Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Biscuits et gâteaux de ma grand-mère

Couverture du livre « Biscuits et gâteaux de ma grand-mère » de Frederique Rose aux éditions Communication Presse Edition
Résumé:

Qui parfumaient la maison.
Souvenez-vous entre deux «cache-cache», deux «chat perché» ou deux «marelles» ces bons biscuits, macarons, madeleines, gaufres? Souvenez-vous, les délicates effluves d'arômes sucrés qui embaumaient toute la maisonnée, les jolis petits morceaux de pâtes colorés et... Voir plus

Qui parfumaient la maison.
Souvenez-vous entre deux «cache-cache», deux «chat perché» ou deux «marelles» ces bons biscuits, macarons, madeleines, gaufres? Souvenez-vous, les délicates effluves d'arômes sucrés qui embaumaient toute la maisonnée, les jolis petits morceaux de pâtes colorés et bien identifiés qui s'alignaient sur les torchons à carreaux posés sur la table, le mélange ?ufs-sucre-farine sur lequel se versait une grande casserole de lait fumant...
Rien que d'en parler, ça vous redonne le goût, le goût de l'enfance, celui des premiers plaisirs gourmands, non? Ce livre, c'est un peu la maison de famille, celle qui respire tous nos souvenirs de gosses. De ceux qui nous accompagnent toute la vie et qui nous tiennent chaud à l'âme. Mon grand-père me soulevant à bout de bras jusqu'à ce que, des mains, je puisse toucher le plafond. Et ma grand-mère, une petite bonne femme légère et gracile, qui s'activait dans la cuisine.
J'ai toujours dans la tête et dans le c?ur, le souvenir de cette femme s affairant devant la grande cuisinière en fonte vert sombre. Je la revois retirant les différents cercles de métal foncé, du plus petit au plus grand, pour laisser apparaître les flammes d'un jaune rougeâtre. Elle y déposait une grande cocotte où allait mijoter une soupe, un civet de lièvre, un pot-au-feu ou une daube de dinde.
Je la revois aussi, penchée sur la bassine en cuivre, touillant et mêlant, à la cuillère en bois, le sucre et les fruits qui allaient donner une de ces merveilleuses confitures, dont, j'en étais persuadé, elle seule avait le secret? Les biscuits, symboles sucrés de la douceur de grand-mère, me laissent un souvenir joyeux, celui d'un bonheur simple! Toutes ces bonnes pâtisseries que nos grand-mères préparaient pour notre plus grand plaisir.
Cette façon simple de faire qu'elles avaient, vous la retrouverez au fil des pages de ce livre. En espérant qu'il vous apporte la joie, le tour de main, et celui d'offrir ces si goûteux « desserts ». A s'en pourlécher les babines?

Donner votre avis