Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Avoir 20 ans pendant la guerre d'Algérie, et après... questions d'humanité

Couverture du livre « Avoir 20 ans pendant la guerre d'Algérie, et après... questions d'humanité » de Laurent Laot aux éditions Golias
  • Date de parution :
  • Editeur : Golias
  • EAN : 9782354721695
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Appelé du contingent en Algérie :
De 1954 à 1962, un nombre grandissant d'appelés du contingent fut envoyé dans les départements français d'Algérie et ceux du Sahara (Algérie française) pour participer au maintien de l'ordre suite aux attentats du FLN durant la Toussaint Rouge, le 1er novembre... Voir plus

Appelé du contingent en Algérie :
De 1954 à 1962, un nombre grandissant d'appelés du contingent fut envoyé dans les départements français d'Algérie et ceux du Sahara (Algérie française) pour participer au maintien de l'ordre suite aux attentats du FLN durant la Toussaint Rouge, le 1er novembre 1954. Officiellement il n'était alors pas question de parler de guerre d'Algérie (il faudra attendre 1999).
La rébellion indépendantiste algérienne qui n'employait pas les méthodes d'une guerre conventionnelle mais le terrorisme et la guérilla contre la population civile (assassinats, attaques d'exploitations agricoles, incendies, posage de bombes en zone urbaine, etc.) et l'embuscade de patrouilles par des commandos (plus tard par compagnies ou « katibas » de djounouds de l'ALN) était quasi assimilée à du banditisme. Le combattant ennemi était alors informellement désigné le fellagha (ou fell), mot arabe pour hors-la-loi.
À partir de 1961 une nouvelle rébellion, celle-là anti-indépendantiste, qui emploie les mêmes moyens que le FLN est désignée comme ennemie, les commando Delta de l'OAS.

Donner votre avis