Antoine Le Vertueux ; Le Vertueux A Tous Les Vices

Couverture du livre « Antoine Le Vertueux ; Le Vertueux A Tous Les Vices » de Yvan Audouard aux éditions L'ecailler Du Sud
Résumé:

"Non, je ne regrette rien.
Mais je suis bien content que ce soit fini. J'ai cinquante ans. Je m'appelle Antoine. Je suis patron pêcheur aux Martigues (Bouches-du-Rhône). Deux chalutiers qui font la langouste dans les eaux de la Mauritanie. Trois cents briques à mon compte en banque et le Parti... Voir plus

"Non, je ne regrette rien.
Mais je suis bien content que ce soit fini. J'ai cinquante ans. Je m'appelle Antoine. Je suis patron pêcheur aux Martigues (Bouches-du-Rhône). Deux chalutiers qui font la langouste dans les eaux de la Mauritanie. Trois cents briques à mon compte en banque et le Parti Socialiste à mes trousses pour que je devienne au moins conseiller municipal. Comment je les ai fait venir ; ces trois cents briques, cela ne vous regarde pas.
Moins vous en saurez sur mon compte, mieux cela vaudra pour tout le monde. En tout cas, depuis trois ans, je suis parfaitement honorable. Mon tiers provisionnel payé d'avance. Mon fils Dominique à Polytechnique. Ma fille Denise mariée à un armateur grec un peu pédéraste mais presque milliardaire. Et une femme, la meilleure cuisinière des Bouches-du-Rhône, un département où il y a pourtant de la concurrence plus que partout ailleurs.
Mélanie, elle s'appelle. Je me porte bien. Je suis heureux. L'honorabilité, cela doit être lassant à la longue. Mais moi je débute et j'arrive pas à m'en fatiguer." Malfrat vertueux, pour qui la morale et l'honneur transcendent les règles du Code, Antoine, truand modèle en quelque sorte, a fait son apparition en 1964 sous la plume d'Yvan Audouard. Ce sont les deux premières aventures de cette canaille respectable que L'écailler du sud vous propose de retrouver, presque quarante ans plus tard.
Plaisir, faconde et décor méridional n'ont guère changé depuis, et ceux qui aiment les étiquettes pourront considérer qu'Audouard signait là les premiers "polars marseillais". Entre ses écrits touchant à la Provence et ses plus de cinquante ans à servir les colonnes du Canard Enchaîné, Yvan Audouard composait avec les aventures de ce vertueux Antoine des récréations policières qui n'ont pas pris une ride.

Donner votre avis

Avis(1)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !