Amazones

Couverture du livre « Amazones » de Raphaëlle Riol aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330039363
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Fin d'été au Repos-Fleuri, une maison de retraite où de vieilles dames survivent à leurs défunts époux. Parmi elles, Alphonsine, quatre-vingt-neuf ans, se retrouve assise par hasard à côté d'Alice, trentenaire venue rendre visite à sa grand-mère. Deux femmes sans rien à partager ? Au contraire... Voir plus

Fin d'été au Repos-Fleuri, une maison de retraite où de vieilles dames survivent à leurs défunts époux. Parmi elles, Alphonsine, quatre-vingt-neuf ans, se retrouve assise par hasard à côté d'Alice, trentenaire venue rendre visite à sa grand-mère. Deux femmes sans rien à partager ? Au contraire :
Contre toute attente, la vieille et la jeune se découvrent des points communs inattendus, dont le refus de la résignation et le sens de la révolte. Pas plus tôt rencontrées, les voilà en fuite, loin du Repos-Fleuri, dans la maison de jeunesse d'Alice. En quelques jours, l'une et l'autre vont tenter de se réapproprier leur vie et leur mémoire.
Au gré de leurs confidences, on découvre alors ce que fut la funeste vie d'Alphonsine, mariée à un notable, chasseur du dimanche et tyran domestique. On fait connaissance avec Alice, Parisienne trentenaire travaillant dans l'événementiel, dont l'amant vient de mourir et qui rêve de tout plaquer, boulot compris.

Donner votre avis

Articles (1)

  • Amazones de Raphaëlle Riol
    Amazones de Raphaëlle Riol

    Les Amazones de Raphaëlle Riol (ed. la Brune au Rouergue) ont soixante ans d’écart et pourtant se ressemblent mieux que des sœurs : Alphonsine, 89 ans et Alice, 30 ans sont deux Thelma et Louise à première vue très improbables. Pourtant, elles revendiquent l’une et l’autre d’avoir mis fin aux jours de leur compagnon respectif, et ce, avec une tranquillité d’esprit qui laisse le lecteur pantois.

Avis (10)

  • C’est jour de fête au Repos-Fleuri. Alphonsine Guerini, 89 ans, vit, plutôt, survit dans cette maison de retraite où elle ne se sent pas du tout à sa place parmi ces vieux croutons.
    Mais, c’est jour de fête tout de même et les familles sont invitées à déjeuner au son de « La croisière...
    Voir plus

    C’est jour de fête au Repos-Fleuri. Alphonsine Guerini, 89 ans, vit, plutôt, survit dans cette maison de retraite où elle ne se sent pas du tout à sa place parmi ces vieux croutons.
    Mais, c’est jour de fête tout de même et les familles sont invitées à déjeuner au son de « La croisière s’amuse », oui franchement, il y a de quoi rire… jaune en regardant le personnel installer ses vieux fantômes qu’il faut, des fois attacher à leur chaise.
    Alphonsine n’a pas de familles ou elle n’est pas venue, pour l’instant, on n’en sait rien. Assiste à côté d’Alice, la petite-fille d’une autre résidente, elle ne fait que répéter : « c’est dur, c’est dur... »
    Alice, 30 ans, mal dans sa peau, bipolaire,est vraiment là à contrecœur pour elle « La vieillesse est une phobie ». Elle fait une overdose de Michel Sardou, de tiramisu, et se faufile vers la réserve à médocs pour se suicider, oui, c’est vraiment ce qu’elle veut faire.
    Et qui retrouve t-elle dans son dos… Alphonsine bien sûr qui lui dit « Je m’appelle Alphonsine. Sortez-moi de là… Sortez-moi de ce marasme, je n’en peux plus »
    « Et d’un coup je ne sais ce qui me prend. Une impulsion magnétique. J’empoigne mon sac à main et mes clés de voiture… Je m’entends la sommer de me suivre discrètement. On traverse le hall d’entrée, on descend l’escalier, l’école en ligne de mire…. Portière, serrure, clé, ceinture de sécurité, bruit du moteur, coin de la rue, rétroviseur, un sourire, un rond-point, une avenue... »
    Et oui, cela s’apparente au kidnapping, mais aucune des deux, Alice 30 ans et Alphonsine 89 ans, ne s’en soucie.
    Rebelles, insoumises, elles vont se raconter, se reconnaître dans cette parenthèse enchantée.
    Alice est quelque peu instable, déstabilisée, inconséquente. Elle démissionne, comme ça, de son job, se réjouit de la mort de son compagnon « Autant la mort de Robin, je l’ai espérée.. », envoie des courriers d’engueulades à ses sœurs qui, pour elle, sont dans la routine la plus absurde.
    Alice est un brin dérangée, bipolaire, suicidaire, insatisfaite notoire, colérique, égoïste… Pourtant, elle arrive à s’entendre avec Alphonsine et se soutiennent. Alphonsine va peut-être apprendre à Alice à grandir, à sortir de sa prison de verre.
    Une fugue quelque peu invraisemblable, mais drôle, une écriture plutôt rigolote, un style idoine et cela permet une petite échappée facile.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman. Les personnages sont très attachants, drôles et corrosifs. Une belle balade avec ces deux femmes aux caractères bien trempés !

