Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cahiers Robinson T.44 ; Bible et littérature de jeunesse

Couverture du livre « Cahiers Robinson T.44 ; Bible et littérature de jeunesse » de Beatrice Ferrier aux éditions Artois Presses Universite
Résumé:

Si la Bible relève à la fois du sacré religieux et du patrimoine littéraire, il convient de s'interroger sur sa place à l'école, plus précisément dans la littérature d'enfance et de jeunesse, à l'heure des débats sur la laïcité. L'approche translittéraire et transculturelle privilégiée dans ce... Voir plus

Si la Bible relève à la fois du sacré religieux et du patrimoine littéraire, il convient de s'interroger sur sa place à l'école, plus précisément dans la littérature d'enfance et de jeunesse, à l'heure des débats sur la laïcité. L'approche translittéraire et transculturelle privilégiée dans ce numéro consiste à étudier et à éclairer les corpus destinés à l'enfance en prenant en compte la complexité de la question de la réception (par l'auteur, le jeune lecteur ou le lecteur expert) et la multiplicité des enjeux dont les équilibres divergent selon la périodisation historique : les aspects pédagogiques et moraux prégnants jusque dans la première moitié du XX e siècle cèdent la place à de véritables créations esthétiques et culturelles dans l'ère contemporaine qui ne se départit pas pour autant de questions à portée philosophique ou spirituelle. En ce sens, si la littérature permet à la Bible d'être considérée comme un texte patrimonial, elle en offre également une approche originale, souvent désacralisante, qui pourrait inviter le jeune lectorat à porter un regard plus distancié sur les textes sources à double emploi, sacrés et patrimoniaux, dans un objectif de tolérance.

Donner votre avis