Americanah

Couverture du livre « Americanah » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard
Résumé:

"En descendant de l'avion à Lagos, j'ai eu l'impression d'avoir cessé d'être noire." Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique qui compte bien la rejoindre.... Voir plus

"En descendant de l'avion à Lagos, j'ai eu l'impression d'avoir cessé d'être noire." Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu'on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés, quand tout à coup le fait d'être noir est censé dicter vos réactions et vos pensées ?
Obinze partira finalement en Angleterre et, pendant quinze ans aux États-Unis, Ifemelu tentera de trouver sa place au sein d'un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.
À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d'ombre, Americanah est une magnifique histoire d'amour, de soi d'abord mais également des autres, ou d'un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d'immigrant, et parcourt trois continents d'un pas vif et puissant.

Donner votre avis

Avis(22)

  • Le bijou, la perle, le trésor, un sublime roman, j’ai adoré quelle belle écriture de cette auteure inconnue en France, ce livre la met dans la lumière. Ifemelu est une jeune fille nigériane au caractère bien trempé qui décide de partir, comme beaucoup d'autres jeunes, poursuivre ses études aux...
    Voir plus

    Le bijou, la perle, le trésor, un sublime roman, j’ai adoré quelle belle écriture de cette auteure inconnue en France, ce livre la met dans la lumière. Ifemelu est une jeune fille nigériane au caractère bien trempé qui décide de partir, comme beaucoup d'autres jeunes, poursuivre ses études aux Etats-Unis. C'est son itinéraire que nous suivons au fil des pages, le sien et celui de ses proches, entre quête d'une nouvelle identité (car en Afrique, Ifemelu était une femme, aux Etats-unis elle est "devenue" noire), difficultés d'adaptation, rencontres, conquêtes, premiers logements, premiers jobs... elle finira par devenir une véritable Americanah, sans jamais oublier son pays d'origine, ni surtout Obinze, le garçon qu'elle a laissé là-bas et vers lequel tout la ramène. Un livre passionnant, bien écrit, drôle, où le problème du racisme et de la race est clairement posé.
    J'ai été sensible au personnage d'Ifemelu, une jeune femme fière, franche et intègre qui arrive, malgré les épreuves, les déconvenues, à garder la tête haute et à défendre ses idées.
    Très riche, très juste et très instructif.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J’ai beaucoup de mal à parler d’«Americanah » par crainte de le dénaturer tant le sujet est vaste et les thèmes abordés variés... comme les coiffures des Africaines.

    «Americanah» désigne, chez les Nigérians, quelqu’un qui, comme l’héroïne de ce roman, a vécu aux Etats-Unis, s’est...
    Voir plus

    J’ai beaucoup de mal à parler d’«Americanah » par crainte de le dénaturer tant le sujet est vaste et les thèmes abordés variés... comme les coiffures des Africaines.

    «Americanah» désigne, chez les Nigérians, quelqu’un qui, comme l’héroïne de ce roman, a vécu aux Etats-Unis, s’est «américanisé» puis est revenu au Nigeria.
    Il s’agit d’un véritable récit de voyage, en Afrique, aux États-Unis et en Angleterre. Pour moi le Nigeria se résumait à un pays où sévit actuellement la secte Boko Haram. J’y ai découvert un pays à la fois éloigné et proche de l’image caricaturale que j’ai des états africains. C’est un pays dynamique avec sa musique (l’afrobeat) et son cinéma (Nollywood), sa jeunesse dorée, ses langues et ses différentes communautés. C’est aussi un pays où la corruption n’est jamais loin, où les fortunes se font (et se défont) rapidement, selon les appuis politiques, un pays que les interminables grèves, notamment dans les écoles, poussent les jeunes à quitter.

    Et ce roman est aussi une histoire d’émigrés (aux Etats-Unis pour l’héroïne et pour sa tante, en Angleterre pour Obinze, l’amour de jeunesse d’Ifemelu) qui dans l’exil vont connaître la pauvreté, le racisme, la discrimination, l’humiliation, le mal du pays et, parfois, la réussite professionnelle et amoureuse. A travers le parcours de ces jeunes africains, on s’interroge sur l’identité et sur la réalité de la race. On y aborde aussi, sans complaisance et sans émotivité outrancière, les problèmes inévitables de la clandestinité, les faux papiers, les mariages blancs mais aussi l’entraide et l’amitié.

    Enfin, c’est l’histoire de personnages très attachants et c’est surtout une très belle histoire d’amour sans guimauve ni eau de rose.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Avec son regard naïf et discret, Ifemelu décrit tout haut ce que l'Amérique puritaine pense tout bas... Un gros coup de coeur pour ce magnifique roman !

    Avec son regard naïf et discret, Ifemelu décrit tout haut ce que l'Amérique puritaine pense tout bas... Un gros coup de coeur pour ce magnifique roman !

  • Premier livre que je lis de cette auteure. Magnifique !

    Ce livre est vraiment une météore à part, qui nous gifle, l'air de rien, suite à tous nos préjugés, latents mais bien là, concernant la race. Et puis il y a cette condition de la femme obligée d'avoir un homme sinon elle n'est rien. Mais...
    Voir plus

    Premier livre que je lis de cette auteure. Magnifique !

    Ce livre est vraiment une météore à part, qui nous gifle, l'air de rien, suite à tous nos préjugés, latents mais bien là, concernant la race. Et puis il y a cette condition de la femme obligée d'avoir un homme sinon elle n'est rien. Mais encore, l'histoire d'amour de deux adolescents devenus jeunes adultes, qui se séparent, car Ifemelu, la fille, part étudier aux Etats-Unis, où elle va réaliser sa condition de noire.

    A lire assurément.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions