Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Black blanc beur

Couverture du livre « Black blanc beur » de Pascale Tournier et Stephanie Marteau aux éditions Albin Michel
Résumé:

" Le parti doit donner plus de place aux Français d'origine étrangère. Ma secrétaire et mon chauffeur, d'ailleurs, sont issus de l'immigration maghrébine".
Le ton condescendant étonne. Il choque encore plus lorsqu'on sait que cette phrase a été prononcée en 2004, à la veille des régionales,... Voir plus

" Le parti doit donner plus de place aux Français d'origine étrangère. Ma secrétaire et mon chauffeur, d'ailleurs, sont issus de l'immigration maghrébine".
Le ton condescendant étonne. Il choque encore plus lorsqu'on sait que cette phrase a été prononcée en 2004, à la veille des régionales, par François Hollande. Ce qu'elle révèle, en filigrane, c'est une rupture: d'un côté, " les Français ", qui vivent le brassage ethnique à l'école, au bureau, dans leurs loisirs et finissent, au fil des ans, par accepter les différences et comprendre une autre culture. De l'autre, des élites retranchées entre Saint-Germain des Prés, les palais de la République et les sièges sociaux des grandes entreprises, encore trop souvent incapables de voir -et d'admettre- que la France a changé. Ministres ou patrons du CAC 40 plébiscitent la mixité ethnique et sociale dans les banlieues, mais pratiquent l'endogamie.
Intellectuels, politiques, journalistes fabriquent ainsi une image fantasmée des musulmans, foncièrement différents, forcément menaçants.
A travers de nombreux exemples (la commission Stasi, les partis politiques, le mouvement " Ni putes ni soumises "...), les auteurs déroulent les mécanismes d'une ségrégation qui, désormais, vient d'en haut, même si des avancées réelles se sont produites ces dernières années.

Donner votre avis