Adam et l'astragale ; essais d'anthropologie et d'histoire sur les limites de l'humain

Couverture du livre « Adam et l'astragale ; essais d'anthropologie et d'histoire sur les limites de l'humain » de Collectif aux éditions Maison Des Sciences De L'homme

0 note

Résumé:

Adam et l´astragale, deux faces d´une même question : celle de l´homme et de son humanité. Un homme, dans la tradition occidentale, c´est d´évidence un fils d´Adam, qui fut créé de toutes pièces et d´un coup par Dieu à son image. L´homme y est animé de raison, pour se distinguer de l´animal :... Lire la suite

Adam et l´astragale, deux faces d´une même question : celle de l´homme et de son humanité. Un homme, dans la tradition occidentale, c´est d´évidence un fils d´Adam, qui fut créé de toutes pièces et d´un coup par Dieu à son image. L´homme y est animé de raison, pour se distinguer de l´animal : celui-ci d´emblée et sa nature le sépare radicalement de son environnement. L´astragale, c´est ce petit os du pied présent chez tous les primates et chez l´homme. C´est parce que l´astragale humain forme un angle presque droit que l´homme peut se déplacer debout longtemps, libérer ses mains, développer son cerveau. Cet os minuscule, comme tant d´autre critère, incarne une vision plus continuiste de l´origine de l´homme : l´homme est ici animal parmi d´autres. Ce n´est que par l´apprentissage d´une culture spécifique, par l´acquisition de certains comportements et valeurs, qu´il devient un humain. Face à une vision simpliste de l´histoire de l´idée d´humanité, qui expliquerait en termes de progrès unilatéral le passage d´Adam à l´astragale, d´une vision religieuse à une vision matérialiste, ce livre révèle l´imbrication voire les tensions des deux modèles à travers les époques. Au lieu de définir l´être d e l´humain en s´appuyant sur les seules références philosophiques ou dogmatiques, il interroge les discours et les pratiques qui ont déterminé et déterminent les limites de l´humain. Un tel questionnement demande une approche transversale, multidisciplinaire. L´humanité mise à l´épreuve, en tant que valeur communautaire, principe d´exclusion, modèle normatif de comportement, tel est le fil conducteur de ces essais d´histoire, de philosophie d´anthropologie et d´éthologie. L´Occident médiéval est ici leur centre de gravité. Car c´est là qu´Adam, le chrétien, l´image de Dieu, qui nous semble si étranger, évidement triomphe. Mai c´est aussi à cette époque que sont clairement posés un certain nombre de problèmes qui rendront possible la pensée de l´astragale. Adam et l´astragale, deux faces d´une même question : celle de l´homme et de son humanité. Un homme, dans la tradition occidentale, c´est d´évidence un fils d´Adam, qui fut créé de toutes pièces et d´un coup par Dieu à son image. L´homme y est animé de raison, pour se distinguer de l´animal : celui-ci d´emblée et sa nature le sépare radicalement de son environnement. L´astragale, c´est ce petit os du pied présent chez tous les primates et chez l´homme. C´est parce que l´astragale humain forme un angle presque droit que l´homme peut se déplacer debout longtemps, libérer ses mains, développer son cerveau. Cet os minuscule, comme tant d´autre critère, incarne une vision plus continuiste de l´origine de l´homme : l´homme est ici animal parmi d´autres. Ce n´est que par l´apprentissage d´une culture spécifique, par l´acquisition de certains comportements et valeurs, qu´il devient un humain. Face à une vision simpliste de l´histoire de l´idée d´humanité, qui expliquerait en termes de progrès unilatéral le passage d´Adam à l´astragale, d´une vision religieuse à une vision matérialiste, ce livre révèle l´imbrication voire les tensions des deux modèles à travers les époques. Au lieu de définir l´être d e l´humain en s´appuyant sur les seules références philosophiques ou dogmatiques, il interroge les discours et les pratiques qui ont déterminé et déterminent les limites de l´humain. Un tel questionnement demande une approche transversale, multidisciplinaire. L´humanité mise à l´épreuve, en tant que valeur communautaire, principe d´exclusion, modèle normatif de comportement, tel est le fil conducteur de ces essais d´histoire, de philosophie d´anthropologie et d´éthologie. L´Occident médiéval est ici leur centre de gravité. Car c´est là qu´Adam, le chrétien, l´image de Dieu, qui nous semble si étranger, évidement triomphe. Mai c´est aussi à cette époque que sont clairement posés un certain nombre de problèmes qui rendront possible la pensée de l´astragale.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Spider-man t.1 ; les illusions perdues Collectif PANINI

Voir tous les livres de Collectif

Autres éditions

Adam et l'astragale ; essais d'anthropologie et d'histoire sur les limites de l'humain Collectif MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME

Voir toutes les éditions