Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

California dreamin'

Couverture du livre « California dreamin' » de Penelope Bagieu aux éditions Bayou Gallisol
Résumé:

Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu'attachante cache une faille de taille : Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star.... Voir plus

Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu'attachante cache une faille de taille : Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star. Pourtant quand, à 19 ans, elle devient Cass Elliot, c'est pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York ! C'est là que, happée par la folk de l'époque, Cass tombe amoureuse de Denny, le chanteur des Journeymen.

Donner votre avis

Avis (7)

  • Déçue par cette BD de P. Bagieu en noir et blanc gagnée à un jeu grâce à Gallimard alors que j'étais habituée à trouver l'auteur dans des registres beaucoup plus drôles, gais et colorés. Cet album m'a laissée plutôt indifférente, il y a beaucoup de personnages et on s'y perd un peu. C'est...
    Voir plus

    Déçue par cette BD de P. Bagieu en noir et blanc gagnée à un jeu grâce à Gallimard alors que j'étais habituée à trouver l'auteur dans des registres beaucoup plus drôles, gais et colorés. Cet album m'a laissée plutôt indifférente, il y a beaucoup de personnages et on s'y perd un peu. C'est dommage qu'une note en début du livre ne précise pas qu'il s'agit d'un groupe de musique célèbre.

    comment Commentaire (0)
  • California dreamin' de Pénélope Bagieu est un roman graphique que j'ai emprunté à la bibliothèque.
    Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu'attachante cache une faille de...
    Voir plus

    California dreamin' de Pénélope Bagieu est un roman graphique que j'ai emprunté à la bibliothèque.
    Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu'attachante cache une faille de taille : Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star.
    A 19 ans, elle devient Cass Elliot pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York...
    Un jour, elle réalisera son rêve et sera célèbre avec le groupe The Mamas and The Papas.
    California dreamin' m'a permis de découvrir Cass Elliot. Je connaissais évidemment le groupe The Mamas and The Papas mais je l'avoue, surtout de nom. Quand à Cass Elliot, j'étais bien incapable de dire qui elle était avant la lecture de ce livre !
    California dreamin' est un ouvrage qui m'a beaucoup plu. J'aime lire des romans graphiques de temps en temps et j'ai trouvé celui-ci très intéressant.
    Pénélope Bagieu retrace le parcours d'Ellen, de son enfance à ses débuts au sein du groupe The Mamas and The Papas.
    Ce qui m'a particulièrement plu, c'est qu'elle donne la parole à ses proches : sa soeur, ses amis, les membres de son premier groupe...
    On découvre que Cass Elliot était une femme forte, attachante et pleine de vie. du coup, cela m'a donné envie de découvrir le groupe au travers de leurs chansons :)
    Je suis ravie de ma lecture, et je mets un joli quatre étoiles :)

    comment Commentaire (0)
  • Ellen Cohen grandit à Baltimore, où elle adule son père qui rêvait d'opéra et qui tient une épicerie cacher dans une ville où ils sont les seuls juifs (ou presque). 

    Chez elle tout me monde chante sous le regard un peu excédait de la mère qui aimerait une vie plus facile. 

    Pour se faire...
    Voir plus

    Ellen Cohen grandit à Baltimore, où elle adule son père qui rêvait d'opéra et qui tient une épicerie cacher dans une ville où ils sont les seuls juifs (ou presque). 

    Chez elle tout me monde chante sous le regard un peu excédait de la mère qui aimerait une vie plus facile. 

    Pour se faire aimer, Ellen, qui très tôt préfère être appelée Cass, mange et grossit, beaucoup ... un peu trop d'ailleurs, dans une époque où les groupes choisissent des chanteuses androgynes, voire anorexiques ... 

    Mais sa voix, splendide, unique, la fait repérer ... 

    Cass Elliot deviendra la voix inoubliable de California Dreamin' des Mamas and the Papas ... 

    J'avais entendu parler de ce roman graphique lors d'un Pop and Co de Rebecca Manzoni consacré à Cass Elliot. Je n'ai absolument pas été déçue à sa lecture :) 

    ... et j'ai réécouté la chanson phare de son répertoire !

    comment Commentaire (0)
  • J'ai vraiment beaucoup aimé cette BD, que j'ai dévorée. Drôle et enlevée, elle nous livre un joli portrait de Mama Cass, personnage haut en couleurs, exaltée, excentrique et talentueuse. Les dessins sont très agéables. Une belle découverte !

    J'ai vraiment beaucoup aimé cette BD, que j'ai dévorée. Drôle et enlevée, elle nous livre un joli portrait de Mama Cass, personnage haut en couleurs, exaltée, excentrique et talentueuse. Les dessins sont très agéables. Une belle découverte !

    comment Commentaire (0)
  • J’ai emprunté ce roman graphique pour son auteur. Je ne savais pas du tout que l’histoire relatait l’ascension du célèbre groupe The Mamas and The Papas que je connaissais très peu.

    Au premier abord, le crayonné de Pénélope Bagieu m’a un peu déstabilisé. Mais en lisant ce livre, j’ai compris...
    Voir plus

    J’ai emprunté ce roman graphique pour son auteur. Je ne savais pas du tout que l’histoire relatait l’ascension du célèbre groupe The Mamas and The Papas que je connaissais très peu.

    Au premier abord, le crayonné de Pénélope Bagieu m’a un peu déstabilisé. Mais en lisant ce livre, j’ai compris que le choix graphique de l’auteur correspond tout à fait à la personnalité exubérante de la chanteuse Mama Cass, personnage central de cette histoire.

