Rejoignez gratuitement le réseau des passionnés de lecture !  Je m'inscris

Architecte, du maître de l'oeuvre au disagneur

Couverture du livre « Architecte, du maître de l'oeuvre au disagneur » de Bernard Marrey aux éditions Editions Du Linteau
Résumé:

De Brunelleschi à nos jours, l'architecte a perdu la plus grande partie de son pouvoir. Entre normalisation et flatterie, le pouvoir politique l'a marginalisé, pas toujours volontairement. L'évolution technique a fait le reste. Accentuée dans les années 1950 par l'industrialisation de la... Voir plus

De Brunelleschi à nos jours, l'architecte a perdu la plus grande partie de son pouvoir. Entre normalisation et flatterie, le pouvoir politique l'a marginalisé, pas toujours volontairement. L'évolution technique a fait le reste. Accentuée dans les années 1950 par l'industrialisation de la construction et l'émergence des bureaux d'étude, cette « marginalisation » écarte l'architecte de la réelle maîtrise d'oeuvre, laissant la décision au tête-à-tête de la finance et de la technique.

Donner votre avis