Americanah

Couverture du livre « Americanah » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070142354
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu'on change de continent, lorsque soudainement la couleur... Voir plus

Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l'Amérique qui compte bien la rejoindre.
Mais comment rester soi lorsqu'on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés, quand tout à coup le fait d'être noir est censé dicter vos réactions et vos pensées?
Obinze partira finalement en Angleterre et, pendant quinze ans aux États-Unis, Ifemelu tentera de trouver sa place au sein d'un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.
À la fois drôle et grave, doux mélange de lumière et d'ombre, Americanah est une magnifique histoire d'amour, de soi d'abord mais également des autres, ou d'un autre. De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d'immigrant, et parcourt trois continents d'un pas vif et puissant.

Donner votre avis

Avis(22)

  • Americanah est un très beau roman sur l'immigration, l'amour, la société. un roman de la femme qui se bat pour se faire une place, pour exister.

    Americanah est un très beau roman sur l'immigration, l'amour, la société. un roman de la femme qui se bat pour se faire une place, pour exister.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ifemelu et Obinze étaient à l'école ensemble, bons élèves, amoureux de l'Amérique qui, vue de leur Nigéria natal, leur paraissait une terre promise. Adolescents, ils ont vécu ensemble leurs premiers émois amoureux ... 
    Quand Ifemelu a gagné une bourse pour étudier aux Etats-Unis, il était...
    Voir plus

    Ifemelu et Obinze étaient à l'école ensemble, bons élèves, amoureux de l'Amérique qui, vue de leur Nigéria natal, leur paraissait une terre promise. Adolescents, ils ont vécu ensemble leurs premiers émois amoureux ... 
    Quand Ifemelu a gagné une bourse pour étudier aux Etats-Unis, il était convenu qu'Obinze la rejoindrait ... 
    Elle y découvre la condition des Noirs en Amérique, sans la vivre vraiment puisqu'elle est africaine et non afro-américaine ... 
    Cette différence lui permet d'avoir un regard étonné, neuf et non convenu sur les réalités de la vie quotidienne au point où elle rédigera un blog  qui aura beaucoup de succès.
    Un regard intéressant sur la notion de race et son vécu au quotidien dans une Amérique  où c'est profondément  prégnant au point d'en imprégner tous les comportements. 
    Une immersion dans la vie quotidienne des femmes noires et de leur rapport à la publicité des marques de produits de beauté, qui n'affichent que des blanches, ne proposent pas de produits adaptés à la morphologie , notamment des cheveux.
    J'ai bien aimé la façon dont Ifemelu vit son retour au pays et comment elle découvre peu à peu que son regard a changé, qu'elle n'apprécie pas les mêmes choses  que ses amies qui y sont restées, et que le vintage n'y est que vieilleries :) 
    Bref un roman qui m'a beaucoup plu ...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • [Mon avis concerne la version audio]
    ...La grande force de ce roman, et ce qui fait qu’on entre dedans, même si on n’a pas les mêmes origines ou expériences de vie que Ifemelu, c’est l’humour et le recul avec lequel l’autrice traite le sujet. Son héroïne use de la dérision pour supporter son...
    Voir plus

    [Mon avis concerne la version audio]
    ...La grande force de ce roman, et ce qui fait qu’on entre dedans, même si on n’a pas les mêmes origines ou expériences de vie que Ifemelu, c’est l’humour et le recul avec lequel l’autrice traite le sujet. Son héroïne use de la dérision pour supporter son quotidien parfois compliqué, et nous aide par ce biais à mieux intégrer les difficultés, pour certaines énormes, qu’elle doit surmonter. Certaines scènes sont choquantes par leur contenu, mais sont « supportables » pour le lecteur de par la manière dont elles sont racontées. Ce roman évoque des sujets importants, parfois durs, mais sur lesquels on ne peut pas fermer les yeux. Chimamanda Ngozi Adichie brosse ici un portrait à la fois des Etats-Unis et du Nigéria actuels, par le prisme des aventures d’Ifemelu, et nous montre que sur certains sujets, les Etats-Unis ne valent pas mieux que des pays qu’ils dénigrent comme moins civilisés…

    Foncez, découvrez Americanah, ou au moins, découvrez Chimamanda Ngozi Adichie, une grande autrice contemporaine, et une femme engagée, à la plume à la fois acérée et pleine d’humanité ♥...

    https://leslecturesdesophieblog.wordpress.com/2018/10/26/livre-audio-americanah-chimamanda-ngozi-adichie/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Sur fond d’une histoire d’amour entre deux jeunes Nigériens, le livre traite du racisme et de la race. La jeune Ifemelu va aller étudier aux Etats Unis et créera un blog sur la race. Le jeune Obinze ira en Angleterre et ne trouvera qu’un emploi de base besogne grâce à de faux papiers et finira...
    Voir plus

    Sur fond d’une histoire d’amour entre deux jeunes Nigériens, le livre traite du racisme et de la race. La jeune Ifemelu va aller étudier aux Etats Unis et créera un blog sur la race. Le jeune Obinze ira en Angleterre et ne trouvera qu’un emploi de base besogne grâce à de faux papiers et finira par se faire expulser par les services d’immigration anglais
    J’ai lâché le roman à mi lecture, l’ai repris, l’ai encore abandonné et enfin je viens de le finir. Le sujet du roman est intéressant sauf que l’écriture est trop délayée et peut trainer en longueur avec des dialogues sans grande utilité qui peuvent se prolonger sur des chapitres entiers. Ce qui m’a plu sont les descriptions très vivantes de Lagos et la vie au Niger, l’enthousiasme très bien dépeint des jeunes lors de la campagne et de l’élection de Barak Obama (on sent le vécu), la vie des Africains aux US (Americanah), la vie en Angleterre et l’expulsion d’Obinze.
    Je dois avouer que le livre m’a peu captivée et qu’il aurait gagné à être plus condensé.
    « Si vous dites que la race n’a jamais été un problème, c’est uniquement parce que vous souhaitez qu’il n’y ait pas de problème. Moi-même je ne me sentais pas noire, je ne suis devenue noire qu’en arrivant en Amérique. »
    « En descendant de l’avion à Lagos j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire. »

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com