Avec vue sur l'Arno

Couverture du livre « Avec vue sur l'Arno » de Edward Morgan Forster aux éditions Robert Laffont
Résumé:

Comme son adaptation au cinéma sous le titre Chambre avec vue l'a montré, le charme qui se dégage de ce roman d'apprentissage amoureux, écrit par le grand écrivain britannique E. M. Forster (1879 - 1970), n'a rien perdu de son intensité au fil du temps. C'est que l'initiation à l'amour est un... Lire la suite

Comme son adaptation au cinéma sous le titre Chambre avec vue l'a montré, le charme qui se dégage de ce roman d'apprentissage amoureux, écrit par le grand écrivain britannique E. M. Forster (1879 - 1970), n'a rien perdu de son intensité au fil du temps. C'est que l'initiation à l'amour est un thème éternel, et lorsqu'il est traité avec l'humour et la fine psychologie de l'auteur de Route des Indes, il n'est pas près de passer de mode. C'est ainsi qu'entre un baiser volé parmi les cataractes de violettes sur les ravins de Fiesole, un autre baiser raté par un fiancé au pince-nez d'or et un troisième arraché par un amoureux passionné sur un sentier étroit, la jeune Lucy va se libérer du carcan victorien de son milieu pour devenir une héroïne qui fait rêver aujourd'hui encore, comme elle a enchanté et enthousiasmé ses lecteurs voici un siècle.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.25

    Popularisé par l’adaptation cinématographique de James Ivory, en 1986, sous le titre de « Chambre avec vue », ce roman d’initiation amoureuse écrit par E.M. Foerster (1879-1970) n’a rien perdu de son charme. Evidemment, l’apprentissage du sentiment amoureux est un thème récurrent en littérature – de William Shakespeare (Roméo et Juliette) à Gustave Flaubert (L’Education sentimentale). Mais la différence entre « A Room with a View » et bien d’autres romans de cette veine se trouve dans l’humour raffiné et la psychologie pertinente de l’auteur de « Maurice », autre roman initiatique.
    Grâce à la rencontre de George Emerson, Lucy Honeychurch, jeune fille de bonne famille, va, de baiser en baiser, se débarrasser du poids des conventions héritées de l’ère victorienne pour vivre pleinement ses sentiments. En dépit de Cecil, son étriqué de fiancé. En dépit de sa famille et de sa tante Charlotte. En dépit de tout et de tout. Ceux qui connaissent un peu la biographie de E.M. Foerster comprennent très vite que « Lucy, c’est lui ! ». Comme elle, l’écrivain, homosexuel dans le placard, aspire à devenir le héros libre de sa vie sentimentale, de connaître un tel parcours intérieur. Comme elle, il est tombé sous le charme de l’Italie, des Italiens et de leur culture ; Florence est le décor parfait pour découvrir une sensualité inattendue. Comme elle, il était, en tant qu’enseignant, en butte à l’hypocrisie d’une société patriarcale et fortement hiérarchisée.
    Pour toutes ses raisons, pour son style, pour ses descriptions des paysages toscans, pour ses situations cocasses (le problème de la monnaie anglaise), pour sa célébration de l’amour « malgré tout », ce roman est bien un incontournable de la littérature anglaise. Par ailleurs, je ne peux qu’encourager les lecteurs à le découvrir en version originale.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Nouvelles Completes : De L'Autre Cote De La Haie, Un Instant D'Eternite, Quelle Importance Edward Morgan Forster CHRISTIAN BOURGOIS

Voir tous les livres de Edward Morgan Forster

Autres éditions

Avec vue sur l'Arno Edward Morgan Forster ROBERT LAFFONT

4

Voir toutes les éditions