Astérix t.17 ; le domaine des dieux

  • Dans cet album, César, qui ne parle de lui qu'à la troisième personne, veut pacifier la dernière région qui résiste aux Romains. Son idée est de construire un petit village romains à proximité pour débarbariser ce dernier bastion. Ces résidences dont la publicité est réalisée à l'aide d'impliable lors des jeux se nomment Le domaine des Dieux.
    Dans cet épisode, César gagne son aura en parlant de lui comme à une tiers personne, le présentateur lors des jeux n'est qu'autre que Guy Lux et l'impliable est représenté sur une double page. Les auteurs ont innové pour faire découvrir aux lecteurs de nouvelles façons d'apporter l'humour dans la bande dessinée. D'ailleurs, nous ne voyageons pas dans cette bande dessinée, c'est le romain qui découvre la bretagne armoricaine en logeant près des gaulois.
    Le dessin est de mieux en mieux travaillé, les personnages sont toujours plus criant de vérité et l'humour est toujours au rendez-vous avec un Obélix imitant Idéfix pour faire peur aux romains.
    Un bon album dans l'ensemble qui innove un peu et qui fait partie des meilleurs albums de la série.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Récemment sur lecteurs.com