et cruel. Qui appeler à son secours sinon son ami de toujours, Calvin... A-t-il pris la bonne décision ? Va-t-il pouvoir continuer sa vie tranquille sans que rien ni personne ne bouge ?
    Tout au long de ce thriller magnifiquement écrit, j’ai été admirative du suspense qui se mettait en place alors que toutes les réponses m’étaient connues : le nom de l’assassin, celui de la victime, le comment, le pourquoi ; je n’avais rien à chercher. Du moins était-ce ce que je croyais au début mais ensuite, la personnalité du personnage principal a fait naître suspense, horreur et quête infernale.
    La noirceur des âmes était aussi intense que les couleurs de la nature étaient belles. Et ce mariage entre le sordide des actions et la poésie de l’environnement est monumental sous la plume d’un auteur à qui l’on prête un beau devenir. Et j’ai compris que c’est à cause de ce talent infini à nous faire peur avec un couteau de boucher tout en nous faisant découvrir la parcelle de kudzu. Désespoir et magnificence, mêlés !
    Nous sommes au plus près de l’âme humaine et de ces moments où les décisions sont de vie ou de mort. La dissection de la vengeance et de ses raisons tournant autour de l’amour donne au récit une dimension hallucinatoire que David Joy maîtrise de bout en bout. C’est exaltant, palpitant, jamais glauque.
    Amateurs de thriller traité comme un road movie, ici fuite insensée en allers-retours, laissez-vous tenter par le troisième roman de ce jeune auteur. Moi, je vais chercher à en savoir plus et attendre le prochain avec impatience puisque j’ai cru comprendre que la nature est omniprésente, que le thème de la rédemption est prégnant et que son écriture est aussi réaliste que glaçante.
    Je remercie lecteurs.com et les Éditions 10/18 pour le SP de "Ce lien entre nous" de David Joy

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Brothers in arms

    Caroline du Nord, les Appalaches, une région perdue, rurale, où le chômage côtoie les magouilles, le braconnage, où les hommes et les femmes épuisés tentent de s'en sortir entre Mobil-home et pick-up au bout du rouleau et où les injustices ne leur laissent que peu de choix...
    Voir plus

    Brothers in arms

    Caroline du Nord, les Appalaches, une région perdue, rurale, où le chômage côtoie les magouilles, le braconnage, où les hommes et les femmes épuisés tentent de s'en sortir entre Mobil-home et pick-up au bout du rouleau et où les injustices ne leur laissent que peu de choix entre la religion et la loi du Talion.
    Darl Moody se moque bien que la saison de la chasse ne soit pas ouverte : il a repéré un beau cerf sur les terres du vieux Coon Coward, justement absent pour quelques jours et il compte bien mettre cette belle soirée d'automne à profit pour abattre proprement l'animal.
    De son côté, Carol Brewer-surnommé Sissy- est intéressé par le ginseng que le vieux fait pousser en toute illégalité, et comme il n'est pas là pour surveiller ses terres, pourquoi ne pas tenter sa chance ce soir ?
    La "rencontre" entre Darl et Sissy se termine en drame : au lieu du cerf qu'il pensait avoir aperçu, Darl tire sur Sissy qu'il abat accidentellement...
    Darl appelle à son secours son ami de toujours, Calvin Hooper qui se laisse convaincre de l'aider. Tous deux enterrent sans cérémonie le pauvre Carol, tentent d'effacer leurs traces et rentrent chacun chez soi portant le poids de la culpabilité.
    Mais Dwayne, le frère de Sissy, un homme rude et violent qui avait toujours protégé son frère un peu attardé (au sein de la famille, à l'école, en ville) s'étonne bientôt de ne pas le trouver... Il veut savoir ce qui est arrivé à son frère et obstinément, il remonte la piste...
    Lorsqu'il découvre se qui s'est passé il n'a plus qu'un but : la vengeance, une vengeance implacable et ultra violente à la mesure du chagrin qu'il ressent mais qu'il comprend mal, lui qui a toujours été fort, lui que rien ne pouvait ébranler...
    Sans son frère il n'est plus rien, il n'a plus rien, plus rien à perdre..
    L'histoire est poignante, il n'y a aucun manichéisme, d'ailleurs à plusieurs reprises je me suis surprise à comprendre Dwayne.
    Dans ce livre, rien n'est vraiment blanc, ni totalement noir, comme dans les deux premiers romans de David Joy qui m'avaient bouleversée.
    J'ai refermé ce livre avec les larmes aux yeux.
    David Joy n'écrit que sur ce qu'il connaît.
    Né en Caroline du Nord dans cette région magnifique mais déshéritée, il y vit toujours. Il connaît chaque endroit qu'il décrit et pourrait bien avoir croisé quelques uns de ses personnages.
    C'est un très grand auteur.
    https://www.lisez.com/actualites/linterview-de-david-joy-par-gabino-iglesias/1802

