Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cahiers philosophiques n 142 3e trimestre 2015

Couverture du livre « Cahiers philosophiques n 142 3e trimestre 2015 » de Collectif aux éditions Reseau Canope
  • Nombre de pages : (-)
  • Collection : (-)
  • Genre : Pédagogie
  • Thème : Pédagogie
  • Prix littéraire(s) : (-)
Résumé:

Nous ne pouvons vivre sans admettre un certain nombre de croyances qui font, selon les termes de Descartes, autant de « certitudes morales ». Celui qui voudrait être absolument certain que son repas n'est pas empoisonné finirait par mourir de faim. Nous nous fions à nos sens qui nous informent... Voir plus

Nous ne pouvons vivre sans admettre un certain nombre de croyances qui font, selon les termes de Descartes, autant de « certitudes morales ». Celui qui voudrait être absolument certain que son repas n'est pas empoisonné finirait par mourir de faim. Nous nous fions à nos sens qui nous informent de ce qui se passe en nous ou hors de nous. Et nos croyances résultent également de la confiance que nous accordons au témoignage d'autrui.
Dans quelle mesure un témoignage contribue-t-il à l'établissement d'une vérité et par là même d'une croyance vraie justifiée ? Quel est le rôle des institutions sociales dans l'émergence d'une telle justification ? La question juridique des preuves testimoniales et plus largement l'interrogation sur la valeur épistémique du témoignage relèvent d'une théorie de la connaissance. L'étude du témoignage appartient aussi à une « épistémologie sociale » dont l'une des tâches consiste à déterminer les conditions de l'élaboration collective de connaissances scientifiques.
Si la communauté scientifique est dotée d'une autorité épistémique, n'est-ce pas justement parce qu'elle produit des connaissances et non de simples croyances ? Doit-on faire une place - et laquelle - à des croyances testimoniales pour rendre compte de ce qu'est « la science » ?

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.