Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Boys

Couverture du livre « Boys » de Theobald Pierre aux éditions Lattes
  • Date de parution :
  • Editeur : Lattes
  • EAN : 9782709663243
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

« J'ai aimé nos instants minuscules, nos instants de rien, ce que l'on croit être l'ennui, le quotidien, mais qui n'est autre que la manifestation sincère de l'amour, son expression nue et désintéressée. L'amour n'existe que là, dans ces intervalles dépourvus de consistance. » Ce sont des... Voir plus

« J'ai aimé nos instants minuscules, nos instants de rien, ce que l'on croit être l'ennui, le quotidien, mais qui n'est autre que la manifestation sincère de l'amour, son expression nue et désintéressée. L'amour n'existe que là, dans ces intervalles dépourvus de consistance. » Ce sont des hommes de tous âges, saisis chacun à un instant de bascule. Un mari qui enquête sur la vie secrète de sa femme, un séducteur qui s'apprête à retrouver une fille dont il n'a que faire, un sportif sur le déclin... Des losers magnifiques, des romantiques déraisonnables. Des pères sans enfant, de grands enfants devenus pères. Et, au milieu de tous ces hommes, il y a Samuel, que l'on retrouve à différentes étapes de sa vie, et qui doit faire face au plus difficile des renoncements.
Dans Boys, Pierre Théobald dresse un portrait sensible de la condition masculine aujourd'hui.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (23)

  • Enfin un roman où les hommes sont mis en avant. Et pas forcément de façon héroïque.

    On les retrouve avec leurs problèmes masculins face à des femmes qui ne les comprennent pas ou qui ne se soucient pas d'eux.

    Pleins de portraits authentiques. J'ai beaucoup apprécié toutes ces...
    Voir plus

    Enfin un roman où les hommes sont mis en avant. Et pas forcément de façon héroïque.

    On les retrouve avec leurs problèmes masculins face à des femmes qui ne les comprennent pas ou qui ne se soucient pas d'eux.

    Pleins de portraits authentiques. J'ai beaucoup apprécié toutes ces histoires avec le fil rouge de Samuel, à qui la vie ne va pas lui donner la chance de devenir celui qu'il veut. Je ne dirais rien de plus, car il faut lire ce roman.

    Très bien écrit pour un premier livre. J'ai aimé que l'auteur axe son livre sur les hommes et non pas sur les femmes, cela change de style, de regards, d'essai de compréhension de la vie des hommes.

    Un homme a autant de tracas qu'une femme... Lisez et vous verrez...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je referme le livre à l’instant et je serais tentée de dire « J’ai aimé Boys. De toute manière, il n’y a rien à ajouter. »…mais ce serait bien mal rendre justice au plaisir que sa lecture m’a procuré !
    Plaisir assez bref, à bien y réfléchir, et c’est bien le seul reproche que j’adresserai à...
    Voir plus

    Je referme le livre à l’instant et je serais tentée de dire « J’ai aimé Boys. De toute manière, il n’y a rien à ajouter. »…mais ce serait bien mal rendre justice au plaisir que sa lecture m’a procuré !
    Plaisir assez bref, à bien y réfléchir, et c’est bien le seul reproche que j’adresserai à Pierre Théobald. Car le temps passe vite lorsque l’on est en bonne compagnie et celle de tous ces « boys » est charmante, émouvante, amusante, poignante. Pas de beaufs, dans cette galerie de portraits, pas de « gros dégueulasse » ou de « sale con », pas de caricature en somme, et c’est assez réjouissant de découvrir un auteur capable de s’exonérer du climat ambiant et du cliché bon teint qui aurait pu en inciter certains à fournir un panel exhaustif entre bucheron burné et borné et petite chose fragile hors genre. Non, les boys de Monsieur Théobald sont des mecs comme vous et le mien, des types ni mieux ni pires, des gars qui ont des souvenirs, des envies, des désirs, des angoisses, des enfants ou pas, des nanas ou plus, des coups de bol, des coups de mou, des coups de foudre. Tous, on aurait envie de les suivre encore un peu, d’en savoir plus, et retrouver Samuel de loin en loin, d’âge en âge, c’est comme renouer une conversation avec un ami lointain, être rassuré sur ce qu’il devient. Dans chacun on reconnait un ami, un frangin, un fils, peut-être même une part de soi et de nombreuses parcelles de l’auteur qui évoque ses semblables avec aisance, bienveillance et une lucidité mâtinée d’humour. Ses portraits sont sensibles et d’autant plus subtiles qu’en face d’ « eux », en miroir, on distingue autant d’ « elles » à qui Pierre Théobald a eu l’extrême délicatesse de dédier ce premier ouvrage dont la maîtrise laisse espérer que d’autres suivront. Vite.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Décidément, ils ont du talent ces garçons, surtout Pierre Théobald. Journaliste sportif, il a écrit deux livres sur le sport. Logique ! Cette année il a publié aux Éditions JC Lattès son premier livre de fiction, Boys. Un recueil de nouvelles découvert grâce aux 68 premières fois. Et bien pour...
    Voir plus

