Anesthésie générale

Couverture du livre « Anesthésie générale » de Jerry Stahl aux éditions Rivages

0 note

  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages
  • EAN : 9782743622503
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Qui a envie de se retrouver à San Quentin, la pire prison de Californie ? L'ex-flic ex-drogué d'A poil en civil (Rivages/Noir n° 647) Manny Rupert, désormais séparé de sa dangereuse épouse Tina, n'a pas vraiment le choix : pour espérer ne pas se faire expulser de son taudis, il doit gagner la... Lire la suite

Qui a envie de se retrouver à San Quentin, la pire prison de Californie ? L'ex-flic ex-drogué d'A poil en civil (Rivages/Noir n° 647) Manny Rupert, désormais séparé de sa dangereuse épouse Tina, n'a pas vraiment le choix : pour espérer ne pas se faire expulser de son taudis, il doit gagner la confiance d'un allemand de quatre-vingt-dix-sept ans, détenu, apparemment gâteux et qui prétend être Joseph Mengele, ou « l'Ange de la Mort », le médecin sadique qui conduisait des expériences sur les Juifs à Auschwitz, et qui ne serait donc pas décédé en 1979 au Brésil.
Le vieil homme, incarcéré suite à un banal accident de voiture, n'est pas discret : il proclame partout qu'il est un grand scientifique et que l'Amérique corrompue et décadente ferait mieux non seulement de reconnaître ses mérites, mais même de s'inspirer de son travail. Cerise sur le gâteau : le bon docteur semblerait ne pas avoir complètement renoncé à ses pratiques. Mais qui écoute les délires de prisonniers, surtout lorsqu'ils ont atteint un âge aussi vénérable ?
Harry Zell, le mystérieux employeur de Manny, qui veut vérifier l'identité du nonagénaire afin sans doute de déchaîner sur lui une juste vengeance ? Les membres des groupuscules d'extrême droite qui pullulent en prison, emmenés par un juif culturiste pour le moins déroutant ? Les autorités pénitentiaires, voire des agents du renseignement ? Affublé d'une couverture désastreuse - animer un atelier de parole sur les dangers de la toxicomanie auprès de prisonniers descendus particulièrement bas - Manny s'engloutit à son corps défendant dans l'ineffable univers carcéral californien, puits insondable de cynisme trash, d'humour sordide et de déchéance morale, sur fond de conspiration eugéniste et d'abus de narcotiques.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • Lechoixdeslibraires.com

    Manny Ruppert, ex-flic, anciennement marié, mais pas tout à fait ancien toxicomane, ne roule pas sur l'or... Alors, quand on lui propose de se lancer sur une affaire, il ne peut pas vraiment se permettre de refuser ! Surtout que le vieux commanditaire s'est montré plutôt persuasif. Difficile de contester lorsque que l'on se retrouve bloqué entre les pieds d'un déambulateur ! Son idée était que Manny intègre la prison de Saint Quentin en se faisant passer pour un thérapeute, et une fois là-bas vérifier l'identité d'un détenu, un homme qui serait ou qui est véritablement Joseph Mengele, «l'ange de la mort», celui qui hante la mémoire de nombreux juifs dont bientôt celle de Manny.

    Avec Anesthésie générale, son dernier roman, Jerry Stahl frappe fort, et ça va faire mal. Par son ton et son histoire le livre fait mal à l'Amérique. Plus noir que déjanté, le nouveau Stahl nous mène aux frontières de la folie, pour explorer cette société ultra-conservatrice américaine sous ses diverses formes. La réapparition de Mengele, ou plutôt sa constante présence est prétexte à révéler le racisme latent de cette société, quasiment institutionnalisé tant les célébrités partageant ses idées sont nombreuses : présentateurs de talk-show, évangélistes, politiciens, ou biologiste. Le mal est et a toujours été présent dans la société américaine... il aurait même inspiré les nazis et la réciproque fonctionne aussi, la récupération de leurs scientifiques à la fin de la guerre le prouve bien.

    Un livre provoquant, dérangeant et dénonciateur à la fois, qui nous entraîne dans les abimes de l'univers carcéral, de la société américaine et de l'esprit de l'anti-héros de Stahl, et les uns comme les autres sont d'un noir abyssal. Un livre que l'on pourrait rapprocher de ceux de Hilsenrath.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Manny Ruppert, ex-flic, anciennement marié, mais pas tout à fait ancien toxicomane, ne roule pas sur l'or... Alors, quand on lui propose de se lancer sur une affaire, il ne peut pas vraiment se permettre de refuser ! Surtout que le vieux commanditaire s'est montré plutôt persuasif. Difficile de contester lorsque que l'on se retrouve bloqué entre les pieds d'un déambulateur ! Son idée était que Manny intègre la prison de Saint Quentin en se faisant passer pour un thérapeute, et une fois là-bas vérifier l'identité d'un détenu, un homme qui serait ou qui est véritablement Joseph Mengele, «l'ange de la mort», celui qui hante la mémoire de nombreux juifs dont bientôt celle de Manny.

    Avec Anesthésie générale, son dernier roman, Jerry Stahl frappe fort, et ça va faire mal. Par son ton et son histoire le livre fait mal à l'Amérique. Plus noir que déjanté, le nouveau Stahl nous mène aux frontières de la folie, pour explorer cette société ultra-conservatrice américaine sous ses diverses formes. La réapparition de Mengele, ou plutôt sa constante présence est prétexte à révéler le racisme latent de cette société, quasiment institutionnalisé tant les célébrités partageant ses idées sont nombreuses : présentateurs de talk-show, évangélistes, politiciens, ou biologiste. Le mal est et a toujours été présent dans la société américaine... il aurait même inspiré les nazis et la réciproque fonctionne aussi, la récupération de leurs scientifiques à la fin de la guerre le prouve bien.

    Un livre provoquant, dérangeant et dénonciateur à la fois, qui nous entraîne dans les abimes de l'univers carcéral, de la société américaine et de l'esprit de l'anti-héros de Stahl, et les uns comme les autres sont d'un noir abyssal. Un livre que l'on pourrait rapprocher de ceux de Hilsenrath.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Manny Ruppert, ex-flic, anciennement marié, mais pas tout à fait ancien toxicomane, ne roule pas sur l'or... Alors, quand on lui propose de se lancer sur une affaire, il ne peut pas vraiment se permettre de refuser ! Surtout que le vieux commanditaire s'est montré plutôt persuasif. Difficile de contester lorsque que l'on se retrouve bloqué entre les pieds d'un déambulateur ! Son idée était que Manny intègre la prison de Saint Quentin en se faisant passer pour un thérapeute, et une fois là-bas vérifier l'identité d'un détenu, un homme qui serait ou qui est véritablement Joseph Mengele, «l'ange de la mort», celui qui hante la mémoire de nombreux juifs dont bientôt celle de Manny.

    Avec Anesthésie générale, son dernier roman, Jerry Stahl frappe fort, et ça va faire mal. Par son ton et son histoire le livre fait mal à l'Amérique. Plus noir que déjanté, le nouveau Stahl nous mène aux frontières de la folie, pour explorer cette société ultra-conservatrice américaine sous ses diverses formes. La réapparition de Mengele, ou plutôt sa constante présence est prétexte à révéler le racisme latent de cette société, quasiment institutionnalisé tant les célébrités partageant ses idées sont nombreuses : présentateurs de talk-show, évangélistes, politiciens, ou biologiste. Le mal est et a toujours été présent dans la société américaine... il aurait même inspiré les nazis et la réciproque fonctionne aussi, la récupération de leurs scientifiques à la fin de la guerre le prouve bien.

    Un livre provoquant, dérangeant et dénonciateur à la fois, qui nous entraîne dans les abimes de l'univers carcéral, de la société américaine et de l'esprit de l'anti-héros de Stahl, et les uns comme les autres sont d'un noir abyssal. Un livre que l'on pourrait rapprocher de ceux de Hilsenrath.

  • Lechoixdeslibraires.com

    Manny Ruppert, ex-flic, anciennement marié, mais pas tout à fait ancien toxicomane, ne roule pas sur l'or... Alors, quand on lui propose de se lancer sur une affaire, il ne peut pas vraiment se permettre de refuser ! Surtout que le vieux commanditaire s'est montré plutôt persuasif. Difficile de contester lorsque que l'on se retrouve bloqué entre les pieds d'un déambulateur ! Son idée était que Manny intègre la prison de Saint Quentin en se faisant passer pour un thérapeute, et une fois là-bas vérifier l'identité d'un détenu, un homme qui serait ou qui est véritablement Joseph Mengele, «l'ange de la mort», celui qui hante la mémoire de nombreux juifs dont bientôt celle de Manny.

    Avec Anesthésie générale, son dernier roman, Jerry Stahl frappe fort, et ça va faire mal. Par son ton et son histoire le livre fait mal à l'Amérique. Plus noir que déjanté, le nouveau Stahl nous mène aux frontières de la folie, pour explorer cette société ultra-conservatrice américaine sous ses diverses formes. La réapparition de Mengele, ou plutôt sa constante présence est prétexte à révéler le racisme latent de cette société, quasiment institutionnalisé tant les célébrités partageant ses idées sont nombreuses : présentateurs de talk-show, évangélistes, politiciens, ou biologiste. Le mal est et a toujours été présent dans la société américaine... il aurait même inspiré les nazis et la réciproque fonctionne aussi, la récupération de leurs scientifiques à la fin de la guerre le prouve bien.

    Un livre provoquant, dérangeant et dénonciateur à la fois, qui nous entraîne dans les abimes de l'univers carcéral, de la société américaine et de l'esprit de l'anti-héros de Stahl, et les uns comme les autres sont d'un noir abyssal. Un livre que l'on pourrait rapprocher de ceux de Hilsenrath.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Mémoires des ténèbres Jerry Stahl 13E NOTE

Voir tous les livres de Jerry Stahl

Autres éditions

Anesthésie générale Jerry Stahl RIVAGES

Voir toutes les éditions

Récemment sur lecteurs.com