Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Avant l'indépendance égal après l'indépendance ? procès de l'essence raciale des politiques anti-congolaises

Couverture du livre « Avant l'indépendance égal après l'indépendance ? procès de l'essence raciale des politiques anti-congolaises » de Jonas Bigsharer aux éditions Edilivre-aparis
Résumé:

Toute personne dotée de bon sens, quiconque s'informe sur la manière dont les forces de nuisance affaiblissent, détruisent les structures sociales, politiques et économiques du Congo, ne saurait se contenter d'observer, de se taire sans, en même temps, se reprocher de complicité ou de trahison... Voir plus

Toute personne dotée de bon sens, quiconque s'informe sur la manière dont les forces de nuisance affaiblissent, détruisent les structures sociales, politiques et économiques du Congo, ne saurait se contenter d'observer, de se taire sans, en même temps, se reprocher de complicité ou de trahison criminogène contre les paisibles populations congolaises. Il n'est pas excessif d'affirmer que ces populations, notamment à l'est du Congo, sont victimes, actuellement, d'une épuration ethnique qui ne dit pas son nom. Elle serait l'oeuvre des milices étrangères qui bénéficient du soutien des planificateurs du lugubre projet, à savoir les États expansionnistes régionaux dont l'objectif récidivant demeure le dépeuplement des zones minières congolaises et leur annexion (économique et militaire) de fait.
Dénoncer les crimes politiques et économiques commis au Congo-Kinshasa, c'est, à mon humble avis, accomplir le devoir moral que doit s'assigner tout citoyen du monde, selon l'acception kantienne de citoyenneté universelle. Tel devrait être le fondement de l'engagement de tout humaniste et, en priorité, de l'intellectuel congolais lui-même. Ce livre s'inscrit dans cette option discursive.

Donner votre avis