Aller

Couverture du livre « Aller » de Nicolas Rithi Dion aux éditions Publie.net
Résumé:

Voilà le deuxième volet du triptyque inauguré par Rouge fort.
Cette fois, plongée là où le tissu continu de l´hyper-ville est le plus continu, dans sa profusion, sa complexité.
Déchirures nues de la grande pauvreté, on est en Seine Saint-Denis.
Entrelacs des autoroutes, des nationales, leurs... Voir plus

Voilà le deuxième volet du triptyque inauguré par Rouge fort.
Cette fois, plongée là où le tissu continu de l´hyper-ville est le plus continu, dans sa profusion, sa complexité.
Déchirures nues de la grande pauvreté, on est en Seine Saint-Denis.
Entrelacs des autoroutes, des nationales, leurs échangeurs installant dans les villes des cloisons, des glissements, des frictions.
La ville qui se reconstruit sans cesse sur elle-même, laissant des friches vides comme sans s´en apercevoir, préservant des îlots témoignant soudain d´un autre âge industriel, d´autres utopies de briques ou béton.
Et la double question : comment et quoi voir, comment et quoi dire ? Nicolas Rithi Dion prolonge, dans ce réel qu´apparemment rien ne structure, mais qui structure, lui, la totalité de l´espace des hommes, temps, circulation, marchandises, loisirs et signes, la démarche de Rouge fort. En inscrivant les trajets, en prenant comme base du texte l´inscription dans le territoire que signent les déplacements en voiture, leurs prolongements à pied. Mais la question aussi de la langue :
Les majuscules s´en vont, laissant place à la seule rythmique de la ponctuation. Surtout, les mots qui sont pris au réel, à la langue parlée comme aux indications fournies dans le réel même, sont à la fois la pâte même du texte, dans son tissu continu, et à la fois extirpées, étirées par un système - de tirets - qui juxtapose et tuile les registres.
Alors, de Bobigny à Rosny-sous-Bois, au long des paysages urbains de l´A3, le travail ici est d´une invention conceptuelle formidable : comment dire cette complexité, quelle poétique recèle-t-elle qui transcende la vieille langue, quelles narrations ici inscrire, comme on le fait des horizons ?

FB Nicolas Rithi Dion est né en 1981, et vit au nord-est de Paris.
Son site : paesine

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !