Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Calendar girl T.2 ; février

Couverture du livre « Calendar girl T.2 ; février » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman
  • Date de parution :
  • Editeur : Hugo Roman
  • EAN : 9782755629132
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d'un célèbre peintre français.
L'amour sur toile, tel est le titre de l'oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu'Alec est surprenant dans son travail et qu'il a cette manie si sexy... Voir plus

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d'un célèbre peintre français.
L'amour sur toile, tel est le titre de l'oeuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu'Alec est surprenant dans son travail et qu'il a cette manie si sexy d'utiliser des expressions françaises lorsqu'il s'adresse à Mia.

Donner votre avis

Avis (10)

  • Je remercie Déborah ainsi que Hugo Roman pour leur confiance. J’ai été plutôt contente de trouver ce deuxième tome dans ma boîte aux lettres, et plus encore lorsque je me suis aperçue que mon exemplaire était dédicacé par l’auteur. Une petite attention qui m’a fait très plaisir !

    Le tome 1...
    Voir plus

    Je remercie Déborah ainsi que Hugo Roman pour leur confiance. J’ai été plutôt contente de trouver ce deuxième tome dans ma boîte aux lettres, et plus encore lorsque je me suis aperçue que mon exemplaire était dédicacé par l’auteur. Une petite attention qui m’a fait très plaisir !

    Le tome 1 de Calendar Girl m’avait laissée sur une note assez agréable, tintée d’espoir après le départ de Mia. En effet, elle a décidé de poursuivre son job après un mois passé entre les bras de Wes. Monsieur Janvier a choisi de l’attendre, car il est prêt à envisager une relation avec elle. Pour Mia, direction Seattle où elle va faire la rencontre de son nouveau client. Elle compte bien profiter de ce mois de Février en travaillant pour un certain Alec, un artiste peintre de renommée mondiale. Celui-ci est bien décidé à faire de Mia sa muse. Une muse qui illustrera son nouveau projet intitulé « L’amour sur toile ».

    Lire Calendar Girl est un véritable défi pour moi. J’ai une conception de l’amour très romantique, et cette saga est à l’opposé de mes valeurs fondamentales. Au départ, je trouvais ça intéressant de suivre une escort-girl, afin de mieux comprendre ce milieu et tout ce qu’il impliquait. J’ai eu un avant-goût grâce à l’aventure aux côtés de Wes, alias Monsieur Janvier, et ça m’avait bien plu, car il y avait quelque chose de fort entre lui et Mia, quelque chose qui allait plus loin que son travail et les dettes de son père.

    Audrey Carlan a décidé de changer de décor, dans Février. Elle réduit en bouillie l’idée romantique que l’on peut se faire de la saga, en utilisant le personnage d’Alec. Alec, c’est un esprit libre, un peintre dans toute sa splendeur. La seule chose qui l’intéresse plus que le corps d’une femme, c’est son art. Il a une conception de l’amour qui me passe complètement au-dessus, et il semble si sûr de ce qu’il avance que ça en devient complètement absurde. Hélas, j’ai bien peur que Monsieur Février ne soit jamais tombé amoureux… Je me suis dit que Wes allait beaucoup, beaucoup me manquer. Alec, lui, réunit tous les clichés que les étrangers se font sur les hommes français. Dommage.

    Mia – et je m’y attendais – n’est pas non plus remontée dans mon estime. Elle se répète comme un mantra que Wes lui manque, qu’elle aimerait construire quelque chose de sérieux avec lui, mais dès qu’Alec se trouve dans les parages elle a tout de suite chaud aux fesses. Dans un sens, elle reste une héroïne moderne, actuelle, une femme qui assume sa sexualité et qui n’a aucun scrupule à butiner de fleur en fleur, puisqu’elle est célibataire. Je peux comprendre, mais impossible pour moi de m’attacher à ce personnage puisque je ne me retrouve pas en elle.

    N’allez pas croire que je n’ai pas apprécié ma lecture, car malgré cela, j’ai lu le roman d’une traite. Ce qui m’a beaucoup plu, c’est que j’ai le sentiment que chaque aventure permet à Mia d’apprendre à se connaître et à travailler sur elle. Ces 12 mois en temps qu’escort-girl, c’est un peu comme un voyage initiatique. Chaque homme est là pour la guider d’une manière ou d’une autre, et j’ai le sentiment qu’à l’issue de cette année, elle ressortira plus forte et plus mûre.

    Ici, c’est le milieu artistique qui est mis à l’honneur. Alec regarde Mia à travers ses yeux d’artiste, et en travaillant sur sa série de toiles, il va l’amener à approfondir ses émotions, à fouiller dans son passé. Mia est peut-être une fille facile, mais elle a tout de même un vécu qui mérite que l’on s’y attarde.

    En résumé, je suis partagée. Le deuxième tome de Calendar Girl semble être un passage obligé pour l’accomplissement de Mia, et si j’ai beaucoup apprécié le contexte artistique, j’ai néanmoins eu plus de mal avec la romance. Pour moi, cette saga n’est pas une histoire d’amour, c’est avant tout une affaire de sexe. Ça reste un récit très sensuel, qui se lit en quelques heures à peine.

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/romance/calendar-girl-audrey-carlan

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2017/02/calendar-girl-tome-2-fevrier.html

    Nouveau mois, nouveau contrat. Pour ce mois de février, nous allons découvrir Alec, un jeune artiste français peintre photographe. Mia reste fidèle à elle-même et ne veut surtout rien lâcher afin d'éponger...
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2017/02/calendar-girl-tome-2-fevrier.html

    Nouveau mois, nouveau contrat. Pour ce mois de février, nous allons découvrir Alec, un jeune artiste français peintre photographe. Mia reste fidèle à elle-même et ne veut surtout rien lâcher afin d'éponger les dettes de son père. Elle va tout faire pour respecter son contrat auprès d'Alec.

    Ce qui le différencie de Wes, il va la mettre en confiance, la détendre et surtout nous allons découvrir une Mia plus confiante et plus sûre d'elle.
    Je ne vous cache pas que j'ai plus un coup de coeur pour Wes, mais j'ai bien aimé Alec. Un jeune homme adorable qui n'a pas peur de bosser et surtout attentionné. J'ai également aimé son petit côté charmeur grâce à son accent français et je pense que cela fait le même effet sur Mia.

    Je sais que cela fait que deux mois que cette série à commencer, mais j'ai tellement hâte de savoir si au final, elle va se retrouver avec l'un de ses "clients".
    Je sais que beaucoup ont aimé Wes, mais j'ai trouvé Alec pas mal non plus dans son genre. Il faut dire aussi que l'on va avoir droit à douze hommes différents et que cela va être dur de tous les aimer, mais pour le moment comme pour beaucoup de monde, j'ai préféré Wes.

    L'univers de l'auteure me plaît de plus en plus. Je trouve qu'elle arrive très bien à mener cette histoire avec brio. Mia est vraiment un personnage adorable et attachant. Sa plume est magnifiquement belle, fluide et détaillée.

    Pour conclure, cette série nous fait vraiment passer un agréable moment. Les aventures de Mia nous captivent et on ne veut qu'une chose, c'est qu'elle en finisse avec cette histoire. J'ai plus que hâte de découvrir le prochain tome qui donne l'eau à la bouche.
    8/10

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.