    Décidément, ils ont du talent ces garçons, surtout Pierre Théobald. Journaliste sportif, il a écrit deux livres sur le sport. Logique ! Cette année il a publié aux Éditions JC Lattès son premier livre de fiction, Boys. Un recueil de nouvelles découvert grâce aux 68 premières fois. Et bien pour une première fois, c'est pas mâle du tout...

    Boys s'ouvre sur le refrain que les gens de ma génération ont fredonné dans les années 80, Boy's don't cry de The Cure. Et oui en ce temps là, les hommes ne pleuraient pas. Heureusement le regard sur les hommes a évolué. Ils sont sensibles les hommes d'aujourd'hui. Boys, ce sont des hommes de tous âges, saisis chacun à un instant de bascule. Un mari qui enquête sur la vie secrète de sa femme, un séducteur qui s’apprête à retrouver une fille dont il n’a que faire, un sportif sur le déclin… Des losers magnifiques, des romantiques déraisonnables. Des pères sans enfant, de grands enfants devenus pères. Et, au milieu de tous ces hommes, il y a Samuel, que l’on retrouve à différentes étapes de sa vie, et qui doit faire face au plus difficile des renoncements.

    Boys c'est Antoine, Samuel, Steve, Cédric, Sacha, Gilles, Bastien, Greg, Théo, Fred, Marc, Abel, Alex, Léon, Nicolas et Karim. Ils sont jeunes, vieux, célibataires, mariés, séparés, amoureux, apeurés à l'idée de trébucher, pères ou en devenir, enfants, travailleurs, chômeurs, heureux, tristes, losers, malades mais tous ont en commun d'être terriblement touchants. Chacun d'eux évoque un fragment de vie sans fard, ni faux-semblants, fait d'instants de bonheur ou de souffrance, de doute ou de certitude. Ils se livrent ces hommes avec beaucoup de pudeur et de sensibilité. Ils sont tantôt doux, tantôt durs, mais toujours profondément humains.

    Pierre Théobald aborde avec délicatesse et subtilité le thème trop souvent occulté en littérature, la masculinité. Il l'aborde avec une infinie tendresse. Boys c'est une plongée dans le cœur et la tête des hommes. À travers différents portraits, différentes histoires qui se croisent, s'entrecroisent, se complètent, l'auteur évoque leurs désirs profonds, leurs craintes, leurs succès, leurs déceptions. En quelques pages, il fend la carapace de ces hommes, les met à nu. Il les rend beaux, touchants, terriblement touchants. Loin des clichés, ces hommes oscillent entre virilité et romantisme, force et faiblesse.

    De surcroît, la plume ciselée, juste et précise de Pierre Théobald rend cette radiographie des hommes infiniment émouvante. Parce qu'il n'y a pas d'hommes sans femmes, l'auteur dédicace son livre aux femmes. "Pour elles" écrit-il. C'est un joli cadeau qu'il nous fait, ils sont beaux ces hommes avec leur faille, leur sensibilité. En refermant Boys, on n'a qu'une envie, étreindre ces Messieurs et leur déclarer "Hommes, je vous aime !".

