Abbatiale De Saint Gildas Des Bois- Pascal Convert

Couverture du livre « Abbatiale De Saint Gildas Des Bois- Pascal Convert » de Philippe Dagen aux éditions Patrimoine
  • Date de parution :
  • Editeur : Patrimoine
  • EAN : 9782757700747
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Pour l'église de Saint-Gildas-des-Bois, l'artiste Pascal Convert a réalisé quatorze baies, pour une surface totale de vingt-quatre mètres carrés et un poids de cristal de trois tonnes et demi. Deux verrières portent des motifs végétaux, les douze autres des représentations d'enfants, vus de... Lire la suite

Pour l'église de Saint-Gildas-des-Bois, l'artiste Pascal Convert a réalisé quatorze baies, pour une surface totale de vingt-quatre mètres carrés et un poids de cristal de trois tonnes et demi. Deux verrières portent des motifs végétaux, les douze autres des représentations d'enfants, vus de face, droits, les yeux fermés. Le matériau employé est, selon les épaisseurs transparent ou translucide, l'effet chromatique étant seulement déterminé par la lumière extérieure et intérieure, les frondaisons, les nuages ou le temps qu'il fait. Les figures d'enfants ont été tirées des travaux de Désiré Bourneville, médecin aliéniste et disciple de Charcot, puis ont été ensuite retravaillées et transcrites en volumes simplifiés : le visage, les mains et les contours des vêtements apparaissant alors en modelé dans l'épaisseur de la plaque. Á la suite du processus d'élaboration de l'oeuvre, ces portraits passent du statut de clichés médicaux à celui de vivantes apparitions et de présences singulières.
Ce travail sur la figure humaine, ses représentations et leurs places dans la culture visuelle et artistique contemporaine sont des sujets de réflexion familiers à Convert. Portraits sous forme de plaques de plâtre monochrome, pièces de cire, têtes sculptées dans la cire ou le verre d'après photo peuplent son oeuvre. L'obsession du visage y est une force sensible, un visage suspendu entre vie et mort comme forme visible d'une existence et comme enjeu de la résistance à l'oubli et au temps. Bien au-delà du genre traditionnel des beaux-arts, le portrait est ici principalement un manifeste politique et moral.

Donner mon avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Afficher plus de discussions

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

Arthur cravan n'est pas mort noye Philippe Dagen GRASSET ET FASQUELLE

Voir tous les livres de Philippe Dagen

Récemment sur lecteurs.com