    J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce roman. Les personnages sont très attachants, drôles et corrosifs. Une belle balade avec ces deux femmes aux caractères bien trempés !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Roman décapant (comme le travail de Max...)
    Selon une vieille légende issue de la fin des temps, les Amazones sont des guerrières s'étant tranchées le sein, prêtes à tout et faisaient preuve d'un " ultra-féminisme " puisque leur volonté était de tuer les Mâles....
    Ici, nous avons 2 héroïnes de...
    Voir plus

    Roman décapant (comme le travail de Max...)
    Selon une vieille légende issue de la fin des temps, les Amazones sont des guerrières s'étant tranchées le sein, prêtes à tout et faisaient preuve d'un " ultra-féminisme " puisque leur volonté était de tuer les Mâles....
    Ici, nous avons 2 héroïnes de 2 âges différents, ayant un vécu autre.
    Il y a Alice, jeune trentenaire au caractère bien trempé et aux paroles acerbes et crues qui veut tout envoyer valser et Joséphine, 89 ans qui en a ras le bol de du Repos Fleuri càd sa maison de retraite où ses filles l'ont placé.
    Par un hasard de circonstances, elles vont se rencontrer, la plus jeune va embarquer la seconde pour un road trop à la Thelma et Louise..
    Le beau Brad Pitt est incarné ici par Max, le copain d'enfance d'Alice, qui est le seul à apporter de la douceur, de l'humanité dans ce roman.
    CEs 2 femmes que tout semble opposer, vont se découvrir au fil des pages et de leurs confidences, bien des points communs notamment (et le plus important) d'être toutes 2 des Amazones en rébellion contre leurs vies.

    Ce roman se lit rapidement, j'ai été entrainé dans ce tourbillon de folie, juchée sur le cheval de l'une de ces 2 amazones.
    On y lit la volonté de non conformisme de ces 2 guerrières, la poésie de Max, sculpteur sur troncs...
    Beau roman à découvrir... mais il ne faut pas avoir peur des termes un peu crus par moments d'Alice...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C'est une histoire peu banale que nous conte Raphaëlle Riol dans ce roman, pétillant et grave à la fois. Les rencontres improbables sont celles qui émeuvent le plus, c'est la cas ici des deux personnages principaux, hauts en couleurs, rebelles. L'une est à l'aube de sa vie et l'autre regarde...
    Voir plus

    C'est une histoire peu banale que nous conte Raphaëlle Riol dans ce roman, pétillant et grave à la fois. Les rencontres improbables sont celles qui émeuvent le plus, c'est la cas ici des deux personnages principaux, hauts en couleurs, rebelles. L'une est à l'aube de sa vie et l'autre regarde s'écouler les jours à travers la vitre de la chambre de sa maison de retraite. Un jour l'une décide "d'embarquer" l'autre dans sa galère: entendez que la plus jeune décide d'emmener sa nouvelle amie avec elle. Dès lors, il faut les suivre pour ne pas les perdre tant l'appétit de vivre est immense, on assiste à l'éclosion de ce que sont deux femmes libres, elles se confient l'une à l'autre et l'âge ne contrarie rien. Emouvante et drôle, c'est une très belle lecture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Energisant ! Ce mot revient dans presque toutes les critiques. Il est vrai que ce texte bien écrit donne envie de continuer le combat des femmes et de donner aux hommes une bonne leçon de courage. Cela dit, on tourne un peu en rond et on comprend mal la fin à une voix alors que le texte était...
    Voir plus

