Carnets de prison ou l'oubli des rivières

Couverture du livre « Carnets de prison ou l'oubli des rivières » de Rene Fregni aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072887253
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

« Chaque fois que je franchis les portes blindées d'une prison et que les surveillants fouillent mon cartable, il me semble que j'apporte à ces hommes, mieux qu'un 38 Spécial, une lime ou un téléphone portable. Chacune de mes poches est bourrée de mots, de sensations, de cris, de tendresse et... Voir plus

« Chaque fois que je franchis les portes blindées d'une prison et que les surveillants fouillent mon cartable, il me semble que j'apporte à ces hommes, mieux qu'un 38 Spécial, une lime ou un téléphone portable. Chacune de mes poches est bourrée de mots, de sensations, de cris, de tendresse et d'émotion. » René Frégni.

Donner votre avis

Avis (1)

  • René Frégni anime depuis 25 ans des ateliers d'écriture en prison. J'avais été très touchée par les témoignages, à la soirée des 68, des auteurs présents qui avait participé à ce type d'atelier ainsi que par le très beau texte de Pierre Théobald sur le blog des 68premieresfois ( catégorie les 68...
    Voir plus

    René Frégni anime depuis 25 ans des ateliers d'écriture en prison. J'avais été très touchée par les témoignages, à la soirée des 68, des auteurs présents qui avait participé à ce type d'atelier ainsi que par le très beau texte de Pierre Théobald sur le blog des 68premieresfois ( catégorie les 68 en milieu carcéral)

    De son expérience de l'incarcération dans une geôle militaire, alors que jeune appelé il ose se présenter avec deux mois de retard, à celle de l'animation d'ateliers d'écriture aux Baumettes, René Frégni raconte avec simplicité dans une langue lumineuse et belle comment les mots et les livres l'ont sauvé lui avant de l'aider à en sauver d'autres. J'ai découvert un écrivain profondément humaniste, proche de la nature, mu par une foi inébranlable en la puissance de l'amour pour ouvrir toutes les portes y compris celles des prisons.

    "S'il y a bien une chose que j'ai apprise là-bas, dans cette hideuse cité de béton, c'est la toute puissance de l'amour; il écarte la haine, la bêtise, la barbarie. L'amour qui est la première marche vers les mots et la tendresse. La culture n'a qu'à pousser la porte, elle est ouverte."

    "Un homme face à un mur devient fou, un homme qui creuse vers la liberté ou qui lit est sauvé. Lire, c'était creuser vers des paysages magnifiques."

    Si vous souhaitez découvrir cet auteur, n'hésitez pas à vous procurer ce petit opus bourré de sincérité, d'humilité et de talent avant de jeter votre dévolu sur un de ses 17 romans

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions