Canicule

Couverture du livre « Canicule » de Jane Harper aux éditions Kero
  • Date de parution :
  • Editeur : Kero
  • EAN : 9782366582628
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l'Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l'arme contre soi-même ? C'est ce qui est arrivé... Voir plus

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l'Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l'arme contre soi-même ? C'est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d'enfance, n'a aucune raison d'en douter. S'il n'y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles...Revenir à Kiewarra est la dernière chose dont Aaron a envie. Trop vives sont encore les blessures de son départ précipité des années auparavant. Trop dangereux le secret qu'il a gardé pendant tout ce temps. Mais Aaron a une dette, et quelqu'un a décidé que le moment est venu de la payer... « Ce thriller incendiaire enfonce ses griffes dans votre coeur dès son premier chapitre perturbant, et ne vous lâchera plus. » The New Daily 

Donner votre avis

Avis(15)

  • L’ambiance est étouffante dans ce polar où un homme met fin à ses jours après avoir exterminé toute sa famille (mais en est-on vraiment sur ?) alors que l’Australie suffoque sous une vague de chaleur inédite.
    Des espaces désertiques, des terres brûlées, des souvenirs embarrassants accueillent...
    Voir plus

    L’ambiance est étouffante dans ce polar où un homme met fin à ses jours après avoir exterminé toute sa famille (mais en est-on vraiment sur ?) alors que l’Australie suffoque sous une vague de chaleur inédite.
    Des espaces désertiques, des terres brûlées, des souvenirs embarrassants accueillent Aaron FALK, flic de Melbourne et ami de la victime, qui est bien décidé à faire la lumière sur cette affaire.
    Bien écrit, maniant un suspense habile, ce roman sombre, rouge sang, rouge feu, est une excellente découverte.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Avec cette plongée dans la communauté agricole d'une petite ville du Sud-Est de l'Australie, ce roman nous saisit, autant par la chaleur torride qui y règne, que par l'ambiance rude et impénétrable du bush australien.
    On s'attache au lieu comme aux habitants, qu'en tant qu'étranger, seule la...
    Voir plus

    Avec cette plongée dans la communauté agricole d'une petite ville du Sud-Est de l'Australie, ce roman nous saisit, autant par la chaleur torride qui y règne, que par l'ambiance rude et impénétrable du bush australien.
    On s'attache au lieu comme aux habitants, qu'en tant qu'étranger, seule la littérature nous permet d'observer de si près.
    L'enquête sur la mort d'une famille, fait ressurgir un passé, où les secrets sont restés enterrés pendant 20 ans, et c'est en le découvrant progressivement que s'éclaire le présent.
    Un très bon polar, à l'écriture habile et agréable, qui nous emporte sans fausse note, dans cette région du monde touchée par une sécheresse dévastatrice.
    Belle réussite pour un premier roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est mon premier roman de cet auteur. Il m’attendait depuis un moment dans ma PAL et je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ! Je l’ai lu dans le cadre du Black November Challenge (cf article correspondant).

    J’ai très vite été emportée par l’histoire. L’auteure écrit très bien,...
    Voir plus

    C’est mon premier roman de cet auteur. Il m’attendait depuis un moment dans ma PAL et je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ! Je l’ai lu dans le cadre du Black November Challenge (cf article correspondant).

    J’ai très vite été emportée par l’histoire. L’auteure écrit très bien, son écriture et fluide et les passages descriptifs du paysage sont simples : on s’y croirait presque ! Dommage que j’aie attendu d’être au mois de novembre pour lire un roman parlant de canicule, j’aurai été encore plus dans l’ambiance du roman… ! Jane Harper arrive à nous promener entre le passé et le présent sans trop de difficultés, ces passages nous aidant à comprendre le pourquoi du comment de ce massacre catastrophique.

    Au début, j’ai été un peu perdue car il y a deux histoires de meurtres dès le début : la famille massacrée (présent) et une petite fille tuée (passé). Je me posais trop de questions sur les deux histoires, qui avait tué qui, pourquoi, comment. Cela faisait beaucoup. Mais au final, les pages n’ont pas arrêté de défiler, sans même que je m’en aperçoive ! Et j’ai eu toutes mes réponses !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai tourné un moment autour de ce roman ... mais j'avais pour objectif de limiter les achjats de livres cette année ... pour faire baisser mes piles ! 

    Et puis un jour que je me promenais dans les rayons de la FNAC locale, j'ai entendu mon vendeur préféré le conseiller d'un ton très...
    Voir plus

    J'ai tourné un moment autour de ce roman ... mais j'avais pour objectif de limiter les achjats de livres cette année ... pour faire baisser mes piles ! 

    Et puis un jour que je me promenais dans les rayons de la FNAC locale, j'ai entendu mon vendeur préféré le conseiller d'un ton très enthousiaste ... 

    Après une attente de quelques semaines, je m'y suis plongée, juste à la fin de la période de canicule de cet été ! 

    Et je me suis régalée :) 

    Quand Aaron Falk revient dans sa ville natale, Kiewarra, bourgade du sud-est australien victime d'une terrible sécheresse, il est accueilli avec une réprobation générale.

    Il y a été appelé par les parents de son meilleur ami d'enfance, Luke, qu'on vient de retrouver mort, ainsi que sa femme et son fils.

    Luke s'est-il suicidé après avoir commis l'irréparable ... mais pourquoi n'a-t-il pas tué Charlotte, son bébé de 13 mois ... 

    Aaron, va donner un coup de main au policier local ...

    Entre évocations du passé dans un texte en italique (bonne initiative) et déroulement de l'enquête ; entre questionnements sur le meurtre d'Ellie lors de leur adolescence et du départ d'Aaron et de son père (partis donc coupables) et difficultés financières des habitants dans ce lieu où les récoltes grillent et les revenus fondent, entre locaux et rurbains arrivés de Melbourne fuyant  la vie urbaine, Jane Harper déroule son roman en nous distillant les indices tellement bien qu'on ne découvre la vérité qu'en toute fin de roman ... 

    Une nouvelle reine du thriller est née ! 

    Et après un tel premier roman, j'attends le suivant avec impatience !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com