Anthologie de la poésie amoureuse française ; des trouvères à Apollinaire

Couverture du livre « Anthologie de la poésie amoureuse française ; des trouvères à Apollinaire » de Jean-Paul Goujon aux éditions Fayard
  • Date de parution :
  • Editeur : Fayard
  • EAN : 9782213636061
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

L'amour peut mener à l'extase, à la jouissance, au bonheur, mais parfois se heurter aussi à l'absence, devenir cauchemar, susciter la jalousie, ou sombrer dans les reproches et les malédictions.Déclinant l'amour sous toutes ses formes au moyen de rubriques thématiques - où les poèmes sont... Voir plus

L'amour peut mener à l'extase, à la jouissance, au bonheur, mais parfois se heurter aussi à l'absence, devenir cauchemar, susciter la jalousie, ou sombrer dans les reproches et les malédictions.Déclinant l'amour sous toutes ses formes au moyen de rubriques thématiques - où les poèmes sont classés par ordre chronologique -, Jean-Paul Goujon, dans cette anthologie non classique, nous propose un merveilleux voyage, empreint d'embrasement des sens, de rêveries extatiques, d'irrésistibles apparitions brunes, blondes ou rousses, de drôlerie, et parfois de cynisme ou d'acrimonie.Il porte un regard neuf sur la poésie amoureuse française, avec près de 700 poèmes s'échelonnant du XIIe siècle à 1914, révélant notamment toute la richesse des XVIe et XVIIe siècles.Son choix se révèle très vaste, et fort varié. Outre les écrivains proprement dits (Villon, Louise Labé, Ronsard, La Fontaine, Baudelaire, Nerval, Hugo, Mallarmé, Verlaine, Louÿs, Apollinaire, etc...), une place non négligeable a été réservée à une certaine « paralittérature » : chansons populaires, romances, couplets, poètes dits « fantaisistes », poésies poissardes et autres. La poésie féminine, trop souvent oubliée ou bien limitée à de rares grandes figures, y retrouve également toutes ses lettres de noblesse : Marguerite de Navarre, la Reine Margot, Catherine des Roches, Anne de La Vigne, Renée Vivien... N'ont pas été oubliés non plus les poètes francophones de Belgique et du Canada. Enfin, on trouvera ici, à côté des grands, quantité de poètes moins célèbres ou peu connus, tels Maclou de la Haye, Christofle de Beaujeu, François de Louvencourt, Isaac de Benserade, Jean-Joseph Vadé, Albert Glatigny, Jean Goudezki, etc., ainsi qu'un grand nombre d'anonymes, qui, tous, ont su trouver des accents souvent très prenants et originaux.Si, dans sa copieuse préface, Jean-Paul Goujon dresse un panorama à la fois fouillé et ample de la poésie française, il rappelle avant tout le plaisir qu'il a eu à lire et à découvrir tant de poètes si divers. Un plaisir à partager.Jean-Paul Goujon, professeur honoraire de Littérature Française à l'Université de Séville, est l'auteur de nombreux ouvrages et publications, en particulier de diverses biographies d'écrivains 1900 : Renée Vivien, Jean de Tinan, Léon-Paul Fargue et Pierre Louÿs (prix Goncourt essai obtenu en 2002 pour cette dernière biographie), de Mille Lettres inédites de Pierre Louÿs à Georges Louis (prix Sévigné), du Dossier secret Pierre Louÿs-Marie de Régnier, et d'une Anthologie de la poésie érotique française (Fayard, 2004).

Donner votre avis

Articles (1)

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com