Anna Madrigal

Couverture du livre « Anna Madrigal » de Armistead Maupin aux éditions Editions De L'olivier

3.5

2 notes

Résumé:

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Bernard Cohen.Anna Madrigal, la légende du 28, Barbary Lane, sait qu'elle n'est pas éternelle.À 93 ans, pour « s'en aller comme une dame », elle part affronter son passé. La voici de retour dans le Nevada, là où elle fut Andy, adolescent amoureux du... Lire la suite

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Bernard Cohen.Anna Madrigal, la légende du 28, Barbary Lane, sait qu'elle n'est pas éternelle.À 93 ans, pour « s'en aller comme une dame », elle part affronter son passé. La voici de retour dans le Nevada, là où elle fut Andy, adolescent amoureux du ténébreux Lazko... Entourée de tous ceux qu'elle aime (Brian, Shawna, Michael et quelques nouveaux venus), ses aventures vont la conduire jusqu'au Burning Man, un festival déjanté où tout peut arriver. Neuvième saison des Chroniques de San Francisco, Anna Madrigal lève enfin le voile sur ce personnage emblématique, en un formidable hymne à l'affirmation de soi et à l'amour sous toutes ses formes.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Anna Madrigal, celle qui fut la logeuse du 28, Barbary lane, a désormais 92 ans et vit avec le jeune Jake qui prend soin d'elle et l'aide au quotidien. Mais même s'il la veille avec ferveur et constance, elle sait bien que son séjour sur terre touche à sa fin. Et, avant de quitter définitivement ce monde, la vieille dame aimerait faire la paix avec son passé. Brian et sa nouvelle épouse Wren l'embarquent donc direction le Névada et la petite ville de Winnemucca où elle a grandi. A cette époque, elle s'appelait Andy et vivait à la Lune bleue, le bordel tenu par sa mère. Et le voyage ne s'arrête pas là, profitant de la présence de tous leurs amis au Burning Man qui se tient non loin de là, le trio y fait un saut afin de retrouver Jake, Shawna et même le casanier Michaël qui s'est laissé convaincre par son mari de délaisser un temps son confort pour faire la fête dans la poussière du désert.

    Lire ce neuvième et dernier tome des chroniques d'Armistead Maupin, c'est retrouver de vieux amis que l'on connait depuis leurs jeunes années débridées jusqu'à l'apaisement de la vieillesse. Cet opus, consacré à la fameuse Mrs Madrigal, nous en apprend plus sur son passé, quand elle était encore le jeune Andy, évoluant au milieu des prostitués, conscient de sa différence et connaissant ses premiers émois avec le beau Lasko en cachette d'une mère prête à tout pour lui faire épouser une riche jeune fille.
    Voilà pour le côté positif de l'histoire...Pour le reste, ça rame un peu. Les autres personnages sont délaissés, le Burning Man tient une place aussi importante qu'inutile et il n'y a pas vraiment d'intrigue.
    Pour son final, Maupin ne s'est pas foulé et c'est bien dommage. Rien de marquant, rien de grandiose et il faut vraiment être un fan de la série pour être indulgent. Un dixième tome pour rattrapé tout ça, Mister Maupin ?

  • 0.2

    Comme pour les huit premiers, j'ai dévoré ce livre....j'ai peine à croire que ce sera le dernier....trèsbien écrit comme toujours et enfin, le secret de Anna est révélé

  • 0

    Avril 2015 pour découvrir la suite voilà un printemps prometteur de belles lectures!!

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Michael Tolliver est vivant Armistead Maupin EDITIONS DE L'OLIVIER

3.875

Voir tous les livres de Armistead Maupin

Autres éditions

Anna Madrigal Armistead Maupin EDITIONS DE L'OLIVIER

3.5

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com