Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Beyrouth canicule

Couverture du livre « Beyrouth canicule » de Djilali Bencheikh aux éditions Elyzad
  • Date de parution :
  • Editeur : Elyzad
  • EAN : 9789973580269
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Années 70. Palestiniens et Israéliens se livrent une guerre sans merci : prise d'otages de Munich, coups d'éclats de Septembre Noir... À Paris, Kamel, étudiant algérien idéaliste et bon vivant, s'engage auprès de compatriotes militant pour la démocratie en Algérie. Comme eux, il se sent... Voir plus

Années 70. Palestiniens et Israéliens se livrent une guerre sans merci : prise d'otages de Munich, coups d'éclats de Septembre Noir... À Paris, Kamel, étudiant algérien idéaliste et bon vivant, s'engage auprès de compatriotes militant pour la démocratie en Algérie. Comme eux, il se sent solidaire de la cause palestinienne. Aussi, lorsque le charismatique chef du mouvement l'investit d'une mission secrète au Liban, se voit-il incapable de refuser. Mais Kamel à Beyrouth, c'est un peu Candide au pays du Cèdre. La valise orange à double-fond est bien trop voyante pour ne pas être repérée... Pris dans la tourmente d'un pays au bord de l'explosion, ballotté au gré de rencontres déconcertantes ou d'enjeux politiques qui le dépassent, Kamel vogue de galères en surprises. Quand la fiction se frotte à la réalité, les tribulations d'un Algérien à Beyrouth nous promènent dans les coulisses de l'Histoire.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Le livre se situe dans les années 70, l’époque des agissements du célèbre groupe « Septembre noir », la prise d’otages des athlètes Israéliens, la riposte d’Israël contre les camps des réfugiés Palestiniens… Kamel, algérien étudiant à Paris, plutôt bon enfant, fait connaissance avec un groupe...
    Voir plus

    Le livre se situe dans les années 70, l’époque des agissements du célèbre groupe « Septembre noir », la prise d’otages des athlètes Israéliens, la riposte d’Israël contre les camps des réfugiés Palestiniens… Kamel, algérien étudiant à Paris, plutôt bon enfant, fait connaissance avec un groupe solidaire à la cause Palestinienne. Il est envoyé en mission au Liban, à la douane libanaise les choses se compliquent pour lui, arrêté puis relâché il déambule dans Beyrouth, joue les touristes, un voyage décalé dans un pays en ébullition… Ce que je retiens de ce livre, beaucoup d’humour, Kamel incarnant l’anti héros ne sachant pas trop comment il doit se comporter, naviguant au milieu de ces hommes engagés pour la justice, la démocratie, la liberté. Mais la tragédie est présente avec l’assassinat du chef du groupe Nadir. Ce roman, nous révèle un pan de l’histoire malgré son humour il nous permet de comprendre l’histoire la vraie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.