    Boys est un recueil à lire, Boys ce sont des hommes à aimer et Pierre Théobald, un auteur à suivre.

    https://the-fab-blog.blogspot.com/2019/07/mon-avis-sur-boys-de-pierre-theobald.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce sont des hommes. Ce sont des fragments de vie. Ce sont des points de jonction. Ce sont des points de rupture.
    Pierre Théobald dresse le portrait des hommes d’aujourd’hui, à un moment ou un autre, faisant de nous, les lecteurs, les spectateurs de tranches de vie.
    Qu’il s’agisse...
    Voir plus

    Ce sont des hommes. Ce sont des fragments de vie. Ce sont des points de jonction. Ce sont des points de rupture.
    Pierre Théobald dresse le portrait des hommes d’aujourd’hui, à un moment ou un autre, faisant de nous, les lecteurs, les spectateurs de tranches de vie.
    Qu’il s’agisse d’une rupture, d’une liaison, d’une filiation, d’un deuil ou bien d’un père, d’un sportif, d’un mari, chacun fait face à une étape cruciale de sa vie, de celles qui chamboulent tout.

    Antoine, Hatem, Samuel, Steve, Cédric… des nouvelles pour autant d’instants de vie, capturés avec sensibilité et authenticité. Pierre Théobald met des mots sur la condition masculine, pas celle pleine de testostérone, détrompez-vous. Bien au contraire, cette condition est fragile, mise à nue devant nos yeux. L’homme est vulnérable. En quelques pages nous nous immisçons dans l’existence de chacun, dans cette fragilité qui plane, cette souffrance qui bat, ce mal qui ronge et brise. Mais l’amour est là, à chaque fois, pour notre plus grand bonheur.
    Un premier roman étonnant, sincère et émouvant.

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2019/07/07/37483423.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Boys ou la parole des hommes

    J'ai aimé
    Ces hommes qui racontent
    Ces hommes qui se dévoilent
    Ces hommes qui osent
    Ces hommes fragiles
    Ces hommes tourmentés


    J'ai été touchée
    Par leurs parcours chaotiques
    Par leurs vies cabossées
    Par leurs envies, leurs espoirs ou leurs désirs
    Par...
    Voir plus

    Boys ou la parole des hommes

    J'ai aimé
    Ces hommes qui racontent
    Ces hommes qui se dévoilent
    Ces hommes qui osent
    Ces hommes fragiles
    Ces hommes tourmentés


    J'ai été touchée
    Par leurs parcours chaotiques
    Par leurs vies cabossées
    Par leurs envies, leurs espoirs ou leurs désirs
    Par leurs détresses ou leurs doutes


    J'ai été émue
    Par ces instants en suspension où la vie bascule
    Vers un avenir tracé ou incertain
    Lumineux ou sombre

    J'y ai vu tellement de choses venant d'eux...
    De ces hommes qui gardent au fond d'eux
    Leurs fragilités
    Leurs pudeurs
    Leurs sentiments

    Samuel, Antoine, Hatem, Steve, Cédric, Sacha, Bastien, Gilles, Fred, Théo, Abel, Alex, les voix de ces hommes qui se libèrent d'un monde si énigmatique parfois.


    Dans Boys, c'est de séparation, de dépression, d'infertilité, de rencontres, d'abandon, de vieillesse, et d'autres réalités aussi importantes dont on nous parle.

    De relations humaines...

    On peut y voir tant de choses en se laissant emporter par ce texte fort

    On peut y voir tant de choses en étant à l'écoute de ces hommes

    Rarement il me semble, en littérature, la parole des hommes est aussi criante de vérités.

    Alors qu'est ce qu'un homme aujourd'hui ?

    Peut-être trouverez-vous la réponse en le lisant.
    Moi, il m'aura éclairée, il m'aura remuée, il m'aura fait battre le cœur.

    Boys est un beau roman ou recueil ou nouvelles ? Peu importe...Ce qu'il faut juste retenir, c'est la beauté qui s'y dégage.

    Ces portraits d'hommes sensibles.
    https://leslecturesdeclaudia.blogspot.com/2019/06/boys.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Il aurait pu être photographe, tant ses récits semblent être des instantanés de vies absolument jubilatoires à lire. Tout d’abord si comme moi vous êtes de l’autre sexe car quelle joie de lire ces sentiments, ces désirs, ces interrogations qui nous montrent que pour chacun d’entre nous la vie...
    Voir plus

    Il aurait pu être photographe, tant ses récits semblent être des instantanés de vies absolument jubilatoires à lire. Tout d’abord si comme moi vous êtes de l’autre sexe car quelle joie de lire ces sentiments, ces désirs, ces interrogations qui nous montrent que pour chacun d’entre nous la vie est un éternel questionnement.

