Au fond de l'eau

Couverture du livre « Au fond de l'eau » de Paula Hawkins aux éditions Sonatine

3.2

10 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Sonatine
  • EAN : 9782355843143
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa soeur, Julia. Qui n'a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d'être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l'idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ?... Lire la suite

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa soeur, Julia. Qui n'a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d'être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l'idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D'affronter le prétendu suicide de sa soeur ? De s'occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu'elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu'elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c'est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Julia, Lena, Nel : avec ce superbe portrait de trois femmes en quête d'elles mêmes, aux prises avec les pesanteurs du passé, on retrouve l'infinie compréhension pour ses personnages dont témoignait déjà Paula Hawkins dans La Fille du train. On y retrouve, surtout, sa virtuosité et un talent incroyable pour tenir le lecteur en haleine jusqu'à l'ultime rebondissement, qui marquera tous les esprits.

Traduit de l'anglais par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.2

    Haaa, ce sacré jeu des 7 ressemblances!
    Pourquoi toujours chercher à retrouver un livre dans un autre? Certains auteurs font toujours dans le même style et on les apprécie pour cela, et d'autres, que j'apprécie également beaucoup, se renouvellent, changent, bousculent et savent ne pas nous laisser nous engoncer dans notre confort et nos certitudes.
    C'est ce que fait L'auteur dans ce cas, après le phénoménal succès de "La fille du train", elle nous plonge dans la vie d'une petite bourgade anglaise, avec ses rancœurs, ses bassesses, ses secrets et ses personnages excentriques.
    L'histoire qui se déroule sous nos yeux au travers des divers protagonistes suscite de nombreux sentiments qui rendent l'intrigue passionnante.
    Je conseille vivement aux amateurs de l'inspecteur Barnaby, meurtres en pagaille dans la campagne anglaise !

  • 0.15

    Bon, difficile après La fille du train de ne pas être déçu... Un roman un peu trop compliqué, tiré par les cheveux.
    Je l'attendais avec impatience et je n'ai pas accroché, l'ambiance, les personnages, l'intrigue...
    Bref, pour les amateur du genre et en oubliant qu'elle a écrit La fille du train!

  • 0.2

    Paula Hawkins (difficile de ne pas repenser au petit Jim Hawkins de l’île au trésor) est une dissimulatrice qui aime « promener » ses lecteurs. Cette fois elle a recours à une rivière maléfique où de nombreuses femmes ont été noyées ou se sont noyées (« certaines étaient entrées dans l’eau de leur plein gré, d’autres pas ») ; douze personnages (quatre hommes, huit femmes) sont chargés de nous tenir en haleine jusqu’à la dernière page. Nous partageons leurs actes et leurs pensées qui distillent au fil de l’eau (si j’ose dire) les morceaux de vérité nécessaires au maintien du mystère et de notre perplexité.
    L’exercice est réussi, les fausses pistes nombreuses permettent au dénouement de rester imprévisible jusqu’au bout. La dimension psychologique (l’une des deux sœurs refusant de parler à l’autre depuis des années) y contribue fortement et fait penser à un autre roman très réussi « le secret du mari » de Liane Moriarty.
    En conclusion, une lecture très agréable (les chapitres très courts passant d’un personnage à un autre y contribuent) avec une intrigue intéressante à la mécanique bien huilée.
    Un petit bijou…à ceci près qu’un grain de sable finit par rayer le bijou…à force de vouloir égarer les lecteurs on a laissé une toute petite invraisemblance; saurez-vous la trouver ?

  • 0.1

    L'histoire part un peu dans tous les sens, des questions sans réponses.
    Franchement déçue.

  • 0.15

    J’ai bien cru que l’auteure allait me noyer sous le nombres de personnages qui parlent presque tous à la première personne.

    Autant le premier roman de l’auteure était alambiqué juste comme il fallait, autant ce second roman, en offrant trop de fausses pistes, m’a agacé.

    L’histoire en toile de fond est néanmoins intéressante : une partie de la rivière locale, sous un promontoire rocheux, était autrefois le lieu où l’on noyaient les sorcières. Depuis, des femmes se suicident à cet endroit. Mais l’enquêtrice se rend compte que c’est d’abord un lieu où l’autorité masculine s’exerçait sur les femmes.

    Une lecture en demi teinte, donc, pour ce second roman de l’auteure. J’attends toutefois le roman suivant, on ne sait jamais.

    L’image que je retiendrai :

    Non seulement la rivière et l’eau sont omniprésentes dans ce roman, mais il pleut également beaucoup.

    http://alexmotamots.fr/au-fond-de-leau-paula-hawkins/

  • 0.2

    J'avais écouté La fille du train et je m'étais passablement ennuyée mais j'ai tout de même eu envie de donner une seconde chance à cette auteure et j'ai bien fait. Ce polar est tout ce qu'il y a de plus classique, avec divers coupables possibles et un retournement de situation au tout dernier moment. Comme il y a plusieurs meurtres, il y a plusieurs intrigues et il y a aussi le flash-back lié à l'adolescence de Jules et Nell. Il faut donc s'accrocher un peu au début pour ne pas se perdre (j'aurais pu dire se noyer mais c'était un peu facile). Finalement, comme souvent je trouve dans ce type de polars classiques, ce qui m'a plu, ce sont les liens entre les personnages, notamment entre les deux sœurs. Et puis, Paula explore des thèmes intéressants et parmi eux, la sexualité des jeunes adolescentes, jouant sur un parallèle que j'ai trouvé bien fait entre celle qui a été violée à treize ans mais n'a jamais osé en parler et celle qui a vécu à quinze ans une relation avec un homme de quatorze ans son aîné, ce qui devient un crime pour l'adulte, alors qu'à un an près, celui de la majorité sexuelle, ça aurait pu été considéré comme une histoire d'amour (je ne donne pas mon avis, c'est un questionnement que l'on trouve dans le roman). Je suis donc contente d'avoir écouté ce roman, alors que je ne suis pas sûre que j'aurais aimé le lire, c' est typiquement le genre de livres que je préfère écouter. Rien à redire sur la lecture qui est de qualité.

  • 0.05

    Autant j'avais adoré "la fille du train" et je n'avais pas lâché ce bouquin avant de l'avoir terminé, autant "au fond de l'eau" m'a laissée sur ma fin. Je n'ai pas du tout accroché. C'est trop compliqué, difficile de s.y retrouvé. Très déçue! Dommage.

  • 0.15

    Après La fille du train, difficile de faire mieux ? Nous retrouvons avec un grand plaisir les grandes qualités de conteuse à suspense de Paula Hawkins. Pas de dépaysement possible, l'auteur enchaîne les points de vue narratif et il faut être bien éveillé(e) pour suivre l'intrigue car l'on change de narrateur à chaque chapitre mais aussi d'époque ! Une force narrative qui amène plus de suspense et d'efficacité à ce genre littéraire que j'aime tant.

    Comme dans La fille du train, mais peut-être avec encore plus de force, le passé hante le présent. Julia retourne sur sa terre natale, là où vivait sa soeur Nel, Nel qui avait besoin d'elle et qui est morte dans des circonstances étranges. Julia essaye tant bien que mal de s'occuper de sa nièce, adolescente compliquée et irascible.

    Mêlant enquête policière et roman familial où les déchirements psychologiques s'enchaînent, l'auteur maîtrise son intrigue du bout des doigts.

    Le village dans lequel se déroule le ou les drames est petit, tout le monde semble se connaître et s'observer du coin de l'oeil en rejetant la faute sur l'un ou sur l'autre. Comme d'habitude, les plus beaux personnages sont ceux des femmes dépeintes par l'auteure. Nel, sa fille, Julia, et d'autres encore. L'étroitesse de la maison familiale, du village, tout laisse passer un moment trépidant en un huis clos palpitant.

    Les soupçons se baladent d'un personnage à un autre et dès lors que quelqu'un est suspect, l'intrigue passe à autre chose et les évènements vont crescendo.

    Je ne peux pas prétendre que j'ai été aussi surprise qu'à la lecture du dénouement de La fille du train, l'un des romans les plus addictifs que j'ai jamais lus. Non. Mais cependant, j'ai lu ce Paula Hawkins en 24 heures, tournant les pages fébrilement, avec la peur d'une fin fracassante et terrifiante voire sanglante. Car chez Paula Hawkins, attendez-vous à une fin d'une grande violence. Ici pourtant, c'est surtout la violence des émotions, du deuil, de la hantise du passé, du traumatisme qui vous est jetée à la figure pour le bouquet final!

    Et pour cela, je vous conseille ce roman à 100%, car il vous immerge totalement dans une enquête policière parsemée d'étrange, de bizarre et de mystère. Parfait pour une lecture estivale!

  • 0.2

    Résumé Nathalie Bullat
    Paula Hawkins Vous connaissez ? Comme elle l’a fait avec « la fille du train« elle aime nous embrouiller avec des personnages inquiets, menteurs et soupçonneux. Ici ce n’est pas Londres et ses trains de banlieue. Nous sommes dans le village de Beckford où la rivière nous enveloppe de son mystère. Elle fascine, elle ensorcelle, cette rivière !! Source de plaisir, elle est aussi un endroit de cauchemar. Elle a la fantaisie de faire un coude appelé «le bassin aux noyées ».Un petit croissant de berge sablonneuse sert de plage à la jeunesse en vacances. Nell écrit un ouvrage sur l histoire de cette eau qui a toujours attiré sur ses berges les malchanceuses, les désespérées.
    Suicides ou meurtres ?
    Nell est retrouvée noyée à son tour. Pourtant excellente nageuse. Elle entretenait avec l’eau un rapport presque primal. Quelques semaines avant c’est la jeune lycéenne Katie qui s’est laissée engloutir par les flots. Le village entier est perturbé. Qu’avait découvert Nell au sujet de Katie, de Lauren et toutes les autres ?
    Entrent en scène Julia ( dite Jules) sa sœur vieille fille complexée, Léna sa fille belle adolescente arrogante, Mark jeune et séduisant prof de lettres, Patrick vieux flic rigide et son taiseux de fils Sean .lui aussi est policier. On sent très vite qu’un évènement a fissuré sa famille. Il enquête avec Erin sur ces disparitions.
    Mais chacun ne raconte pas ou ne perçoit pas les histoires de la même manière. Et puis il y a Nickie, la mauvaise fée, la sorcière, une vielle femme qui parle aux morts et qui en sait long, mais on ne l‘écoute pas !!
    L’écriture posée, les chapitres courts, la lenteur du rythme nous permet de nous imprégner de cette atmosphère embuée qui rôde autour de la rivière.
    un livre à lire au bord de l’eau si vous ne craignez pas de frissonner de……peur !

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Les articles associés

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

The money goddess ; the complete financial makeover Paula Hawkins ADULT PBS

Voir tous les livres de Paula Hawkins

Autres éditions

Au fond de l'eau Paula Hawkins SONATINE

3.2

Voir toutes les éditions