    Côté narration, le livre nous entraîne de l’enfance de la chanteuse aux débuts du groupe The Mamas and The Papas avant de connaître leurs heures de gloire. J’ai apprécié les multiples prises de parole de l’entourage de Cass qui composent le récit et nous apportent des regards différents sur cette artiste pleine d’énergie.

    Par curiosité, après avoir refermé cette BD, je suis allée voir une photo du groupe et la ressemblance avec les protagonistes est frappante.

    Une agréable plongée au cœur des années 60 où Pénélope Bagieu nous dresse le portrait d’une femme pétillante, drôle, à la voix exceptionnelle et permet au lecteur de découvrir un des groupes phares de cette époque avec un de leurs plus grands tubes California Dreamin’ que je vais m’empresser d’aller réécouter.

    https://mesechappeeslivresques.wordpress.com/

    comment Commentaire (0)
  • Pénélope BAGIEU aime "croquer" les femmes !


    Je ne manque pas de vous le rappeler chaque mardi avec la diffusion de ces portraits sur le site du journal "Le Monde".

    Le blog "Les Culottées" nous réserve toujours de magnifiques petites perles !


    Et bien là, il ne s'agit pas d'un article...
    Voir plus

    Pénélope BAGIEU aime "croquer" les femmes !


    Je ne manque pas de vous le rappeler chaque mardi avec la diffusion de ces portraits sur le site du journal "Le Monde".

    Le blog "Les Culottées" nous réserve toujours de magnifiques petites perles !


    Et bien là, il ne s'agit pas d'un article hebdomadaire mais bien d'une BD toute entière dédiée à une femme, il faut bien le dire, exceptionnelle.


    "Ellen Cohen rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, sa personnalité aussi excentrique qu'attachante, son besoin d'amour inextinguible. A l'aube des années 1960, elle quitte Baltimore pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York".


    En fait, c'est Mama Cass, la chanteuse de "The Mamas ans The Papas" dont l'un des tubes est "California Dreamin'", d'où le titre de la BD !

    California Dreamin' de Pénélope BAGIEU
    Cette BD est remarquable pour la technique mais là, c'est Pénélope BAGIEU qui en parle le mieux, alors, je lui laisse la parole...


    Elle est remarquable aussi parce qu'elle met en lumière une femme au parcours incroyable, une femme qui allait jusqu'au bout de ses convictions, une femme qui s'assumait comme elle était.


    Je vous la conseille assurément.

    comment Commentaire (0)
  • J’ai vu l’ouvrage arrivé et je me suis dit « chouette le nouveau Bagieu est là, il faut que je le lise. En plus ça parle d’un groupe mythique, sautons dessus ». Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre parce que j’avais fait le choix de ne rien lire sur le sujet, histoire d’avoir la surprise....
    Voir plus

    J’ai vu l’ouvrage arrivé et je me suis dit « chouette le nouveau Bagieu est là, il faut que je le lise. En plus ça parle d’un groupe mythique, sautons dessus ». Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre parce que j’avais fait le choix de ne rien lire sur le sujet, histoire d’avoir la surprise. J’ai été écumé les articles après ma lecture. Le premier choc fut justement cette « nouvelle technique » au crayon. Pour l’auteure s’était un essaie, une façon de se mettre en danger. Et quand j’ai ouvert j’ai été assez surprise. Je dirais même que j’ai failli ne pas le lire, le style ne me plaisant absolument pas.
    Mais non ce n’est pas fini ! Je suis tout de même passée outre mes aprioris défavorables à l’encontre de cet album et j’ai débuté la lecture. J’ai continué à ne pas apprécie, je trouvais le début lent et puis je me suis attaché à Ellen Cohen. Je me suis laissée bercée par sa vie folle, ses excentricités et son histoire. Le dessin n’avait quasi plus d’importance tant le scénario était bien écrit. Le destin de cette femme est frappant. Décédée à l’âge de 32 ans, elle a tout de même réussit à s’imposer sur le devant de la scène musicale des années 60′.

    Peut-être que justement, le dessin en noir et blanc permet de mettre en valeurs par ses actes le côté excentrique sans appuyer sur ce à quoi elle ressemble physiquement. Un peu comme dans les faits, dans cette BD Ellen est radieuse. Nous avons envie de la voir sur scène, nous croyons en elle. C’est sa psychologie, sa ténacité et son amour pour la musique (et les musiciens) qu’il faut retenir. Pénélope Bagieu l’a d’ailleurs bien compris et nous livre un portrait magnifique de cette femme sensible. Sous ses traits joyeux se cache également la souffrance et la peur. Mais de ses faiblesses, elle s’en pare pour être plus forte, plus drôle, plus étincelante.
    Pour terminer, je reste sur mon idée que le dessin m’a déplu mais qu’il faut tout de même défendre cet album pour d’autres raisons telles que l’histoire de cette chanteuse dont tout le monde connait les albums, les qualités du scénario, le portrait d’une femme forte, hors normes qui même sans être porté un nom célèbre, devrait inspirer grandement pas mal d’autres femmes aujourd’hui.

    Pénélope Bagieu étant une amatrice du travail de Nine Antico, je me permets ce rapprochement. Si vous aussi vous aimez cette auteure, California Dreamin vous plaira à coup sûr ! On y retrouve l’ambiance USA, le destin d’une femme qui a marqué son temps et un dessin au crayon.

    comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.