    Qu’ils soient Théo ou Fred, père ou frère, amis ou amants, ils ont tous su me séduire par leur humanité, leurs tâtonnements, leurs hésitations et leurs certitudes. Mais tous, absolument tous nous parlent d’amour. Celui qu’on attend, qu’on espère, qu’on regrette, qu’on pleure. Amour pour une femme, un homme, un enfant, amour sous toutes ses formes, qui rassure ou qui inquiète, qui déstabilise ou qui rend plus fort. Qu’ils soient forts ou faibles, sûr d’eux ou fragilisés, ils sont hommes avant tout, avec leurs sentiments et leurs espoirs, leurs doutes et leurs peurs, leur jeunesse et leur vieillesse, et nous avons tellement envie de les entendre.
    Lire ma chronique complète sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2019/08/30/boys-pierre-theoblad/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une série de nouvelles écrites par un homme sur le cœur des hommes, l'intimité des hommes... Les hommes vus de l'intérieur en quelque sorte... Attirant n'est-ce pas? Terriblement réussi !

    Car en réalité, c'est plus qu'un simple recueil de nouvelles. Avec une quinzaine d'hommes, de différents...
    Voir plus

    Une série de nouvelles écrites par un homme sur le cœur des hommes, l'intimité des hommes... Les hommes vus de l'intérieur en quelque sorte... Attirant n'est-ce pas? Terriblement réussi !

    Car en réalité, c'est plus qu'un simple recueil de nouvelles. Avec une quinzaine d'hommes, de différents âges et milieu social, l'auteur dessine un portrait des hommes d'aujourd'hui très attachant.

    Pour certains juste quelques pages, pour d'autres, un portrait plus fouillé, comme Samuel dont l'histoire va apparaitre huit fois depuis la veille de son entrée en sixième en 1983 jusque beaucoup plus tard après 2019. Ils sont tous à un instant de bascule de leur vie, et avec beaucoup de tendresse et d'empathie, l'auteur nous fait partager leurs espoirs, leurs amours, leurs douleurs, leurs failles...
    J'en ai aimé certains plus que d'autres, mais tous sont émouvants à un titre ou un autre...

    "J'ai aimé nos instants minuscules, nos instants de rien, ce que l'on croit être l'ennui, le quotidien, mais qui n'est rien autre que la manifestation sincère de l'amour, son expression nue et désintéressée. L'amour n'existe que là, dans ces intervalles dépourvus de consistance"
    Une très jolie écriture , un auteur à suivre...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Les Boys de Pierre Théobald sont ceux à qui l’on ne donne pas souvent la parole : les hommes.

    La fiction les met souvent en scène dans des rôles de caïds, de durs à cuire, de flics, d’agents du FBI. Elle leur laisse souvent des rôles secondaires, effacés par une nouvelle génération de femmes...
    Voir plus

    Les Boys de Pierre Théobald sont ceux à qui l’on ne donne pas souvent la parole : les hommes.

    La fiction les met souvent en scène dans des rôles de caïds, de durs à cuire, de flics, d’agents du FBI. Elle leur laisse souvent des rôles secondaires, effacés par une nouvelle génération de femmes en manque d’attention, mais à quel moment s’intéresse-t-elle de si près à la psychologie des hommes ? Leurs maux, plus ou moins grands, et les mots qu’eux seuls peuvent poser dessus ?

    Antoine, Samuel, Steve, Sacha et les autres peinent à se remettre d’une rupture, d’un décès ou à garder le cap en proie à une réalité dont ils ne veulent pas. Ils font de leur mieux pour « assurer », car c’est ce qu’on attend d’eux. La douleur, l’incompréhension, ce sentiment d’être perdu ou de devoir se saisir de chaque sourire qui passe pour panser les plaies sont pourtant bien réels. La vie de chacun va basculer, pour différentes raisons, et en acteurs et témoins, chacun va se livrer sous la plume de l’auteur au fil de ces nouvelles. Un assemblage de petits morceaux d’existences qui dessinent un portrait de l’homme très actuel et empreint de sensibilité.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)