    Energisant ! Ce mot revient dans presque toutes les critiques. Il est vrai que ce texte bien écrit donne envie de continuer le combat des femmes et de donner aux hommes une bonne leçon de courage. Cela dit, on tourne un peu en rond et on comprend mal la fin à une voix alors que le texte était plus consistant auparavant. Des portraits de femmes bien cousus, mais quand même et ne l'oublions pas, tous les hommes ne sont pas des monstres !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Alice, 30 ans, personnage décalé atypique et un peu fou assiste à la fête de fin d'été du Repos fleuri, la maison de retraite où sa grand-mère finit sa vie. Entre les chapeaux en crêpon, le tiramisu mou, les chansons de Michel Sardou et les pensionnaires décrépits, Alice étouffe et n'a qu'une...
    Voir plus

    Alice, 30 ans, personnage décalé atypique et un peu fou assiste à la fête de fin d'été du Repos fleuri, la maison de retraite où sa grand-mère finit sa vie. Entre les chapeaux en crêpon, le tiramisu mou, les chansons de Michel Sardou et les pensionnaires décrépits, Alice étouffe et n'a qu'une envie : mourir pour ne pas devoir vivre un jour cette décrépitude. Elle en est empêchée à la pharmacie de la Maison de retraite, alors qu'elle s'apprête à avaler une poignée de médicaments par Alphonsine, 89 ans, qui se morfond dans ce mouroir déprimant. Alice décide alors de fuir à Loupiac et embarque cette dame dans sa fuite. En cavale, elles s'apprivoisent, se racontent et se découvrent des points communs. de Loupiac à Marseille, Alice et Alphonsine, rebelles, révoltées, insoumises, s'offrent une parenthèse et revendiquent la liberté pour les femmes.

    L'écriture de ce roman intelligent et féminin est caustique,drôle et acide, on ne voit pas le temps passer sur les traces ces de deux Amazones  guerrières et vengeresses des temps modernes. Elles ont subi la dictature des hommes mais ne se sont pas résignées. L'une a trompé son mari, despotique bête et violeur. L'autre a tué son compagnon à petit feu, le faisant glisser lentement vers la dépression. Alice la trentenaire borderline et Alphonsine la grand-mère indigne ne rentrent pas dans le moule que la société voudrait leur imposer et elles jugent sévèrement les hommes dominateurs et les femmes qui s'épanouissent dans une soumission béate. Elles poussent dans ce roman jubilatoire un cri de colère contre la suprématie masculine et prônent la liberté pour les femmes.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    Au Repos-fleuri vivent des vieilles dames qui ont survécu à leurs époux. Alphonsine, 89 ans, n'est pas résignée et n'a aucune envie d'attendre la mort dans ce lieu ("Le faste et l'artifice sont dans mes veines. Le goût de l'indépendance aussi..."). Lorsqu'elle croise, par hasard,...
    Voir plus

    Au Repos-fleuri vivent des vieilles dames qui ont survécu à leurs époux. Alphonsine, 89 ans, n'est pas résignée et n'a aucune envie d'attendre la mort dans ce lieu ("Le faste et l'artifice sont dans mes veines. Le goût de l'indépendance aussi..."). Lorsqu'elle croise, par hasard, Alice, 30 ans, venue rendre visite à sa grand-mère, elle saisit l'occasion et lui propose de prendre la route, toutes les deux, un long voyage propice aux confessions et réflexions. Escapade de deux femmes si éloignées qui pourtant se découvrent des points communs : refus de la soumission, du mariage, révolte contre la gent masculine. Elles partagent alors leur parcours personnel et amoureux, souvent médiocres et sans grand bonheur. Le discours et le regard de ces deux Amazones en quête de liberté est glaçant, parfois violent et cru, souvent dérangeant, toujours cruel pour les hommes et sans concession.

  • Un roman impertinent qui est plus une quête de liberté qu'une revendication féministe au travers des pérégrinations de deux femmes de 60 ans d'écart.
    La vivacité de ton et l'acuité donnée à ces personnages face à leur destin sont un petit bijou d'insolence auquel on adhère allègrement !

    Un roman impertinent qui est plus une quête de liberté qu'une revendication féministe au travers des pérégrinations de deux femmes de 60 ans d'écart.
    La vivacité de ton et l'acuité donnée à ces personnages face à leur destin sont un petit bijou d'insolence auquel on adhère allègrement !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions