Avant la chair

Couverture du livre « Avant la chair » de Dominique Sampiero aux éditions Le Passeur
Résumé:

« J'ai appris à vivre dans la lumière et le silence des récits et, grâce à eux, à aimer le silence des miens, père, mère, et grands-parents surtout. À dénouer le silence des ombres et celui des objets posés comme des guetteurs dans la maison. À consulter la quiétude d'un arbre ou de presque... Lire la suite

« J'ai appris à vivre dans la lumière et le silence des récits et, grâce à eux, à aimer le silence des miens, père, mère, et grands-parents surtout. À dénouer le silence des ombres et celui des objets posés comme des guetteurs dans la maison. À consulter la quiétude d'un arbre ou de presque rien, d'un escargot, d'un pissenlit dans la haie, comme un oracle possible de ma présence au monde. À aimer le rien, le rien du tout à force, l'invisible et pourquoi dire ange ou âme, c'est là, c'est tout, on ne sait pas ce que c'est. » Dominique Sampiero Dans son enfance ouvrière au royaume des taiseux, le poète a appris à se taire, lèvres jointes pour ressembler au père et à la mère, ne rien trahir. Comme si le silence était une façon d'aimer, d'être là, être avec, rien d'autre. Puis des livres sont entrés dans la chambre et ont embarqué la solitude plus loin dans les voyages. Le silence des pages scintillait, éblouissait parfois, ouvrant les yeux aux splendeurs de l'ici. Car tout parle dans un pays et le silence a une couleur bien à lui.
Un carnet de lecteurs succède aux poèmes. De professions et d'âges divers, des lecteurs prennent la parole pour évoquer leur promenade intime dans les pages de ce livre.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    J'ai lu "Avant la chair" comme le roman d'un silence que viennent ciseler les mots de Dominique Sampiero. Silence de l'enfance où les frémissements de la vie sont tus dans la famille. Un silence que la lecture et l'écriture peuplent de leurs images, de leurs voyages en rêveries. Un silence de soie et de soi, un silence de peau et de corps irrigué par la poésie.
    Avec ces mots-là, charnels, terriens, Dominique Sampiero affirme que l'écriture est la vie et qu'elle enracine une histoire humaine dans le terreau de l'ici. Ici, où JE suis.
    On a envie de scander ces phrases, de les chuchoter et de les faire résonner jusqu'à ce que le corps en vibre.
    C'est beau... d'une beauté de cathédrale et de forêt.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Du même auteur

Le maître de la poussière sur ma bouche Dominique Sampiero LETTRES VIVES

Voir tous les livres de Dominique Sampiero

Autres éditions

Avant la chair Dominique Sampiero LE PASSEUR

4

Voir toutes les éditions