Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Black out

Couverture du livre « Black out » de Brian Selznick aux éditions Bayard Jeunesse
Résumé:

Deux histoires parallèles qui n'en feront plus qu'une jusqu'à la révélation finale...
Lac Gunflint, Minnesota, juin 1977. L'histoire en mots. Ben Wilson, sourd de naissance d'une oreille, fait chaque nuit le même cauchemar... Mais pourquoi ces bêtes le traquent-elles ainsi ?
Hoboken, New... Voir plus

Deux histoires parallèles qui n'en feront plus qu'une jusqu'à la révélation finale...
Lac Gunflint, Minnesota, juin 1977. L'histoire en mots. Ben Wilson, sourd de naissance d'une oreille, fait chaque nuit le même cauchemar... Mais pourquoi ces bêtes le traquent-elles ainsi ?
Hoboken, New Jersey, octobre 1927. L'histoire en images.
Rose, une fillette sourde-muette, est seule dans sa chambre.
Sa mère lui interdit de sortir à cause de son handicap. Rose contemple New York, et découpe des photos de stars dans un magazine...
Ben vient de perdre sa mère, il est recueilli par son oncle et sa tante. Le garçon n'a jamais connu son père, il ignore tout de lui.
Rose s'enfuit de chez elle. Une fois à New York, elle se réfugie dans une salle de cinéma, et assiste à la projection du film « Fille de l'orage ».
Ben découvre, une nuit, par temps d'orage, dans la maison de sa défunte mère, caché dans un placard, un livre « Wonderstruck » sur les musées avec une dédicace : « Pour Danny, de tout mon coeur, M ». Et sur un marque page un numéro et une adresse à New York. Et si ce Danny était son père ? Il décide d'en avoir le coeur net, et saisit le téléphone... Mais, au moment où il colle son oreille sur le combiné, il est frappé par la foudre.
Rose retrouve dans les loges, à la fin de la séance, sa mère, la grande actrice Lillian Mayhew. Cette dernière, furieuse de la voir, l'enferme. Rose s'échappe. Au musée d'histoire naturelle, elle rencontre son frère Walter qui y travaille...
Ben se retrouve à l'hôpital, sourd. Il s'en échappe et part à New York à la recherche de son père...

Donner votre avis

Avis (3)

  • J’ai adoré ces deux histoires, l’une racontée avec des mots, l’autre en parallèle racontée par le biais de dessins (toujours aussi évocatrices et chargés d’émotions) celle de Rose Kincaid, une jeune fille que son père oblige à rester à la maison, ce qui ne l’empêche pourtant pas s’échapper pour...
    Voir plus

    J’ai adoré ces deux histoires, l’une racontée avec des mots, l’autre en parallèle racontée par le biais de dessins (toujours aussi évocatrices et chargés d’émotions) celle de Rose Kincaid, une jeune fille que son père oblige à rester à la maison, ce qui ne l’empêche pourtant pas s’échapper pour New York, retrouver une célèbre actrice qu’elle admire tant.

    L’une et l’autres de ces histoires, pourtant différentes (tout en gardant un lien manifeste constant), nous emportent dans leur univers respectif et Ben autant que Rose possède ce petit quelque chose d’attachant, voir même de touchant.
    Lorsqu’enfin le texte rejoint l’image, on est forcément un peu ému et attendri de découvrir le visage de Ben et de comprendre ce qui le lie à la jeune Rose de 1927. L’ensemble tient très bien la route et, que l’on soit petit ou grand, Le musée des merveilles est un livre qu’on ne peut qu’aimer. Comme d’habitude, j’ai adoré le mélange illustration/texte qui donne beaucoup de rythme à la lecture et qui permet d’engloutir ces 600 pages en un rien de temps.
    Quant au découpage, il est si bien fait qu’il laisse le lecteur déambuler d’un style à l’autre, d’une intrigue à l’autre et d’un univers à l’autre sans jamais se perdre. C’est un plaisir de basculer de l’un à l’autre car il opère ici une forme d’addiction naturelle qui donne envie de ne plus poser le livre sans avoir compris le lien et surtout de savoir si Ben découvrira enfin ses origines............................................
    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/brian-selznick-le-musee-des-merveilles

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce livre est une réelle découverte pour moi... Je ne connaissais pas les romans "en mots et en images"...

    Vous non plus ? Ah me voilà rassurée...



    Ce roman raconte l'histoire de Ben (en mots), orphelin depuis peu, sourd qui veut retrouver son père qu'il n'a jamais connu et se rend donc...
    Voir plus

    Ce livre est une réelle découverte pour moi... Je ne connaissais pas les romans "en mots et en images"...

    Vous non plus ? Ah me voilà rassurée...



    Ce roman raconte l'histoire de Ben (en mots), orphelin depuis peu, sourd qui veut retrouver son père qu'il n'a jamais connu et se rend donc à New York et tout cela en 1977 ... Mais c'est aussi l'histoire de Rose (en images), sourde également qui fuit la vie qu'elle mène avec ses parents en 1927... Leur histoire vont finir par se croiser et c'est vraiment très beau...



    C'est une lecture assez particulière car les mots sont suivis par des images puis des mots puis des images et tout cela raconte deux histoires différentes et pourtant si semblables... J'ai beaucoup aimé le fonctionnement qui est comment dire... reposant ? Moins de mots (surtout qu'il y a 636 pages) et plus d'imaginaire... Très bien pour les enfants ...



    Et avec tout ça, une très belle histoire qui mériterait peut-être un tome 2...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Comme dans L'invention de Hugo Cabret, Brian Selznick nous enchante à nouveau tant par ses textes que par ses images.
    Sa force est de parvenir à les entremêler en leur donnant autant d'importance. Les images répondent aux textes et inversement.
    C'est ainsi qu'il alterne l'histoire de Rose, une...
    Voir plus

    Comme dans L'invention de Hugo Cabret, Brian Selznick nous enchante à nouveau tant par ses textes que par ses images.
    Sa force est de parvenir à les entremêler en leur donnant autant d'importance. Les images répondent aux textes et inversement.
    C'est ainsi qu'il alterne l'histoire de Rose, une petite fille qui vit en 1927, uniquement à travers ses illustrations et l'histoire de Ben, un petit garçon, vivant en 1977, à travers le texte.
    Textes et images commencent distinctement chacune des histoires, puis des similitudes commencent à apparaitre et à mêler les deux jusqu'à se répondre pour lier complètement les destins des 2 personnages.

    Afin de ne pas gâcher le plaisir de la lecture de ce livre et laisser découvrir l'histoire de ces 2 enfants, je préfère ne rien révéler à leur sujet.
    J'ai davantage préféré l'histoire d'Hugo Cabret et son hommage à Georges Méliès et la naissance des effets spéciaux au cinéma, mais celle-ci a su m'enchanter grâce à ce jeu d'alternance mots/images. La même histoire racontée uniquement par des textes n'aurait pas eu le même poids et aurait paru un peu plus fade même si elle reste très jolie dans le fond.

    (Sujets principaux traités : la surdité, la naissance du cinéma parlant et l'exclusion des sourds, la connaissance de ses racines parentales).

    Un livre à partir du CM2 je pense (10/11 ans), afin de mieux comprendre les rapprochements textes/images, et au delà.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Autres éditions (1)