Anne-Marie la Beauté

Couverture du livre « Anne-Marie la Beauté » de Yasmina Reza aux éditions Flammarion
  • Date de parution :
  • Editeur : Flammarion
  • EAN : 9782081480476
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Elle s'enduisait de la vieille crème de huit heures d'Elizabeth Arden. Tu pues le camphre Gigi, je disais. Elle répondait c'est un aphrodisiaque, la pauvre Au temps du Théâtre de Clichy, j'étais sa seule amie. Les autres étaient jalouses.
Les hommes tournicotaient comme des mouches. Elle... Voir plus

Elle s'enduisait de la vieille crème de huit heures d'Elizabeth Arden. Tu pues le camphre Gigi, je disais. Elle répondait c'est un aphrodisiaque, la pauvre Au temps du Théâtre de Clichy, j'étais sa seule amie. Les autres étaient jalouses.
Les hommes tournicotaient comme des mouches. Elle tombait amoureuse plusieurs fois par mois.
À vingt-trois ans elle s'est trouvée enceinte. Pendant deux jours on s'est cassé la tête pour savoir quoi faire et puis elle a dit, allez hop je le garde. Ça ne l'intéressait pas de connaître le père : de toute façon il me fera chier.

Donner votre avis

Avis (2)

  • https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/02/anne-marie-la-beaute-de-yasmina-reza.html

    La narratrice, Anne-Marie, est une comédienne très âgée qui répond à une journaliste venue l'interviewer après la mort de Giselle Fayolle, dite Gigi, une comédienne rivale et amie qu'elle avait rencontrée...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2020/02/anne-marie-la-beaute-de-yasmina-reza.html

    La narratrice, Anne-Marie, est une comédienne très âgée qui répond à une journaliste venue l'interviewer après la mort de Giselle Fayolle, dite Gigi, une comédienne rivale et amie qu'elle avait rencontrée à Clichy lorsqu'elles avaient 20 ans.

    Indolente, éternellement alanguie sur son lit, Gigi décrochait tous les grands rôles et collectionnait les amants, on lui a même prêté des liaisons avec Alain Delon et Ingmar Bergman entre autres...

    Ce texte prend la forme d'un monologue au cours duquel Anne-Marie se souvient de ses débuts, de sa rencontre avec Gigi, de leur vie à Saint-Sourd dans le Nord jusqu'au théâtre de Clichy. Ce bavardage rempli de louanges et d'une compassion qui sonnent faux nous laisse deviner qu'Anne-Marie n'a pas eu la même carrière que Gigi et qu'elle a mené une vie dans l'ombre de sa rivale. Voilà un texte qui nous plonge dans le monde du théâtre, dans la vie des obscurs comédiens qui ne connaissent jamais la gloire mais qui débordent d'amour pour le théâtre, un texte empreint d'une profonde mélancolie. Un récit dans un langage parlé qui m'est apparu très décousu car il suit le discours décousu d'une vieille femme qui semble ne plus avoir toute sa tête lorsqu’elle nomme la personne venue l’interviewer "Madame", puis "Mademoiselle" puis "Monsieur". J'avais beaucoup aimé "Heureux les heureux" de Yasmina Reza mais ce nouveau texte écrit pour le théâtre ne m'a pas convaincue, je pense que j'aurai plus facilement adhéré à sa version théâtrale.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pas même 100 pages,pour ce monologue attendrissant où Anne-Marie nous "dit" son amitié pour Gisèle,que l'on vient d'enterrer en grande pompe car si toutes les deux se sont connues jeunes,seule Gisèle est devenue"star".
    Anne-Marie ,dans un semblant d'interview,évoque son enfance,la naissance de...
    Voir plus

    Pas même 100 pages,pour ce monologue attendrissant où Anne-Marie nous "dit" son amitié pour Gisèle,que l'on vient d'enterrer en grande pompe car si toutes les deux se sont connues jeunes,seule Gisèle est devenue"star".
    Anne-Marie ,dans un semblant d'interview,évoque son enfance,la naissance de sa vocation,l'opposition d'une mère:"-Oui,j'ai la vocation...
    -...Elle ne sait même pas de quoi elle parle!(...)Ta soeur qui ne veut pas être actrice en aurait le physique au moins."
    Comment ne pas être attendrie par cette vieille actrice ,atteinte d'un début d'Alzheimer,qui évoque avec nostalgie leurs parcours,leurs amours,leurs enfants;et,l'enterrement de Gisèle,la vedette.
    Touchante,cette évocation du monde du théâtre,et,de la décrépitude de la vieillesse .Une amitié qui perdure malgré la différence de carrière...Un petit bijou,ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions