Amazones

Couverture du livre « Amazones » de Raphaëlle Riol aux éditions Rouergue
  • Date de parution :
  • Editeur : Rouergue
  • EAN : 9782812604577
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Fin d'été au « Repos fleuri », une maison de retraite où de vieilles dames survivent à leurs époux défunts. Spectacle de désolation :
Certaines sont même attachées à leur chaise pendant qu'on joue à « la croisière s'amuse », en ce dimanche où l'on accueille les proches.
Parmi elles, Alphonsine... Voir plus

Fin d'été au « Repos fleuri », une maison de retraite où de vieilles dames survivent à leurs époux défunts. Spectacle de désolation :
Certaines sont même attachées à leur chaise pendant qu'on joue à « la croisière s'amuse », en ce dimanche où l'on accueille les proches.
Parmi elles, Alphonsine Guerini, 89 ans, qui n'en peut plus de ce mouroir, assise à côté d'Alice, 30 ans, venue, elle, voir sa grand-mère.
Deux femmes sans rien de commun ? Au contraire. L'une et l'autre ont bien des points communs, dont celui de détester la campagne.
Pas plus tôt rencontrées, les voilà en fuite, loin du « Repos fleuri », dans la maison de jeunesse d'Alice, à la campagne justement. En quelques jours, l'une et l'autre vont tenter de se réapproprier leur vie et leur mémoire, car comme elles disent, « on n'est pas entre femmes pour se dégrader ». Plus de résignation, de la révolte, à 30 comme à 89 ans !
Dans ce deuxième roman, Raphaëlle Riol confirme son esprit libre et iconoclaste, dans un roman féministe et drôle qui embarque le lecteur à grande vitesse. On y découvre ce que fut la funeste vie d'Alphonsine, mariée à un notable, chasseur du dimanche et tyran domestique, avant qu'elle ne se libère. de son mari. On y voit Alice, parisienne trentenaire travaillant dans l'événementiel, dont l'amant vient de mourir ( peut-être à marche forcée. en écoutant du Vincent Delerm ! ) et qui rêve de tout plaquer, boulot compris. Véritables guerrières, ces « Amazones » ( l'une s'est d'ailleurs coupé un sein ) car, comme elles disent, la seule alternative, c'est « devenir Madame Bovary ou tuer ».
Amazones cultive l'ironie et le second degré. Et l'on se régale souvent du sens de la formule de la révoltée Raphaëlle Riol, qui en appelle au « féminin singulier ».

Donner votre avis

Articles (1)

  • Amazones de Raphaëlle Riol
    Amazones de Raphaëlle Riol

    Les Amazones de Raphaëlle Riol (ed. la Brune au Rouergue) ont soixante ans d’écart et pourtant se ressemblent mieux que des sœurs : Alphonsine, 89 ans et Alice, 30 ans sont deux Thelma et Louise à première vue très improbables. Pourtant, elles revendiquent l’une et l’autre d’avoir mis fin aux jours de leur compagnon respectif, et ce, avec une tranquillité d’esprit qui laisse le lecteur pantois.

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions