Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Anne frank's diary ; the graphic adaptation

Couverture du livre « Anne frank's diary ; the graphic adaptation » de Ari Folman et David Polonsky aux éditions Random House Us
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis (1)

  • Impossible de prétendre que l'adaptation qu'ont réalisé Ari Folman et David Polonsky, scénariste et illustrateur, du "Journal d’Anne Frank" puisse se substituer à l'œuvre originale. Néanmoins, il apparaît ,sous cette forme originale, comme une approche intéressante pour un jeune public, voire,...
    Voir plus

    Impossible de prétendre que l'adaptation qu'ont réalisé Ari Folman et David Polonsky, scénariste et illustrateur, du "Journal d’Anne Frank" puisse se substituer à l'œuvre originale. Néanmoins, il apparaît ,sous cette forme originale, comme une approche intéressante pour un jeune public, voire, pourquoi pas une amorce. Publié en 2017 aux éditions Calmann Lévy, il permet ainsi de rafraîchir et de stimuler son appropriation par la jeune génération, d'une icône de la seconde Guerre Mondiale.
    La fondation Anne Frank a estimé qu'il était temps, après 70 ans, de dépoussiérer ce monument en le publiant sous forme de roman graphique.
    Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933.
    p. 12 : " Persuadé que la Hollande était un pays sûr pour les juifs, mon père est parti à Amsterdam en 1933 pour diriger la société Opekta, qui fabriquait un stabilisant secret pour les confitures. "
    À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre.
    Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht, où Anne écrit son journal.
    p. 9 : " Chère Kitty, je vais pouvoir, j'espère, te confier toutes sortes de choses, comme je n'ai encore pu le faire à personne et, j'espère que tu me seras d'un grand soutien. "
    Le 4 août 1944, la famille est arrêtée vraisemblablement sur dénonciation.
    p. 85 : " Je ne pas du tout m'imaginer que pour nous le monde redevienne jamais normal. Il m'arrive de parler d' "après la guerre", mais c'est comme si je parlais de châteaux en Espagne, de quelque chose qui ne se réalisera jamais. "
    Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot.
    Le graphisme, très expressif et vivant,  décrit parfaitement l'atmosphère étouffante de l'Annexe et les turbulences intérieures d'Anne. Seul petit bémol, les longues pages de textes peuvent apparaître comme "repoussantes" pour une forme de lecture pourtant volontairement imagée. Je suppose que c'est dans le but de garder intactes certains passages de son Journal, mais plus on avance dans la bande dessinée, plus ces pages sont nombreuses...
    Cela étant, ce livre reste malgré tout fidèle au témoignage d'Anne Frank, avec des passages très émouvants.
    C'est un roman graphique que je conseille au jeune public en n'omettant pas, bien entendu, de proposer par la suite l'œuvre originale !

    comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.