Arlington Park

Couverture du livre « Arlington Park » de Rachel Cusk aux éditions Farrar Straus And Giroux
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Non attribué
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Arlington Park, a modern-day English suburb very much like its American counterparts, is a place devoted to the profitable ordinariness of life. Amidst its leafy avenues and comfortable houses, its residents live out the dubious accomplishments of civilization: material prosperity, personal... Voir plus

Arlington Park, a modern-day English suburb very much like its American counterparts, is a place devoted to the profitable ordinariness of life. Amidst its leafy avenues and comfortable houses, its residents live out the dubious accomplishments of civilization: material prosperity, personal freedom, and moral indifference. In Arlington Park, men work, women look after children, and people generally do what's expected of them. It's a world awash in contentment but empty of belief, and riven with strange anxieties. How are they to know right from wrong? How should they use their knowledge of other people's sufferings? What is the relationship of politics to their own domestic arrangements? Set over the course of a single rainy day, the novel moves from one household to another, and through the passing hours conducts a deep examination of its characters' lives: of Juliet, enraged at the victory of men over women in family life; of Amanda, warding off thoughts of death with obsessive housework; of Solly, who confronts her own buried femininity in the person of her Italian lodger; of Maisie, despairing at the inevitability with which beauty is destroyed; and of Christine, whose troubled, hilarious spirit presides over Arlington Park and the way of life it represents. Darkly comic, deeply affecting, and wise, Arlington Park is a page-turning imagining of the extraordinary inner nature of ordinary life, by one of Britain's most exciting young novelists.

Donner votre avis

Articles (1)

  • Contrecoup de Rachel Cusk
    Contrecoup de Rachel Cusk

    Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants : dans le cas de l’écrivain Rachel Cusk, ce furent deux filles. Mais la fin des contes ne racontent jamais complètement la fin des histoires. Pour Rachel Cusk, il n’y aura pas eu de noces d’or ni de mains tachées par la vieillesse qui se tiennent tendrement. Son mari la quitte un jour et c’est le choc, suivi de son onde qu’elle raconte dans Contrecoup (ed. de l’Olivier)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    Une plongée dans le quotidien de plusieurs femmes au foyer d'une banlieue aisée.
    Amertume, désillusions et ennui sont au rendez-vous. On appréciera la construction parfaite et la maîtrise de la narration.
    C'est sensible, parfois drôle et souvent cruel.
    L'atmosphère grise et monotone est...
    Voir plus

    Une plongée dans le quotidien de plusieurs femmes au foyer d'une banlieue aisée.
    Amertume, désillusions et ennui sont au rendez-vous. On appréciera la construction parfaite et la maîtrise de la narration.
    C'est sensible, parfois drôle et souvent cruel.
    L'atmosphère grise et monotone est parfaitement bien dépeinte et les petits détails du quotidien sont plus vrais que nature, pour un roman particulièrement réaliste.

  • Déçue, je ne suis pas allée au bout. Je m'attendais à plus d'humour. L'auteure nous raconte l'histoire de femmes qui s'ennuient du coup, moi aussi... dommage

    Déçue, je ne suis pas allée au bout. Je m'attendais à plus d'humour. L'auteure nous raconte l'histoire de femmes qui s'ennuient du coup, moi aussi... dommage

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "Quel sens cela avait-il? Elle ne voulait pas se taper des dîners pour huit et les servir ensuite. Elle ne voulait pas passer le beurre, ni débarrasser les amuses-gueules. Elle voulait vivre-vivre!"

    "Quel sens cela avait-il? Elle ne voulait pas se taper des dîners pour huit et les servir ensuite. Elle ne voulait pas passer le beurre, ni débarrasser les amuses-gueules. Elle voulait vivre-vivre!"

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

    Arlington Park, banlieue chic de Londres où les femmes oisives, riches et déprimées, pourvues d'enfants ou de maris plus ou moins supportables, se livrent à leur occupations quotidienne tout en regrettant leur jeunesse, leur beauté et leurs espoirs perdus.
    Décidément très cruellement anglais.

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions