Amours

Couverture du livre « Amours » de Léonor De Récondo aux éditions Sabine Wespieser
Résumé:

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d'une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s'épanouir le sentiment amoureux le plus pur - et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune... Voir plus

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d'une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s'épanouir le sentiment amoureux le plus pur - et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l'héritier Boisvaillant tant espéré.
Comme elle l'a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s'apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n'a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches.
Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l'enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s'éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles...
Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d'un sentiment qui balayera tout.

Née en 1976, Léonor de Récondo vit à Paris. Violoniste baroque, elle se produit avec de nombreuses formations, et avec L'Yriade, ensemble de musique qu'elle a fondé en 2005. Après Rêves oubliés (2012), roman sur l'exil familial pendant la guerre d'Espagne, Pietra viva (septembre 2013), qui évoque six mois dans la vie de Michel-Ange, a remporté un très beau succès public et confirmé son talent d'écrivain. Avec ce nouveau livre, Léonor de Récondo, dont on retrouve la phrase juste et précise qui conduit le lecteur au plus près de ses émotions, impressionne aussi par l'amplitude de ses sources d'inspiration.

Donner votre avis

Articles (3)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Une ode à l’Amour, d’une féminine délicatesse et d’un désir brûlant, « Amours » est l’un des romans les plus sensuels de Léonor de Récondo publié aux Editions Sabine Wespieser en 2016.
    Au début du XXème siècle, au cœur du Cher, Victoire désespère de ne jamais connaître un jour les joies de la...
    Voir plus

    Une ode à l’Amour, d’une féminine délicatesse et d’un désir brûlant, « Amours » est l’un des romans les plus sensuels de Léonor de Récondo publié aux Editions Sabine Wespieser en 2016.
    Au début du XXème siècle, au cœur du Cher, Victoire désespère de ne jamais connaître un jour les joies de la maternité.
    p. 19 : « Eh bien, madame de Boisvaillant, qu’attendez-vous pour avoir un enfant ? Tous ces bambins ne vous donnent pas envie ? «
    A fleur de peau, elle ne prête aucune attention aux infidélités de son mari Anselme, qui abuse violemment de leur jeune bonne Céleste.
    p. 12 : « Si elle avait eu le choix – mais ce mot n’existe ni dans sa condition, ni dans son vocabulaire -, elle aurait dit : « Non. » Elle l’aurait même hurlé. «
    Mais lorsque cette dernière réalise qu’elle est enceinte, la peur d’être renvoyée la tétanise.
    p. 57 : » Un matin, Céleste touche son ventre, elle ne peut plus éviter cette vérité qui grandit. Elle murmure : Protégez-moi, protégez-nous… »
    L’onde de choc n’épargne personne dans cette maison bourgeoise. Pour sauver les apparences, un abominable stratagème se met en place.
    La naissance d’Adrien va alors bouleverser leur vie et leurs certitudes. Ce petit être va rapprocher ces deux femmes, que la rancœur opposait pourtant, franchissant les barrières des conventions sociales, et n’écoutant que le désir de leur amour naissant.
    p. 155 : « Les deux femmes plongent l’une en l’autre, éberluées d’aimer. Ce lien qui unit maintenant leurs corps brise en un instant l’interdit de leur amour et des conventions sociales. «
    Souvent déconcertante par ses sujets d’inspiration variés, Léonor de Récondo n’en n’est pas moins passionnante.
    C’est élégant, engageant et anticonformiste.
    J’aime ces auteurs qui prennent des risques et bouleversent les conventions.
    Je ne pourrai que trop vous recommander « Point cardinal » du même auteur…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • De très beaux passages dans ce roman qui choisit le début du siècle dernier pour donner à ses personnages des allures de personnages de roman victorien. Malgré quelques maladresses que le lecteurs sera désireux d'ignorer tant il nouera très vite avec les personnages une forte connivence et...
    Voir plus

    De très beaux passages dans ce roman qui choisit le début du siècle dernier pour donner à ses personnages des allures de personnages de roman victorien. Malgré quelques maladresses que le lecteurs sera désireux d'ignorer tant il nouera très vite avec les personnages une forte connivence et malgré quelques facilités à distiller les détails historiques dans le but d'habiller et l'espace et le temps du récit, ce texte est un encouragement à aller vers cette auteure, dont la manne littéraire semble s'édifier autour de l'amour et du genre. Ce texte invite à la réflexion et donne à voir l'Amour comme déclinable à l'infini.
    Je recommande également le nouveau roman de Léonor de Recondo: Point Cardinal

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est le premier roman que je lis de Léonor De Récondo et j’ai profité des vacances pour découvrir sa plume avant la sortie de son nouveau livre Point Cardinal qui me tente énormément.

    Un roman que j’ai dévoré en un après-midi et qui m’a transportée au coeur de cette maison bourgeoise au...
    Voir plus

    C’est le premier roman que je lis de Léonor De Récondo et j’ai profité des vacances pour découvrir sa plume avant la sortie de son nouveau livre Point Cardinal qui me tente énormément.

    Un roman que j’ai dévoré en un après-midi et qui m’a transportée au coeur de cette maison bourgeoise au début du XXème avec les portraits de deux femmes, Victoire et Céleste, qui m’ont beaucoup touchée.

    Léonor De Récondo évoque avec délicatesse et sensibilité l’amour maternel, l’amour conjugal mais aussi l’amour interdit et irrépréssible.

    Les mots de l’auteure m’ont fait vibrer. Ils sont magnifiques et font preuve de sensualité à travers ce récit.

    Une histoire fascinante avec cette famille reflétant parfaitement la société bourgeoise de l’époque marquée entre autres par les mariages arrangés et la religion qui domine les moeurs. La condition féminine est loin de faire rêver.

    Un huis-clos passionnant et bouleversant au coeur d’une maison bourgeoise pleine de secrets. La plume de Léonor De Récondo m’a complètement conquise avec cette histoire d’amour intense et poignante.
    https://mesechappeeslivresques.wordpress.com/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très joli roman. On peut être un peu surpris par l'histoire... par la finalité. Mais tout en romantisme, et en délicatesse. Avec un petit goût de tristesse quand même ;-)

    Très joli roman. On peut être un peu surpris par l'histoire... par la finalité. Mais tout en romantisme, et en délicatesse. Avec un petit goût de tristesse quand même ;-)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quelle tristesse que ce roman !
    Je m'attendais à autre chose, je l'avoue.
    En lisant les différents billets sur les blogs, j'avais compris qu'il s'agissait d'une histoire d'amour lesbien, ou d'amours contrariés, un truc un peu à l'eau de rose.
    Et puis finalement, ce roman qui s'intitule...
    Voir plus

    Quelle tristesse que ce roman !
    Je m'attendais à autre chose, je l'avoue.
    En lisant les différents billets sur les blogs, j'avais compris qu'il s'agissait d'une histoire d'amour lesbien, ou d'amours contrariés, un truc un peu à l'eau de rose.
    Et puis finalement, ce roman qui s'intitule "Amours" (au pluriel !) parle surtout de déception, d'absence d'amour, de délaissement, de mépris, d'oubli de l'autre, de vacuité, même si certains arrivent tout de même à s'aimer un peu, mais de quel façon.
    C'est tellement triste, sans espoir de réconfort.

    Mais l'écriture est très belle.
    Léonor de Recondo sait manier sa plume avec brio.
    En peu de pages, quelques mois de cette famille défilent sous nos yeux et tout change sans changer vraiment.
    Les maitres restent les maitres et les petites servantes servent jusqu'au bout.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre est une fable bien ecrite sur l amour, entre Celeste et Victoire
    ou une fable sur le sacrifice : celui de Celeste qui offre son fils a Victoire
    ou encore une fable sur une époque où tout etait tu et dissimulé
    en fait c est une jolie fable poétique et triste.

    Ce livre est une fable bien ecrite sur l amour, entre Celeste et Victoire
    ou une fable sur le sacrifice : celui de Celeste qui offre son fils a Victoire
    ou encore une fable sur une époque où tout etait tu et dissimulé
    en fait c est une jolie fable poétique et triste.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Anselme de Boisvaillant, notaire dans un village du Cher, partage depuis plusieurs années sa vie avec Victoire suite à un mariage arrangé. Cette dernière ne parvenant pas à lui donner d'héritier, les tensions dans le couple sont de plus en plus fortes. Pour se libérer de sa frustration, il va...
    Voir plus

    Anselme de Boisvaillant, notaire dans un village du Cher, partage depuis plusieurs années sa vie avec Victoire suite à un mariage arrangé. Cette dernière ne parvenant pas à lui donner d'héritier, les tensions dans le couple sont de plus en plus fortes. Pour se libérer de sa frustration, il va régulièrement abuser de Céleste, sa jeune domestique de 17 ans. Lorsque cette dernière tombe enceinte, Victoire décide que cet enfant sera sien et qu'elle l'élèvera comme son fils. Malheureusement, la mère adoptive n'a absolument pas l'instinct maternel et Céleste va vouloir tout faire pour sauver cet enfant qui s'affaiblit de jour en jour. Victoire, d'abord réfractaire à ce que la mère biologique tisse des liens avec son enfant, va peu à peu revoir son jugement et, petit à petit, elle va se rendre compte que la vie lui réserve de belles découvertes qu'elle n'aurait jamais osé imaginer et qui vont chambouler sa vie.

    J'ai beaucoup aimé et ai été touchée par les personnages féminins qui se révèlent être d'une incroyable douceur, tendresse. Derrière ces relations froides et distantes dues aux différences de milieux dont sont issues Victoire et Céleste, une très belle histoire va voir le jour. La jeune domestique est incroyablement forte et elle va démontrer, jusqu'à la fin du roman, qu'elle est prête à tout par amour.
    Les chapitres sont courts, ce qui donne un rythme très agréable à ce livre et rend sa lecture très facile. L'écriture est fine, délicate, le récit est riche et contient suffisamment de mystères et rebondissements pour que l'on enchaîne les chapitres sans s'en rendre compte. Même si elle renferme aussi des passages tristes, cette histoire est extrêmement belle et plaisante.

    Lorsque j'ai commencé ce livre, je ne m'attendais absolument pas à découvrir une si belle histoire et, après sa lecture, je comprends mieux qu'il ait pu séduire autant de monde.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une très belle histoire où les sentiments ne vont pas aller dans le sens des mœurs du début du XXe siècle. L'amour interdit et le secret seront donc les maîtres mots de ce roman, bien construit, et d'une écriture fluide.
    Une très belle histoire qui se lit rapidement.

    Une très belle histoire où les sentiments ne vont pas aller dans le sens des mœurs du début du XXe siècle. L'amour interdit et le secret seront donc les maîtres mots de ce roman, bien construit, et d'une écriture fluide.
    Une très belle histoire qui se lit rapidement.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "Amours" est le premier roman de Léonor de Récondo sur lequel je me penche. Je me demande comment j’ai pu attendre si longtemps pour découvrir cet auteur. Je connaissais pourtant ce joli nom élégant, je savais que cette jeune femme, en plus d’écrire, jouait magnifiquement du violon, mais je...
    Voir plus

    "Amours" est le premier roman de Léonor de Récondo sur lequel je me penche. Je me demande comment j’ai pu attendre si longtemps pour découvrir cet auteur. Je connaissais pourtant ce joli nom élégant, je savais que cette jeune femme, en plus d’écrire, jouait magnifiquement du violon, mais je n’avais pas eu l’occasion de savourer sa prose. Ce manque est réparé pour mon plus grand bonheur.
    "Amours" relate l’histoire de trois femmes : Victoire, mariée à un notaire veuf et sans enfants sans l’avoir choisi. C’est sa mère qui a répondu à une annonce. Huguette, au service de "Monsieur" depuis toujours et Céleste la "petite bonne" de dix-sept ans.
    Céleste supporte régulièrement et sans bruit les visites d’Anselme, le mari de Victoire, pendant que cette dernière dort tranquillement. Céleste ne doit rien dire et, comme le lui conseille Huguette, garder la tête haute. Mais petit à petit les choses vont changer… je n’en dirai pas plus.
    J’ai beaucoup aimé ce roman au charme désuet mais à la portée moderne. L’écriture de Léonor de Récondo est classique, simple et d’une grande délicatesse. On aurait presque l’impression d’entendre une pièce de violon tant les phrases ondulent et coulent harmonieusement. Pourtant les personnages, pour falots qu’ils puissent paraître au départ, vivent là une histoire romanesque loin des conventions de l’époque.
    J’ai aimé l’empathie de l’auteur pour ses personnages, la liberté qu’elle leur attribue, la dignité dont elle les pare, l’émancipation qu’elle leur propose. Elle dresse ainsi des portraits de femmes magnifiques, à la fois sensuelles, amoureuses et maternelles.
    Ce roman est un véritable délice de lecture.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Un très beau livre sur les relations humaines, très bien écrit, court mais beau. Une histoire originale vu l'époque où cela se passe

    Un très beau livre sur les relations humaines, très bien écrit, court mais beau. Une histoire originale vu l'époque où cela se passe

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.