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Amérique quand tu nous tiens, on affectionne tes thrillers et je suis venue un peu évoquer "Ce lien entre nous") (Editions Sonatine) de David Joy, dont on connait déjà "Là où les lumières se perdent" et "Le Poids du monde", tous des succès.

    Darl Moody, a l'habitude, dans les Appalaches, de...
    Voir plus

    Amérique quand tu nous tiens, on affectionne tes thrillers et je suis venue un peu évoquer "Ce lien entre nous") (Editions Sonatine) de David Joy, dont on connait déjà "Là où les lumières se perdent" et "Le Poids du monde", tous des succès.

    Darl Moody, a l'habitude, dans les Appalaches, de braconner durant la nuit pendant que son voisin est absent. Mais voilà ce qui arrive parfois, il tue un homme (Carol Brewer) et non pas un sanglier ou autre gros animal.
    Au lieu de déclarer cet accident à la police, aidé par son ami Calvin Hooper, il cache le corps. Mais ce n'était pas une bonne idée car le frère du mort, Dwayne (homme violent), se met à enquêter.

    On évolue dans ces paysages grandioses que sont les Appalaches, au milieu de moments violents - de désir de vengeance - de cruauté - un vrai cauchemar...

    David Joy sait bien de quoi il parle puisque lui-même, ce grand costaud, vit dans cette région. Il connait la galère des gens qui vivent dans ces montagnes. Il écrit avec justesse en nous faisant faire un beau voyage. Vont également arriver Angie et le policier Stillwell et le lecteur va suivre ce récit jusqu'à la fin, dans un terrible suspense.

    Avec cet ouvrage pour lequel je préfère ne pas en dévoiler plus, je rajoute seulement que cet univers m'a rappelé Ron Rash, autre écrivain habitant ces lieux (et qui a encouragé David Joy), qui vit lui aussi de chasse et de pêche. Mais il n'est pas le seul car d'autres grands écrivains américains ont choisi, eux aussi, de vivre ainsi, dans d'autres régions aussi isolées, comme par exemple, Pete Fromm (et d'autres).

    Ma conclusion sera : "Du noir bien noir" et "Ce lien entre nous" va rester bien noué.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est un livre très fort que je viens de fermer. Très fort, et très noir.

    Nous sommes en Amérique, dans les montagnes des Appalaches plus précisément.
    L'histoire débute au cœur de la nature. Darl Moody est en quête d'un gibier. Ce n'est pas la saison de la chasse, mais nécessité fait loi :...
    Voir plus

    C'est un livre très fort que je viens de fermer. Très fort, et très noir.

    Nous sommes en Amérique, dans les montagnes des Appalaches plus précisément.
    L'histoire débute au cœur de la nature. Darl Moody est en quête d'un gibier. Ce n'est pas la saison de la chasse, mais nécessité fait loi : quand on a peu d'argent, la chasse permet de se nourrir malgré tout.
    Ça y est ! Il trouve enfin quelque chose à se mettre sous la dent... enfin sous son fusil... Un sanglier... Il l'a eu !
    Il s'approche de sa proie... manque de pot, ce n'était pas un sanglier... pas un gibier... ni même un animal...

    C'est là que tout s'enchaîne. C'est là que nous entrons dans la psychologie des personnages. Comment chacun va réagir ? Et pourquoi ?

    C'est une histoire sombre, et pourtant, ce livre nous parle des liens entre les êtres humains. Des liens très profonds... viscéraux...

    Un très bon moment de lecture !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.